Voyage au Sri Lanka : Découvrir le pays de l’or vert

Dans cet article

Le Sri Lanka a tant à offrir. Cités anciennes, temples bouddhistes, villages authentiques…Ce pays insulaire situé au sud de l’Inde offre aux voyageurs des expériences multiples et variées. Que faire lors d’un voyage au Sri Lanka ? Quelles villes visiter ? Où manger et dormir ? Et surtout, quand partir ? Voici tout ce que vous devez savoir sur cette cité dorée.

Résumé / voyage au Sri Lanka

  • Papiers : Un passeport en cours de validité d’au moins 6 mois après la date d’entrée, un billet de retour et de justificatifs de ressources pour la durée du séjour, ainsi qu’un Electronic Travel Authorization (E.T.A.) obligatoire, à se procurer en ligne.
  • Meilleure saison : Tout dépend des villes visitées. Sur les côtes ouest et sud et dans les montagnes, privilégier la saison sèche, de décembre à mars. Sur la côte est, de mai à septembre.
  • Durée de vol direct : 10 heures jusqu’à Colombo.
  • Décalage horaire : +5h en hiver et +4h en été

Sommaire

Présentation du Sri Lanka

destinations tendances en 2018

Le Sri Lanka est vaste. C’est pourquoi il faut savoir et planifier en amont les villes que vous souhaitiez visiter pendant votre séjour. Voici les principales villes à visiter :

Colombo

Au Sri Lanka, vous passerez inévitablement par Colombo, sa capitale, où se trouve l’aéroport principal du pays. Elle est située sur la côté occidentale de l’île. Ancienne colonie britannique de Ceylan, Colombo est réputée pour sa cannelle, sa fleur de girofle, sa muscade… A voir absolument : Le parc Viharamahadevi et sa gigantesque statue de Bouddha. Plus d’informations dans notre article : Visiter Colombo : A la découverte de la capitale sri-lankaise.

Kandy

Kandy, la deuxième ville du pays après Colombo, est un incontournable au Sri Lanka. L’occasion d’admirer l’un des plus beaux jardins botaniques au monde, le jardin Peradeniya, célèbre pour sa collection d’orchidées et son allée de palmiers royaux. On n’oublie pas non plus la Dent de Bouddha, lieu d’intérêt du Sri Lanka et très respecté des bouddhistes puisqu’il abrite une relique de Bouddha. Pour se rendre à Kandy, privilégiez le train qui passe à travers les montagnes et les jungles luxuriantes. Voyage pittoresque assuré.

Galle

Ancienne colonie et ville fortifiée néerlandaise, Galle, au sud de Colombo, est la ville idéale pour se rendre compte du passé historique sri-lankais et découvrir d’anciennes constructions coloniales. Classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, Galle vous séduira par ses fortifications sur le bord de mer et sa vieille ville pittoresque.

Badulla

Badulla, est la capitale de la province d’Uva au centre du Sri Lanka. Elle est située dans les montagnes, dans une région appelée Hill Country. On y vient pour ses temples, mais aussi et surtout pour ses randonnées au milieu de paysages magnifiques.

Jaffna

Un peu plus méconnue que les autres villes du pays, Jaffna n’en demeure pas moins historique et pleine de charme. Capitale du Nord du pays, Jaffna offre des ruines qui datent de la colonisation des Portugais, Hollandais et Anglais et une atmosphère très particulière. C’est une ville calme, douce et encore authentique.

Quand partir au Sri Lanka ?

Tout dépend des villes visitées. La meilleure période pour partir au Sri Lanka est la saison sèche, qui s’étend de décembre à mars sur les côtes ouest et sud et dans les montagnes, et de mai à septembre sur la côte est. Le reste de l’année, c’est la mousson, qui rend le voyage moins agréable. La température tourne à peu près constamment autour de 27°C sur la côte, aussi bien dans l’air que dans l’eau ! En résumé, le mois de mars est l’idéal pour visiter l’intégralité du pays.

