Où skier au Liban : les stations phares du pays du Cèdre

Dans cet article

Le Liban est l’un des rares pays au monde où les montagnes enneigées côtoient les plages de la Méditerranée et l’un des seuls endroits au Moyen-Orient où l’on peut s’adonner aux joies de la glisse. A l’heure actuelle, le pays du Cèdre compte six stations de ski toutes recouvertes d’un long manteau de neige les mois d’hiver, en général de décembre à mars. Découverte d’une destination de ski hors des sentiers battus.

Faraya Mzaar

skier-au-liban-faraya
C’est la station la plus connue du Liban, si ce n’est du Moyen-Orient. Située à une heure de Beyrouth, à 1800 m, sur les hauteurs du Kesrouan, c’est également la station la mieux équipée et la plus branchée, avec des restaurants, des hôtels 5 étoiles et des boîtes de nuit qui attirent la jeunesse dorée. Une sorte de mini Courchevel, entourée de chalets de luxe, dont le domaine skiable s’étend sur plus de 80 km, avec 42 pistes et une vingtaine de remontées mécaniques. La poudreuse y est souvent de bonne qualité et les skieurs peuvent même profiter d’un panorama sur la Méditerranée.
Où dormir : A l’Intercontinental Mzaar, un hôtel 5 étoiles avec 140 chambres dont 26 suites. Cet hôtel semblable à un village pittoresque propose de nombreux équipements de loisirs, dont une piscine intérieure chauffée, jacuzzi, sauna, hammam, un centre de divertissement pour enfants, un cinéma et une petite galerie marchande. Sans oublier « Les Thermes du Mzaar » et son Spa de 1200 m² proposant balnéothérapie, aromathérapie, pressothérapie et bien plus encore.

Faqra Club

skier-au-liban-faqra
Située entre 1 735 et 1 975 mètres d’altitude au pied du mont Sanine, Faqra Club propose une dizaine de pistes de niveaux variés (les pentes vont de 13 à 28 % en moyenne). Conçue en 1974 avec l’aide d’architectes suisses, elle a été l’une des premières stations de ski privées au monde, son accès étant en effet réservé aux membres du Faqra Club et à leurs invités.
Une fois au sommet des pistes et si le temps le permet, vous pouvez admirer la mer et Beyrouth, l’un des plaisirs multiples que le Liban peut offrir.
Où dormir : A l’Auberge de Faqra, symbole du Faqra Club dont le charme discret reflète un  luxe intrinsèque. Récemment rénovées et réaménagées, les chambres adhèrent avec l’élégance et le confort somptueux du lieu pour un séjour unique dans un environnement féérique.

Les Cèdres

skier-au-liban-cedres
La station des Cèdres est la plus ancienne du Liban. Le premier télésiège y a été installé en 1950 et, le téléski, en 1959. A trois heures de Beyrouth, cette station authentique et familiale offre un paysage et un panorama magique, à couper le souffle. D’ailleurs on y vient d’avantage pour profiter de la vue que pour les sensations sportives. L’une de ces vues en question concerne le plus haut sommet du Liban, le Qornet es Saouda (3083 mètres d’altitude), ainsi que les dernières réserves de cèdres du Liban. Ce qui frappe le plus aux Cèdres ? La quiétude du lieu et la nature qui l’entoure, une beauté naturelle des lieux, au cœur d’une forêt datant de plusieurs millénaires. Le domaine skiable compte une demi-douzaine de pistes, mais devrait s’agrandir à l’avenir, avec la construction d’une télécabine et d’un refuge.
Où dormir : A l’Auberge des Cèdres, un véritable refuge de montagne dont la déco rustique confère une ambiance chaleureuse à l’endroit. En prime, vous pourrez bénéficier d’une chambre avec vue sur la forêt des Cèdres enneigée.

Qanat Bakiche

skier-au-liban-qanat
Qanat Bakiche est essentiellement reconnue pour sa bonne qualité de neige. A une heure de Beyrouth et face aux montagnes de Sannine, la station de Qanat Bakiche peut se vanter d’accueillir les skieurs de tous niveaux. A cinq minutes des pistes, le village de Baskinta fait la renommée de Qanat Bakiche et contribue à faire le charme de cette région du Haut-Metn. Le vieux village de Qanat Bakiche est en effet l’une des anciennes villes libanaises les mieux conservées, gardant la plupart de son architecture originale et ses espaces verts, un trésor caché à découvrir.
Où dormir : Au Snowland Hotel, le seul hôtel 3 étoiles à Qanat Bakiche avec accès direct aux pistes, à seulement 10 minutes du domaine skiable.

Laklouk

skier-au-liban-laqlouq

Petite station familiale fondée en 1958, Laklouk est l’idéale pour les skieurs voulant fuir la cohue de la station Faraya. Avec 9 remontées mécaniques, elle offre un domaine accessible pour les débutants et les skieurs confirmés qui disposent d’un espace considérable pour s’adonner au ski de fond, mais aussi à la motoneige, au snowboard…
A 28 km de Jbeil, la station de ski de Laklouk se caractérise par sa quiétude et son cadre d’une beauté exceptionnelle loin du stress et de la pollution. Aux alentours, on en profite pour visiter « gouffre de Balaa », la « grotte d’Afqa » et le monastère Saint-Charbel.
Où dormir : Au Shangri La, un luxueux hôtel niché sur l’un des plus hauts sommets du Liban. Cet hôtel rustique est réputé pour son accessibilité et sa proximité avec les pistes de ski. Décorée de bois à l’intérieur et en pierre à l’extérieur, l’établissement vous promet de passer un séjour chaleureux et accueillant.

Zaarour Club

skier-au-liban-zaarour
Les pistes de Zaarour (de 1 600 m à 2 000 m) font, à l’instar de Faqra Club, partie d’une station privée. Cette station de ski à seulement 30 minutes de Beyrouth est une destination familiale beaucoup moins jet-set que Faraya-Mzaar. Notre conseil : prendre le télésiège et se promener au sommet des pistes pour bénéficier d’une vue panoramique et surprenante sur Beyrouth, le village de Baskinta et le mont Sannine.
Où dormir : Au Grand Hotel Bois de Boulogne, un hôtel situé à quelques minutes seulement de la station de la station de ski de Zaarour et du village de Mtein. Il compte une centaine de chambres et suites. Son décor rustique lui donne un style un peu vieillot mais authentique. Dépaysement garanti.

Shape
Shape

Envie de partir ?

Découvrez d'autres endroits

Expérience M

Inscrivez vous à notre newsletter et
recevez des inspirations et bons plans voyages

Retour haut de page