Athènes

Shape

Chargée d’histoire et d’un patrimoine notable, Athènes est le berceau de la civilisation occidentale et de la mythologie. La capitale grecque ne cesse de séduire par ses ruines archéologiques, témoin de son passé glorieux pendant l’antiquité, son Acropole, ses petites rues piétonnes, et surtout ses habitants, accueillants et d’une hospitalité certaine. Que faire lors d’un voyage à Athènes ? Où manger et dormir ? Et surtout, quand partir ? Voici tout ce que vous devez savoir sur cette cité antique, résolument moderne.

Capitale et plus grande ville de Grèce, Athènes n’est pas à rater lorsque l’on voyage en Grèce. Les petites rues piétonnes du quartier de Plaka, son Acropole et ses habitants d’une hospitalité sans pareil, font d’Athènes une ville chaleureuse chargée d’histoire. La ville est vaste et compte un grand nombre de sites culturels à visiter, notamment le Parthénon, la Tour des Vents, le Théséion, le théâtre de Dionysos, la Pinacothèque nationale d’Athènes, les musées byzantin, la place Omonia, la place Syndagma, le jardin national, le faubourg populaire de Monastiraki ou encore le cimetière du Céramique… Difficile de tout visiter en quelques jours, alors pensez à bien établir votre liste de choses à voir en amont.

infos pratiques

Points d'intérêt

  • L’Acropole
  • Le quartier Plaka
  • L’Agora
  • Les musées Byzantin
  • Le jardin National
  • Le Parlement (Syndagma)

Athènes en quelques mots

Il y a plusieurs moyens de se déplacer à Athènes : le métro, le bus, les taxis, la voiture ou à pieds.

En métro, bus et tram : Acheter son billet au guichet ou aux distributeurs. Il est valable 1h30 sur tous les transports en commun d’Athènes (métro, bus, tram et trolley), sauf sur les lignes pour (ou depuis) l’aéroport. Il existe un « 3 days tourist ticket » à 22 € (qui inclut le ticket aller-retour aéroport), ainsi qu’un billet à la journée (4,50 €, valable 24h à partir du moment où il est acheté), utilisable dans tous les transports en commun sauf l’aéroport, ou un billet valable 5 jours (9 €). Plus d’informations sur : stasy.gr

En voiture : C’est le moyen de transport le moins conseillé lors d’un voyage à Athènes. Les routes sont en effet très spéciales, souvent à sens unique et plutôt étroites.

En taxi : Si vous faites la plupart des trajets à pieds ou en métro, vous pouvez vous octroyer une petite virée en taxi, pour relier une ville à l’autre (Du centre d’Athènes à Vouliagméni, par exemple, pour profiter de l’air marin). Ils sont repérables par leur couleur jaune et sont très nombreux à sillonner la ville.

Excepté de l’aéroport au centre-ville (forfait fixe de 50 €), les taxis fonctionnent au compteur. Si le chauffeur ne l’enclenche pas, n’hésitez pas à lui demander de mettre le compteur (1,30 € la prise en charge, plus 0,75 €/km). A noter que chauffeur peut prendre d’autres passagers allant dans la même direction. Toutefois, le prix de la course ne sera pas divisé par le nombre de passagers

Que faire à Athènes

Que faire pendant votre voyage à Athènes ?

bonnes adresses a athenes puces

L’Acropole

Un voyage à Athènes passe forcément par la visite de l’Acropole. Plus grand site antique en occident, l’Acropole est un plateau rocheux qui domine la ville, sur lequel trône le Parthénon et d’autres monuments grandioses de la Grèce antique comme le Temple d’Athéna Nikè ou encore l’Érechthéion.
Attention toutefois, si vous visitez l’Acropole en juillet-août, la chaleur est généralement intenable en fin de matinée et en début d’après-midi. Essayez d’y aller dès l’heure d’ouverture, soit 8 heures, ou en fin de journée (15 heures) pour profiter du lieu avant que la chaleur ne devienne étouffante et aussi éviter la foule de touristes qui arrive vers 9/10 heures. N’hésitez pas à acheter vos billets coupe-file en ligne, ici.

Le quartier Plaka

En contrebas de l’Acropole, Pláka est un quartier aux allures de village qui comprend d’étroites ruelles pavées. Celles-ci sont bordées de minuscules boutiques proposant bijoux, vêtements et céramiques locales. On y trouve aussi des cafés avec terrasses et des restaurants traditionnels grecs qui restent ouverts jusqu’à tard le soir.

