Visiter Rio de Janeiro

Dans cet article

Rio de Janeiro porte bien son nom de cidade maravilhosa (ville merveilleuse). Remplie de contrastes, elle envoûte quiconque s’y aventure.

Visiter Rio de Janeiro

Se dressant autour de la baie de Guarabara, au sud-est du Brésil, dans un relief partagé entre plages, massif et végétation tropicale, la capitale de l’état de Rio de Janeiro.
Fierté de ces habitant les cariocas, cette ancienne capitale brésilienne, fleur du disparu royaume portugais a été et reste la perle du Brésil. Avec une population de 6.1 millions d’habitants (intra-muros), elle est la deuxième plus grande ville du Brésil.
Sa beauté et ses paysages époustouflants, lui ont permis d’être inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’humanité, par l’Unesco dans la catégorie « Paysage culturel urbain », en 2012. Elle accueillera bientôt le prochain mondial, pour une effervescence et une coupe du monde baignées dans une chaleur, qui provient autant du climat tropicale que de la population. Partez à la découverte des multiples facettes de Rio.

Quand partir ?

Rio de Janeiro profite d’un climat tropical et peut être visitée n’importe quand. Cependant si vous ne supportez pas le climat étouffant, privilégiez la période d’avril à novembre, pour une découverte sous un temps idyllique.

Que faire à Rio de Janeiro ?

La ville s’étend sur 1260km2, caché principalement dans un massif, elle s’épanouit au cœur de plusieurs baies, comme dans un jardin secret, où cohabitent beauté, soleil, détente et festivités. Ces quartiers qui parfois s’opposent, font chacun parti d’une des 4 zones qui la divise.

Le nord de Rio de Janeiro
Le centre –ville de Rio de Janeiro
Sud de Rio de Janeiro
L’ouest de Rio de Janeiro

Le nord

Le nord de Rio de Janeiro, est marqué par la montagne du Corcovado, où se dresse la figure du Christ rédempteur. Créant ainsi une limite presque naturelle, ponctuée par le paysage aérien de l’aéroport de Rio. Des avions atterrissant en pleine ville, non loin du gigantesque stade du Maracanã dans lequel eut lieu la finale de la Coupe du Monde 1950 et qui accueillera celle de 2014. La zone nord est également le siège de la majorité des écoles de samba de la ville.
Pour continuer votre découverte de Rio descendez vers le sud, et grimpez sur la montagne Corcovado pour vous retrouver au pied du Christ rédempteur. Figure religieuse et symbolique de Rio de Janeiro, la statue du Christ rédempteurs protectrice de la ville est devenue un site incontournable pour apprécier une vue panoramique à 360°C de la ville.

Le centre –ville de Rio de Janeiro

Il se trouve à l’est de la ville prés du nord et de l’aéroport international de Rio, il est comme un poste avant-garde de la ville, avant de s’engouffrer dans sa magnificence. Il comporte le centre historique de Rio de Janeiro, ainsi que son centre financier. Ces deux parties du centre son reliées entre elles par l’Avenue Rio Branco et l’Avenue Presidente Vargas.
La protection du patrimoine du centre historique qui abrite l’essentiel des vestiges historique de Rio de Janeiro, permet d’offrir un style et un mélange d’époque, loin des images habituelles du Rio balnéaire. En vous promenant vous pourrez passer entre les maisons coloniales aux tons pastel, les sobrados. Découvrez les nombreux sites historiques de la ville comme l’église de Notre-Dame de la Candeleria. Si vous passez par la place Pio X, n’hésitez pas à faire un détour par les quartiers piétons des rues Quintanda, Carioca, et Ouvido. Ces rues sont bordées par des sobracos, des boutiques, des bars et des restaurants.

La plupart des mussés se concentrent également dans le centre historique comme, le musée Historique National qui est installé dans d’anciens bâtiments militaires datant du 18ème siècle, il retrace l’histoire de la ville dans tout sa particularité.