Informations pratiques

Pour un voyage au Sri Lanka, il convient d’avoir un passeport en cours de validité ainsi qu’un Electronic Travel Authorization (E.T.A.) obligatoire, à se procurer en ligne.

A savoir

Monnaie : La roupie de Sri Lanka (LKR). A noter que les euros sont changés partout. Les cartes de crédit telles que Visa, MasterCard ou encore American Express sont acceptées dans certains établissements, en particulier les hôtels et les grands restaurants. Il y a également beaucoup de distributeurs automatiques dans les grandes villes, et quelques unes en province.

Langues : Cinghalais, tamoul et anglais.

Courant : 220-240 V. L’adaptateur est parfois nécessaire.

Nombre d’habitants : 21 420 000 habitants.

Que faire pendant votre voyage au Sri Lanka ?

Le village de Negombo

Le village de Negombo est un petit village de pêcheurs situé à proximité de l’aéroport. La vie y est calme, rythmée entre les remontées de filets et la vente des prises quotidiennes. Pour vivre au cœur de la vie Sri Lankaise, ce village est l’occasion idéale de créer un premier contact avec la population qui a le sens véritable de l’hospitalité.

Le rocher du lion de Sigiriya

C’est le moment fort d’une visite au Sri Lanka. Sigiriya est un site archéologique majeur classé au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO et situé à 67 km de Polonnaruwa. Sigiriya est un monolithe, c’est à dire un immense rocher sorti du sol. Il mesure 370 mètres de haut et n’est autre qu’un bouchon de lave d’un ancien volcan éteint et érodé depuis plusieurs milliers d’années. Il est aussi appelé le rocher du lion en raison de l’immense statue de l’animal sacré (symbole du drapeau du Sri Lanka) dont seules les pattes subsistent. Une fois sur le plateau, vous bénéficierez d’une vue à 360 degrés sur la campagne environnante.

Les grottes de Dambulla

Depuis le 1er siècle av J-C, les temples troglodytiques de Dambulla, au nord de Kandy dans le district de Matale, sont un lieu de culte bouddhiste. Ces temples renferment un important complexe de grottes, le Raja Maha Vihara. Il s’agit du plus important et du mieux préservé des complexes de grottes du Sri Lanka. Le site consiste en quelque quatre-vingts grottes, cinq sanctuaires, quatre monastères principaux. A l’intérieur,  plus de 150 représentations de Bouddha, des dorures du XIIe siècle et des peintures du XIXe siècle peuvent être contemplées.

Attention, vous pouvez prendre des photos des statues à condition qu’aucune personne ne soit présente sur le cliché.

Le Temple de la Dent

A Kandy, le cœur religieux du pays, on ne manque pas de pénétrer dans le Temple de la Dent (Dalada Maligawa). Ce temple, comme son nom l’indique, abrite l’objet le plus vénéré et le plus précieux du pays : la dent de Bouddha, précieusement gardée. Ici, on y vient en pèlerinage, tout de blanc vêtu. Trois fois par jour, lors des pujas (prières ou offrandes), la salle est ouverte aux visiteurs au rythme des tambours traditionnels. Le bruit est assommant, l’effluve des encens enivrant, la foule pressante et la transe n’est pas loin.

Adam’s Peak

A Sri Pada, la montagne sacrée aux différentes religions, se trouve l’un des sommets les plus importants de l’île : Adam’s Peak. Au « pic d’Adam », les bouddhistes y voient l’empreinte du pied de Bouddha, les hindouistes celle de Shiva et les catholiques celle d’Adam ou Saint-Thomas… Mais cette montagne se mérite : 2 243 mètres de haut et près de 5 200 marches. En tout, sept heures de marche aller-retour. Il faut donc bien choisir sa journée et ne pas être pressé si vous voulez profiter de la vue qu’offre Adam’s Peak. Rassurez-vous, sur votre chemin, vous trouverez des petits stands de nourritures locale, de thé, des points d’eau…tout est mis en place pour ne pas vous décourager lors de l’ascension. Au sommet, vous verrez soit le soleil se coucher soit se lever. Dans les deux cas, une palette de couleurs viendra sublimer le ciel pur, passant du bleu doux à un orange et rose profonds. Une pure merveille.

