Croatie en septembre : 7 raisons d’y aller

Dans cet article

L’été est loin d’être terminé. Pour ceux qui aimeraient découvrir la Croatie, nous vous expliquons pourquoi il est ingénieux d’y aller au mois de septembre, en dehors de la haute-saison, lorsque tous les touristes sont rentrés.

Il y a moins de touristes

croatie en septembre


Ce n’est un secret pour personne, la Croatie a le vent en poupe depuis ces trois dernières années. Les voyageurs des quatre coins du monde s’y précipitent pour admirer la beauté de Split, Dubrovnik ou encore Hvar. Mais pour bien en profiter sans se sentir oppressé, mieux vaut partir en Croatie en septembre. De manière générale, le mois de septembre est un mois plutôt calme niveau touristes. L’occasion de découvrir les petites îles croates telles que Brac, qui, au mois d’août et juillet, sont bondées de touristes.

Les criques sont tranquilles

croatie en septembre


Qui dit moins de touristes, dit forcément tranquillité et espace. Les criques sont prises d’assaut lors des fortes périodes, ce qui est normal, surtout lorsque l’on y vient mouiller son ancre. En septembre, les plages se sont peu à peu vidées et les criques tranquilles de Croatie, plus calmes que d’habitude. On n’hésite donc pas à se rentre en Istrie,  notamment à Pula, tout au Sud du pays. Ici, les criques sont sauvages, calmes et tranquilles. Un petit coin de paradis idéal pour se croire aux Maldives, sans forcément voyager trop loin.

La température de l’eau est agréable

decouvrez-ile-hvar-croatie-3339
S’il fait un peu moins chaud en septembre qu’au mois d’août en Croatie, l’eau n’est pas forcément plus froide. La mer a profité de tout l’été et des températures élevées pour se réchauffer encore plus. Pour choisir parmi les plus belles plages de Croatie, c’est par ici.

La nature est préservée

croatie en septembre


Partir en Croatie en septembre, c’est aussi l’occasion de profiter de sa nature préservée. Lorsque la haute saison se termine et que les vacanciers reprennent le chemin du retour, la côte dalmate et ses îles semblent se régénérer, notamment avec ses montagnes et ses forêts majestueuses entourées de campagnes vertes. Sans compter les huit parcs nationaux, tous plus beaux les uns que les autres, à l’image de celui qui englobe les lacs de Plitvice, inscrit au patrimoine de l’Unesco. De quoi se dépayser avant de reprendre la vie citadine.

On y vit comme un local

croatie en septembre


Partir en Croatie en septembre, lors de la fin de la haute saison, c’est se retrouver nez à nez, non plus avec des touristes, mais avec les habitants même de la ville où l’on séjourne. L’occasion de vivre au plus près des traditions croates, de communiquer avec les locaux, sans pour autant empiéter sur leur espace personnel. Vous verrez, ils apparaîtront plus avenants lorsque leur côte n’est plus envahie par les touristes !

Elle ne se trouve qu’à deux heures de Paris

croatie en septembre


S’évader en septembre à la recherche du soleil et de la mer, n’est pas très difficile. Surtout lorsque l’on sait que plusieurs compagnies aériennes assurent des vols quotidiens dans ce pays des Balkans, situé à seulement deux heures de la capitale. Histoire de s’échapper le temps d’un week-end, sans forcément partir loin.

Il fait moins chaud

croatie en septembre


Il faut savoir que les mois de juillet et août en Croatie peuvent s’avérer très chauds. Les températures grimpent souvent jusqu’à 40 ° C, avec un temps d’ensoleillement d’environ 3 heures. Pour ceux qui préfèrent moins de chaleur, mais toujours du soleil, mieux vaut partir en Croatie en septembre. Les températures vont jusqu’à 35 ° C maximum et les journées sont plus douces.

Shape

Expérience M

Inscrivez vous à notre newsletter et
recevez des inspirations et bons plans voyages

Retour haut de page