7 spots de surf vertigineux dans le monde

Dans cet article

Certaines vagues peuvent atteindre des hauteurs impressionnantes avant de s’écraser sur l’eau à une vitesse folle : une aubaine pour les amateurs de surf ! Du Brésil à New York, en passant par la Côte Basque, tour d’horizon des spots de surf vertigineux dans le monde.

Cacimba do Padre, Brésil

spots-de-surfs-vertigineux-bresil
Il s’agit de la Mecque du surf au Brésil. Situé dans l’archipel de Fernando do Noronha, Cacimba do Padre est un vrai paradis de plage, de nature et d’azur, mais aussi de surf. Ce spot, que l’on surnomme le Hawaï des brésiliens, ravit par ses vagues qui peuvent atteindre jusqu’à 5 mètres de haut, avant de venir se briser directement sur la plage de sable fin. Depuis 25 ans, Cacimba do Padre accueille les épreuves du World Qualifying Series Pro Tour.
Quand y aller : De novembre à mars, pendant la saison d’été.

Bells Beach, Australie

spots-de-surfs-vertigineux-australie
Quoi de mieux que l’Australie, paradis du surf par excellence, pour trouver des vagues vertigineuses ? Situé à 5 kilomètres de Torquay (à une heure de Melbourne par la route), Bells Beach fut déclarée Surfing Recreation Reserve en 1973, et classé depuis 2011 au patrimoine national australien. Et ce spot a de quoi attirer les surfeurs du monde entier : Les professionnels de la glisse du monde entier s’y rendent pour affronter des vagues allant jusqu’à 5 mètres de haut, lors de la compétition Rip Curl Easter Pro notamment.
Quand y aller : Entre mars et octobre, il est pratiquement garanti que les vagues seront idéales et hautes.

Belharra-Perdun, Côte Basque, France

spots-de-surfs-vertigineux-belharra
Comment ne pas évoquer la France dans ce tour d’horizon des spots de surf vertigineux dans le monde ? Celui de Belharra-Perdun, au large de Saint-Jean-de-Luz, offre de très grosses vagues, l’une des plus grosses d’Europe, pouvant atteindre entre 8 et 15 mètres, même si elles ne font que très rarement leur apparition.
Quand y aller : A l’automne et en hiver, soit entre le mois d’octobre et février.

Ile Tavarua, Îles Fidji

spots-de-surfs-vertigineux-fidji
Changement de décor avec ce spot assez confidentiel qu’on aurait presque envie de garder pour nous. Sur l’île de Tavarua, dans le sud de l’archipel des Îles Fidji, un spot nommé Cloudbreak ravi les surfeurs et amateurs de sensations fortes. Longues, puissantes et souvent creuses, ces tubes azurés magnifiques, peuvent monter jusqu’à près de 3 mètres de haut : un véritable terrain de jeu mouvant.
Quand y aller : Entre les mois de mai et août, les vagues sont plus déchaînées et vertigineuses.

Jeffrey’s Bay, Afrique du Sud

spots-de-surfs-vertigineux-afrique-du-sud
Réputée mondialement pour ses plages, Jeffrey’s Bay figure parmi les 10 meilleurs sites de surf au monde. Normal lorsque ses vagues translucides et longues viennent caresser le long de la baie et font le bonheur des surfeurs.  Ces derniers ont aussi l’habitude de partager la déferlante avec une famille de dauphin.
Quand y aller : Pendant la haute saison de surf en hiver austral, entre Avril et Octobre pour de la houle et un vent offshore garanti.

Montauk, New York

spots-de-surfs-vertigineux-montauk
Difficile de croire qu’à New York il est possible de s’adonner au surf. Pourtant, la ville de Montauk sur la pointe de Long Island, est réputée pour ses déferlantes plus ou moins grosses selon les saisons. Ce spot de surf vertigineux niché dans un petit village de pêcheur est le repaire de nombreuses célébrités : Ralph Lauren, Robert de Niro ou encore Mick Jagger entre autres. L’eau est d’une particulière fraîcheur et les vents d’une violence inégalable, ce qui rend les vagues puissantes et creuses. Le spot de Montauk a même été classé parmi les dix meilleurs spots des Etats-Unis par le magazine Surfeur.
Quand y aller : A l’automne et l’hiver, soit octobre et février.

Île de Maui, Hawaï

spots-de-surfs-vertigineux-hawai
Sur l’île de Maui à Hawaï, la célèbre plage de Peahi est connue pour ses vagues surnommées « Jaws », soit mâchoires en anglais. Pourquoi ce nom ? Tout simplement du fait de la taille et de la férocité de ses vagues, qui peuvent atteindre près de 20 mètres avec une vitesse de 48 km / h, lorsque les conditions climatiques sont réunies. Particulièrement appréciée pour sa qualité, cette vague a été popularisée et maîtrisée par Laird Hamilton, pointure du surf à Hawaï.
Quand y aller : Pour bénéficier des grosses vagues, il faut s’y rendre entre les mois de décembre et de février.

Shipstern Bluff, Tasmanie

spots-de-surfs-vertigineux-tazmanie
Ces vagues sont dignes d’un tableau peint à l’aquarelle, une véritable œuvre d’art. Au sud de l’île de Tasmanie, Shipstern Bluff dévoile des vagues gigantesques et fortes. Surnommé la pointe du Diable,  ce spot est considéré comme dangereux et mystique notamment à cause des tourbillons qui se forment dans les tubes.
Quand y aller : Entre mars et septembre.

Pour rester sur la thématique du surf :

Electric-Wakeboard3
Le wakeboard électrique, entre snowboard et surf

Découvrir l’article

Shape

Expérience M

Inscrivez vous à notre newsletter et
recevez des inspirations et bons plans voyages

Retour haut de page