Attention, l’ascension de l’Adam’s Peak n’est possible que de décembre à avril, les nuages recouvrant le massif de mai à novembre.

Plantations de thé d’Haputale

Enfin, on ne peut faire un voyage au Sri Lanka sans une promenade dans les mythiques plantations de thé en terrasse de la région montagneuse du pays. Au départ du village d’Haputale, négociez un taxi pour rejoindre le Lipton’s seat. De là, vous pourrez faire le retour à pied jusqu’au village en traversant les plantations où travaillent les cueilleuses tamoules, avant de visiter l’usine de traitement où toutes les étapes de production du précieux thé de Ceylan (Ceylan fut le nom du pays jusqu’en 1972). Des paysages magnifiques et des rencontres surprenantes. A vos appareils photos !

Vous pouvez aussi visiter d’autres plantations de thé au Sri Lanka, notamment à Ella et Nuwara Eliya.

Pourquoi aller au Sri Lanka ?

Le Sri Lanka est la destination parfaite pour découvrir une civilisation unique, une nature magnifique et des plages de rêve. Grimper les marches du rocher de Sigiriya, faire un safari au Sri Lanka pour y observer éléphants et léopards, vous détendre lors d’un soin ayurvédique, vous perdre dans les rizières et découvrir les plantations de thé… Le Sri Lanka représente une douce échappée dépaysante et authentique. Vous serez touchés par la gentillesse de ses habitants et par la richesse de leur culture. Cette île haute en couleurs et en contrastes  a tant à offrir qu’il serait dommage de passer à côté.

Que manger au Sri Lanka ?

Le voyage au Sri Lanka se fait également et surtout par sa gastronomie. Saveurs, épices, plats généreux, impossible de ne pas se régaler dans la citée dorée, la ville aux milles épices. Le plat national au Sri Lanka et le curry accompagné de riz. Il se décline en version végétarienne, à la viande, avec un œuf ou bien aux fruits de mer. On en mange partout, que ce soit dans les grands restaurants que dans les bouis-bouis. Au Sri Lanka, on se régale aussi de dahl (purée de lentilles), gombo (sorte de haricot-courgette striée et un peu gélatineuse), patate douce, manioc, coco sambol (noix de coco râpée, oignons, piment, citron, sel), haricots en sauce, papadams (petites galettes de farine de lentilles frites et craquantes) et parfois du chutney de mangue… L’influence indienne est bien présente au Sri Lanka.

Voici nos restaurants préférés :

Ministry of Crab, à Colombo, un restaurant de fruits de mer qui sert l’un des meilleurs crabes du pays.

Villa Saffron Hikkaduwa, à Galle, un restaurant en bord de mer parfait pour manger les pieds dans le sable et se délecter d’un excellent curry.

The Gallery Cafe, à Colombo, pour des plats traditionnels sri-lankais servis dans un cadre épuré et branché.

Les boulangeries offrent également un large choix de beignets farcis, petits sandwichs et chaussons fourrés (légumes, viandes, œufs, fromage…). Les enseignes les plus répandues et populaires sont Perera & Sons et Devon Bakeaway.

Où dormir pendant un voyage au Sri Lanka ?

voyage au sri lanka

Tout dépend de ce que vous recherchez, bien évidemment. Au Sri Lanka, il y a aussi bien des hôtels 5 étoiles, que des 3 étoiles ou encore des maisons coloniales et des lodges de luxe. Dans le village de Negombo, à côté de Colombo, réservez une chambre au Sea House guesthouse, une maison d’hôte familiale à la déco rustique et un accès direct à la plage.

