3 jours à Beyrouth, la superbe

Dans cet article

3 jours suffisent pour tomber amoureux de Beyrouth. Cette ville aux si nombreuses facettes est l’une des plus anciennes villes du monde et est considérée comme le Paris du Moyen-Orient. Une ville entre mer et montagnes, aux rues labyrinthiques, à l’architecture historique,  aux mosquées anciennes, aux églises imposantes et aux palais majestueux… que de choses à faire pendant 3 jours à Beyrouth. Visite guidée.

3 jours à Beyrouth, Jour 1 :

On pose nos valises à l’Albergo, hôtel de luxe à Beyrouth dans le quartier d’Achrafieh au charme incomparable. Ce boutique hôtel de 33 chambres seulement dispose d’un coquet rooftop pour voir la ville en grand. En quête de culture moderne, on met le cap sur le Musée Sursock, dernier joyau en date de la ville, et qui abrite des collections permanentes et temporaires nous plongeant dans l’univers souvent méconnu de l’art libanais. On adore : la façade blanche du bâtiment, encore plus jolie toute illuminée, à la nuit tombée.

3-jours-a-beyrouth-sursock

A l’heure du déjeuner, on s’attable chez Tawlet, un spot hybride et branché qui rend hommage aux vrais plats fait-maison libanais. Ici, le menu change tous les jours, en fonction de l’humeur de la cuisinière (souvent des femmes au foyer de différentes régions) et des produits de saison. L’occasion de goûter à un délicieux Koussa bi Laban, des courgettes farcies au yaourt salé. Non loin de Tawlet, Papercup. Ce café plaira aux hipsters en quête d’un endroit cosy pour se poser et boire un café latté. Papercup dispose d’une sélection de magazines et livres de design, de cuisine, d’architecture ou encore d’art, pas toujours facile à trouver à Beyrouth.

3 jours a beyrouth papercup
© So Beirut

Lorsque le soleil commence à se coucher et que l’air se fait plus frais, on se dirige vers la corniche et Zaytuna Bay, pour une promenade près de la mer. On y voit les locaux faire leur sport, manger des shawarmas sur un banc, faire du vélo. Pour dîner, Zaytuna Bay compte divers restaurants (Paul, Kampai, La Petite Maison, Cocteau…) qui font face au port. Avant de rentrer à l’hôtel, on termine la soirée par un verre dans l’un des nombreux bars très animés de Mar Mikhaël, Gemmayzé et Badaro.

Jour 2

Réveil à l’hôtel Albergo et direction le Sporting Beach Club, pour bronzer sans pour autant quitter la ville à la recherche des plus belles plages du Liban. Avec sa piscine et un accès à la mer Méditerranée, Sporting Beach Club est une véritable institution à Beyrouth. Cet endroit au charme incomparable a en effet longtemps été the place to be pendant l’âge d’or, dans les années 70. On y voit d’ailleurs encore de la rouille sur les balustrades et même quelques impacts de balles dans les murs.
Après avoir lézardé au soleil, on met le cap sur Raouché et ses fameux « Pigeon Rocks » des îlots de calcaire modelés par l’érosion et sur lesquels on peut monter au sommet, à 46 mètres au-dessus de la mer. Tout près de Raouché et pour un café typiquement libanais, dans une ambiance bucolique, il y a Al Falamanki. On adore les nappes anciennes et les chaises kitsch qui auraient pu appartenir à une grand-mère libanaise.

3-jours-a-beyrouth-al-falamanki

Pour le déjeuner, on opte pour Mayrig, un restaurant arménien qui témoigne de la richesse culinaire de ce pays, dont la communauté est très bien intégrée au Liban. A une rue de là, se trouve Ginette, l’une des boutiques design à Beyrouth qu’il faut connaître. Ce concept-store combine café, restaurant, art et mobilier sur un espace de plus de 320 m², répartis sur deux étages. On y trouve également une sélection de bijoux de mode, des montres, des produits cosmétiques, des bougies parfumées, des objets design parfaits pour sublimer votre intérieur. Et, preuve que chiner ça creuse, Hanna Mitri, le meilleur glacier du Liban et d’Achrafieh, est là pour soulager vos envies de sucre. On commande donc une glace typiquement libanaise avec un combo gargantuesque de toutes les saveurs possibles et imaginables, dont l’eau de rose et la pistache. Enfin, pour qui ne voudrait pas abandonner son sport même en vacances, il y a le Union Square Yoga. Danielle Abisaab qui a quitté son travail d’architecte, a fondé un centre de yoga pour les passionnés et propose des cours variés tels que le vinyasa, le yoga jivamukti, le yoga aérien, ainsi que des ateliers de danse et de musique.

3-jours-a-beyrouth-hanna1

Après s’être dépensés, on réserve chez Em Sherif pour un dîner typiquement libanais. Le restaurant aux assiettes bleues et à la déco épurée propose un menu unique à 40 dollars (hors boissons) où se suivent mezzés et douceurs libanaises. Le soir, on pose ses valises pour une deuxième nuit à Baffa House, une maison d’hôte pleine de charme à Mar Mikhaël. Végétation luxuriante, art coloré et meubles anciens : Baffa House est parfait pour se détendre loin de l’agitation de la ville.

3 jours a beyrouth em sherif

Jour 3 :

On attaque la journée par un petit-déjeuner authentique à Beyrouth. El Sousseh, spot tenu par Raji Kebbe et son cousin Ahmed El Soussi, nous permet de goûter à une ribambelle de mezzés typiques du petit-déjeuner libanais. Au programme : foul (fèves assaisonnées), houmous, zaatar, man’ouché, labné….Pendant la journée, on en profite pour faire le tour de Downtown (centre-ville de Beyrouth), visiter la mosquée Mohammad Al-Amin (prévoir quelque chose pour se couvrir) où se trouve juste à côté l’église Maronite Saint-Georges, la Place des Martyrs

3 jours a beyrouth iris

A 18 h, on se pointe à l’Iris (avant qu’il y ait foule), un superbe rooftop à Beyrouth situé au dernier étage du journal Al Nahar. On y boit de délicieux cocktails préparés par des mixologues expérimentés, tout en profitant d’une vue à couper le souffle sur la ville. A la nuit tombée, on se dirige vers un autre rooftop, celui du Four Seasons, The Roof. Au 26e étage de cet hôtel luxueux, on bénéficie d’une vue panoramique sur la Méditerranée d’une part et les montagnes de l’autre. C’est également l’endroit idéal pour s’imprégner de la vie nocturne libanaise, quand, à la nuit tombée, des DJ’s s’emparent des platines pour passer les sons du moment.

3 jours a beyrouth bo18

Enfin, pour terminer la soirée en apothéose, on fait la queue à B018 : une institution de la nuit à Beyrouth, souvent comparée au Berghain berlinois. Elle brille non seulement par son lineup de DJ branchés, mais aussi par son architecture spéciale (un ancien bunker transformé en boîte de nuit et avec toit coulissant, fruit du travail du célèbre architecte libanais Bernard Khoury). Ouvert à partir de 2 heures du matin, il permet de faire la fête jusqu’au petit jour. Mais pas question de rentrer tout de suite à la maison, on doit tout d’abord s’arrêter chez Zaatar W Zeit, là où tout Libanais qui se respecte s’attable pour se remplir le ventre après avoir dansé toute la nuit. Alors on dormira plus tard… dans l’avion du retour.

Shape

Expérience M

Inscrivez vous à notre newsletter et
recevez des inspirations et bons plans voyages

Retour haut de page