Le marché aux puces de Monastiraki

L’une des bonnes adresses à Athènes à ne pas rater est sans aucun doute le marché aux puces. Celui d’Athènes occupe un dédale serré de ruelles du quartier Monastiraki (ancien bazar turc), délimité entre les rues Adrianou et Ermou. Sur des stands, on retrouve des vêtements, des bijoux, des souvenirs bon marché, des poupées, des statues grecques en marbre, des cartes postales ou encore des souvenirs un peu plus haut de gamme comme des jeux de backgammon, ou des produits grecs traditionnels. Juste à côté du marché, se trouve une multitude de cafés dans lesquels vous pouvez faire une halte en regardant les gens déambuler.
Adresse : Ifestou 2, Athina 105 55, Grèce

L’Agora

Autrefois, pendant l’antiquité, l’Agora était la place principale d’Athènes.  Au pied de l’Acropole, l’Agora a été le centre de la vie publique de la cité antique. Elle servait de lieu de rassemblement de l’Ecclésia, et comprenait des commerces, et des activités sociales. C’était là que les décisions politiques étaient prises et les prisonniers jugés. Aujourd’hui, c’est un lieu sacré où se tiennent de nombreux sanctuaires. A voir à l’Agora: Le Portique des Géants, le temple d’Héphaïstos, les frises…

Le théâtre de Dionysos

Si vous faites un voyage à Athènes, ne manquez pas de visiter le théâtre de Dionysos. Considéré comme le berceau du théâtre grec antique et de la tragédie, le théâtre de Dionysos se situe au sud de l’Acropole. Tous les chefs-d’œuvre du répertoire classique y ont été joués.

Le jardin National

En plein cœur d’Athènes, juste derrière la place Syntagma et le parlement hellénique se trouve le Jardin National. S’étendant sur plus de 15 hectares, c’est un véritable havre de paix, une bouffée d’oxygène dans la ville. Les locaux viennent s’y reposer, profiter de ses espaces verts, voir son zoo, entrer dans la bibliothèque, et visiter le musée botanique pour finir par s’installer à la terrasse d’un petit café.

Vouliagméni

Pour échapper à la cohue, direction le sud de la ville, pour découvrir la « riviera athénienne », Vouliagméni. Au programme ?  Plages de sable blanc fin, criques désertes et restaurants branchés.

Pourquoi aller à Athènes ?


Athènes est une ville chargée d’histoire. Malgré sa conjoncture économique, elle réussit à attirer le voyageur en quête d’authenticité, de chaleur et d’hospitalité. A moins de 4h de vol de la France, Athènes est la destination voyage idéale pour s’échapper le temps d’un long week-end, ou le point d’ancrage pour partir à la découverte des îles paradisiaques tels que Kos, Milos ou encore Santorin.

 

Que manger à Athènes ?

La gastronomie grecque a bonne réputation. Saine, riche en vitamines et en minéraux, elle est influencée par la cuisine turque, libanaise ou encore arménienne. Parmi les inratables de cette cuisine méditerranéenne : La salade grecque (khoriatiki), le Tzatziki, la Moussaka ou encore les Dolmadès (feuilles de vigne farcies au riz)

Voici nos restaurants préférés :

Valrouko, l’un des meilleurs restaurants à Athènes, vous promet une expérience de la gastronomie grecque, avec une vue en plus. En effet, sur le port d’Athènes, dans la marina de Mikrolimano, Varoulko est un restaurant tourné vers la baie. On commande des mezzés grecs et méditerranéens (houmous, horiatiki, tzatziki, calamars frits…) et on regarde les yachts glisser sur l’eau.

Hytra, un peu plus excentré du centre-ville, est un restaurant récompensé d’une étoile Michelin. Il promet une cuisine créative, inspirée par des produits grecs, et proposée sous forme de dégustation en 8 ou 14 services. C’est l’étoile montante, Tasos Mantis, qui tient les rênes en cuisine et qui nous séduit par son classique jarret de porc aux agrumes ou encore un délicieux bar à la vinaigrette d’ouzo et sa mayonnaise de fenouil.

Aussi, ne quittez pas Athènes sans avoir goûter à ses gyros, gros sandwichs grecs garnis de viande ou de poulet. Une très bonne adresse pour les déguster : La Taverne (adresse : 2 square Monastiraki, 105 55 Athènes, Grèce).

Où dormir à Athènes

hôtel avec piscine à Athènes chambre2

Tout dépend de ce que vous recherchez, bien évidemment. A Athènes, on peut aussi bien trouver des hôtels de luxe, que des Bed & Breakfast ou encore des maisons d’hôtes pleines de charme. A Vouliagméni, au sud de la ville et sur la « Riviera Athénienne »,  l’hôtel The Margi est un hôtel 5 étoiles avec une piscine bordée d’oliviers, de bougainvilliers et de chaises longues semblant flotter sur l’eau.

Le Fresh Hôtel, en plein centre d’Athènes, est lui aussi doté d’une piscine à l’abri de l’agitation de la ville.

Enfin, The Zillers, à 200 mètres de la rue Adrianou et à 300 mètres de l’agora romaine,  est un hôtel qui fait office de maison d’hôte. Elle ne comprend en effet que 10 chambres spacieuses et épurées, offrant surtout une vue imprenable sur l’Acropole.

Notre sélection d'hôtel à Athènes

Athènes : Nos articles

Retour haut de page