Do’s and Don’ts : Quand on part en Colombie

Dans cet article

Dans un article précédent, nous vous expliquions pourquoi Medellín était la ville à visiter cette année. Il faut dire que la Colombie en général est un pays dont la diversité des plages, des jardins botaniques et la beauté des paysages laissent pratiquement sans voix. C’est un pays où il fait bon se ressourcer, s’évader et s’imprégner de son histoire. Cependant, il ne faut pas oublier que ce pays d’Amérique latine répond à certaines règles de bonnes manières et pratiques qu’il est utile d’adopter quand on est en visite. Voici un petit guide de choses à faire et à ne pas faire quand on part en Colombie.

Quand on part en Colombie : Do’s

quand-on-part-en-colombie-cafe

Échanger avec les colombiens. Qu’il est important et agréable de communiquer avec les locaux. Non seulement ils vous donnent des pistes utiles et de bonnes adresses pour votre séjour, mais ils vous initient aussi à des saveurs et des coutumes dont vous ne soupçonniez pas l’existence. Acceptez donc leur fameux « tinto », un café noir de chez noir, conçu avec les meilleures graines de Colombie, auquel vous pouvez rajouter du sucre. Ne refusez pas non plus un petit Aguardiente, petite liqueur à la saveur anisée et à la canne à sucre. Un pur délice.

Hôtel à Carthagène en Colombie : Casa San Agustín

Négocier les prix. A l’instar du Maroc ou des autres petites villes où les marchés traditionnels fluctuent, il n’est pas inhabituel de discuter les prix afin de s’en tirer à bon compte et surtout ne pas se faire avoir. Surtout si vous trouvez le même produit ailleurs.

Sortir de la ville. La Colombie est grande et, certes, vous n’aurez pas le temps de tout voir. Mais ne vous confinez pas à une seule ville, si jolie soit-elle. Si vous vous trouvez à Medellín par exemple, n’hésitez pas à rouler jusqu’à Guatapé, située seulement à deux heures de route. Un village haut en couleur qui représente une étape reposante parfait pour égayer votre séjour et idéal pour découvrir la Colombie autrement afin de sortir des sentiers battus. Vous pouvez également découvrir Santa Marta en Colombie, ville balnéaire qui vaut largement le détour.
Où dormir ? A l’hôtel Don Pepe un boutique hôtel de charme qui mêle histoire, tradition, luxe et design. 5 étoiles au compteur, le Don Pepe occupe un manoir colonial soigneusement restauré. Situé près de l’une des plus belles baies des Caraïbes, à seulement 150 mètres de la plage, et entouré par la Sierra Nevada, il propose un hébergement luxueux, une cuisine raffinée et un service amical et efficace dans un cadre charmant et patrimonial.
En savoir plus sur l’hôtel Don Pepe à Santa Marta.
Réserver cet hôtel

Quand on part en Colombie : Don’ts

quand-on-part-en-colombie-plage

Critiquer la religion. En particulier le catholicisme. Les colombiens prennent très à cœur cette croyance chrétienne et il serait très mal vu de faire des blagues, de critiquer ouvertement ou de dénoncer la religion devant des pratiquants.

Parler ou consommer de la drogue. Ce n’est pas parce que la Colombie était anciennement le cartel le plus important de la drogue que l’on peut se permettre de plaisanter là-dessus de manière stéréotypée ou encore pire de tenter d’en consommer. Essayer d’en trouver relève de quelque chose d’assez dangereux, encore aujourd’hui.

Se laisser tenter par les vendeurs de rues. Non seulement ils vendent, pour la plupart, des articles de contrefaçon, mais ils risquent très fortement de vous suivre dans la rue jusqu’à ce que vous finissiez par éventuellement acheter un de leurs produits. Regardez sans vous y attarder.

6 restos pour bien manger en Colombie

Tomber le haut. Si en France ou en Europe en général, faire du topless à la plage est d’une normalité absolue, ce n’est pas le cas en Colombie. Il est assez mal vu de faire tomber le haut (pour les femmes) sur n’importe laquelle des plus belles plages de Colombie. Attention, cela ne veut pas dire que le nudisme y est interdit. La plage de Boca del Saco est en effet très appréciée des baigneurs qui ne souhaitent pas s’encombrer d’un maillot de bain, et les autorités de Santa Marta semblent se satisfaire de cette pratique qui attire de plus en plus de touristes, sans pour autant officialiser les lieux comme une plage nudiste.

Shape
Shape

Envie de partir ?

Découvrez d'autres endroits

Expérience M

Inscrivez vous à notre newsletter et
recevez des inspirations et bons plans voyages

Retour haut de page