Sud de Rio de Janeiro

Cette zone se compose de nombreux petits quartiers peu étendus ,et très proches les uns des autres. Bordée par l’atlantique elle offre des plages somptueuses, elle est aussi la partie la plus riche de par son attraction touristique.

Flamengo
Flamengo est le quartier qui relie le centre-ville et le sud de Rio, c’est avec lui que l’on découvre les premières plages du sud de Rio. En bordure de la baie Guanabara, les palmiers et les immenses espace verts distinguent les plages ce par la quiétude. Ce quartier abrite les plus beaux parcs de Rio, dont le parc portant son nom, le parc Flamengo, dédié aux plaisirs piétons. A l’écart de la circulation, longeant la côte, on y retrouve vélo, roller joggeurs et sportifs, venir profiter de l’une des plus belle vue de la baie de Guanabara et du Mont du Pain de Sucre.

Botafogo
Situé entre les quartiers de Flamengo et Copacabana, Botafogo est l’un des quartiers les plus traditionnels de Rio de Janeiro, il a été le bastion de l’aristocratie brésilienne. Aujourd’hui encore on y voit quelques yachts. En vous promenant vous pourrez tomber sur le marché, de produits frais le plus important du sud de Rio, le Cobal-Botafogo.. Parsemées de bars et de restaurants, il compte également les 2 plus grands centres commerciaux, Rio Sul et Rio Praia Shopping.

Urca
Le quartier de Urca, offre une alliance entre le coté très urbain de Rio de Janeiro et l’atmosphère d’un petit village de pêcheur. Entre mer et montagne il est une oasis à l’écart de la ville, avec de petites embarcations, patinées par le temps, qui tanguent sur les eaux blues. Une combinaison toute proche du centre ville, pour une sérénité et une détente au pied de trois Monts, dont le Mont du Pain de Sucre, qui en est d’ailleurs la principale attraction.
Le Mont du Pain de Sucre est un pic qui culmine à 396 mètres, sur le bord de la mer, à l’entrée de la baie de Guanabara. Un téléphérique relie la base de Morro da Babilônia au sommet de Morro da Urca à 220 mètres d’altitude, puis le sommet du Pain en Sucre, à 396 mètres. Et pourtant l’ascension ne dure que 3 minutes. Si vous êtes adeptes de randonnées, des pistes y sont aménagées pour des randonneurs motivés.

Leme
Situé entre le quartier d’Urca et les plages de Copacabana, le front de mer de Leme est indéniablement moins encombré que son rivage voisin. Marchés locaux, artisans du coin et cafés en terrasse, se partagent le trottoir. Son atmosphère plus posée attire une foule plus tranquille que celle de Copacabana ou d’Ipanema.

Copacabana et Ipanema
Les deux plages voisines, de Copacabana et d’Ipanema, sont les plus connues de tout Rio, faisant de ces quartiers un lieu incontournable. Elles attirent cariocas (habitants de rio) et vacanciers pour profiter des vagues et du soleil. Elles sont toutes les deux aux pieds des immeubles, sur une ligne côtières de plus de 3 km, chacune. Vous pourrez jouer au volley, même de nuit sur la plage de Copacabana, avec son système d’éclairage de nuit. De part leur affluence et attraction, ces quartiers sont les plus animés de tout Rio de Janeiro, restaurants, bars et festivités rien ne manque à dans ses quartiers.

Arpoador
Si vous êtes adeptes de surf, ou si vous vous y mettre, rendez vous au point culminant entre les plages de Copacabana et d’Ipanema, à Arpoadar. Entre deux petits îlots rocheux, se situe la plage de Praia do diablo (la plage du diable), terrain de jeu préféré des surfeurs expérimentés.

Leblon
Ce quartier résidentiel populaire, qui jouit d’une ambiance plutôt familiale, se fait cohabiter un bas de Leblond, plutôt colorées d’animations nocturnes avec un haut de Leblond, qui lui est dédié aux résidences de luxe. En vous dirigeant un peu plus vers le nord, vous découvrirai le Jardim Botanico, le jardin botanique de Rio de Janeiro. Et 8200 variétés de plantes et d’arbres tropicaux sur 141 hectares.