A Kandy, vous pouvez dormir dans un hôtel de luxe au Sri Lanka : le Kandy House qui se niche dans les collines brumeuses de la ville, sur un domaine de 6 acres. Cette grande maison traditionnelle entièrement rénovée offre un cadre luxueux et moderne en plein cœur d’une jungle verdoyante.

Enfin, juste à côté du parc Yala, le Wild Coast Tented Lodge vous offre l’expérience unique de dormir dans un lodge de luxe et de faire un safari des plus intéressants au cœur du Yala National Park afin d’apercevoir des lépoards, ainsi qu’une faune et une flore magique.

Se déplacer au Sri Lanka

Bus et train

Comment circuler lors d’un voyage au Sri Lanka ? Il faut savoir que les distances à l’intérieur du pays ne sont pas démesurées et de nouvelles voies express diminuent les temps de trajet. Vous avez le choix entre le bus et le train, pour relier une ville à une autre. Sur les grands axes reliant Colombo à Kandy, Negombo et Galle, les bus circulent à 40 ou 50 km/h. Sur les voies rapides des plaines, ils peuvent atteindre 60 à 70 km/h. Dans la région montagneuse, la vitesse peut descendre à 20 km/h. Un conseil : évitez de parcourir le Sri Lanka en train les jours de poya (pleine lune) ainsi que les week-ends qui suivent ou qui précèdent, car ils sont souvent surchargés. Plus d’informations ici : Sri Lankan Railways

Les gares routières ne disposent généralement pas de billetterie centrale, ni même d’un guichet de vente. Vous pouvez acheter votre titre de transport directement dans le bus, après son départ, auprès du conducteur ou d’un contrôleur qui viendra vous demander votre destination.

Voiture

Pour circuler dans une ville, faites le trajet à pied. Sinon, optez pour des bus publics, des tuk-tuk ou encore des taxis. Vous pouvez également louer une voiture, mais nous vous conseillons d’engager un chauffeur pour garantir un maximum de flexibilité dans vos déplacements. A noter aussi que la location de deux-roues n’est pas aussi habituelle sur l’île que dans d’autres contrées d’Asie.

Les incontournables

Le village de Negombo

Le rocher du lion de Sigiriya

Les grottes de Dambulla

Le Temple de la Dent

Adam’s Peak

Les plantations de thé d’Haputale

Liens utiles

Office du tourisme du Sri Lanka
SriLankan Airlines
Sri Lankan Railways

Lois locales et étiquette

Comment se comporter quand on voyage au Sri Lanka ? Il faut tout d’abord savoir que l’île recense 70 % de bouddhistes, 20 % d’hindouistes, 5 % de musulmans et 5 % de chrétiens. Il faut donc faire attention à ne pas brusquer les croyants en insultant leur dieu ou en se moquant de leurs croyances. Aussi, le pourboire est indispensable dans toute l’île, de la plus grande ville au plus petit village. Pensez donc à bien remercier les bagagistes, serveurs et femmes de ménage en leur octroyant une petite somme. Les hôtels et les restaurants ont une taxe incluse dans la note, soit une taxe de 10%. Enfin, comme dans à peu près la plupart des pays, la détention et la consommation de stupéfiants sont sévèrement réprimées au Sri Lanka.

Sécurité au Sri Lanka

Le Sri Lanka ne connaît pas d’insécurité notable, il suffit juste de faire attention (comme dans toutes les villes du monde) à la délinquance de rue (vols de sacs à main, agressions…)
Si vous vous rendez dans la jungle, notamment à Yala, soyez prudent. Des serpents et des singes peuvent, sans raison, devenir agressifs.

Shape

Expérience M

Inscrivez vous à notre newsletter et
recevez des inspirations et bons plans voyages

Retour haut de page