L’ouest de Rio de Janeiro

C’est la zone la plus éloignée du centre de Rio. Cette zone est un mélange de sites d’exploitations agricoles et industriels. Elle se compose des quartiers de Barra da Tijuca, Jacarepaguá, Recreio dosBandeirantes, Vargem Grande, Vargem Pequena, Realengo, Padre Miguel, Bangu, Campo Grande, Jardim Sulacap, Paciência et Santa Cruz.

Comment se déplacer à Rio?

La superficie importante de la ville, qui fait quand même d’elle la 2ème ville du Brésil, ne peut pas se faire seulement à pieds. Vous pourrez donc emprunter, le métro, le bus, le taxi et le vélo pour déplacements.

Rio est desservit par 2 lignes de métro, qui s’étendent sur 40 kilomètres, il est le plus pratique pour partir rapidement à la découverte des quartiers de Rio. Il est en service de 5h à minuit du lundi au samedi et de 7h à 23h, le dimanche.

Le bus, possèdent de nombreuses lignes, mais il peut s’avérer compliqué de s’y retrouver surtout que l’on ne retrouve pas forcément d’indication dans les abris bus, de plus la circulation ralentit souvent le trajet. Ce qui est plus simple est le fait que les bus ont des itinéraires simples reliant pour la plupart le centre-ville à la zone touristique. Si vous avez un doute n’hésitez pas à demander conseil au chauffeur.

Le taxi est très utile pour se déplacer, surtout la nuit, le mieux est de l’appeler avant. Et si vous êtes seul, empruntez les motos-taxis, question rapidité il n’y a pas mieux.

La grandeur de la ville n’empêche pas les promenades et les balades en vélos, en rollers ou à pieds, le meilleur endroit reste la zone touristique, au sud. Elle y compte un grand nombre de voies cyclables et piétonnières. Chaque dimanche, la route côtière longeant Ipanema et Copacabana est fermée à la circulation, et la route devient une longue promenade ouverte à tous.

Que manger à Rio ?

En tant qu’ancien bastion du royaume portugais, Rio à construit son art culinaire sur une culture portugaise, enrichie par un mélange du brassage des cultures qui l’habitent. Pour tester la gastronomie de Rio n’hésiter donc pas à goûter ces 5 spécialités.
Le plat national, la Feijioada, un mélange porc, de saucisse fumé, et de bœuf séché aux haricots noirs et au chou. Le Churrasco, du bœuf rôti à la broche accompagné d’une sauce aux tomates et aux oignions.

Le Vatapa, qui est un plat à basse de crevettes pilées, cuites à l’huile de palme et de lait coco à déguster avec du pain ou du riz. La Muqueca de Peixe, du poisson au lait de coco et aux tomates. L’Empadao, une tarte aux crevettes ( ou à la viande) et aux cœurs de palmiers.

Où dormir à Rio?

Les hôtels ne manquent pas à Rio de Janeiro, les prestations non plus, vous en trouverez donc forcément un fait pour vous dans le quartier que vous aurez choisi. Et pourquoi pas en essayer plusieurs, dans des quartiers différents pour comparer les ambiances et balayer les différentes facettes de Rio de Janeiro.
Vous pouvez également louer des appartements en front de mer, si vous comptez y rester un moment. Mais si vous voulez allier intimité et confort, vous pouvez aussi opter pour des GuestHouse ( maison d’hôtes), qui seront vous charmer.

Les lieux incontournables de Rio de Janeiro

  • Le Christ rédempteur
  • Mont du Pain de Sucre
  • Santa Teresa
  • Pedra da Gávea
  • Baie de Guanabara
  • Le Jardin botanique
  • Copacapana
  • Musée Historique National

Rio de Janeiro: liens utiles

A savoir sur Rio de Janeiro

  • Monnaie : Real Brésilien (BRL)
  • Monnaie : 1 EUR = 3.2 BRL
  • Langues: Portugais
Shape

Expérience M

Inscrivez vous à notre newsletter et
recevez des inspirations et bons plans voyages

Retour haut de page