Do’s and Don’ts : Quand on part en Australie

Dans cet article

Il est coutume de penser que les Australiens appelés « Aussies » sont faciles à vivre, sans prise de tête et avenant. Cela est vrai. Cependant, ce vaste pays d’Océanie compte également des règles de savoir-vivre qu’il est important de respecter si l’on veut passer un agréable séjour. Voici les do’s and don’ts à connaître quand on part en Australie.

Do’s

quand-on-part-en-australie-port-douglas
Conduire à droite. A l’instar du Royaume-Uni et de l’Inde, en Australie, les locaux conduisent à droite et se positionnent sur le côté gauche de la route. Cela signifie aussi que les promenades dans les rues se font également sur le côté gauche, et les arrêts sur escalators aussi, à l’inverse de la France où l’on se positionne à droite ! Ceux qui sont pressés doubleront par la droite.

Prendre au sérieux les panneaux d’alerte. Lorsque vous voyez des panneaux d’alerte à la plage mettant en garde sur les crocodiles, les méduses, les requins, les pieuvres et autres dangers, il est important de les respecter. Chaque année, des nageurs et des surfeurs sont blessés en mer, certains mortellement car ne tenant pas compte de ces avertissements. Ainsi, il est possible de profiter des plus belles plages de Sydney et d’Australie, tout en respectant toutefois les drapeaux rouges, car les marées sont l’un des plus grands dangers.

Sortir des grandes villes. Si Sydney, Perth, Brisbane ou encore Melbourne sont les principales grandes villes à visiter, il en existe d’autres, plus ou moins connues, souvent mises de côté et qu’il est important de visiter quand on part en Australie. Certaines petites villes telles que Coober Pedy, Alice Springs, Goolwa, Broome, Port Douglas, Byron Bay, Launceston ou encore Mission Beach sont pleine de charme, d’histoire et comptent souvent moins de touristes qu’ailleurs. N’hésitez donc pas à sortir des traditionnels itinéraires pour découvrir d’autres petits bijoux australiens.

Don’ts

quand-on-part-en-australie-mont-uluru
Laisser des pourboires. Comme au Japon, laisser des pourboires en Australie n’est pas obligatoire, voire non nécessaire. Grâce à leur salaire, les Australiens n’ont pas forcément besoin de s’appuyer sur des « tips », d’autant plus que le service au restaurant ou dans un bar ne se mesure pas au montant du pourboire que vous laissez.

Salir les rues. Même si les rues de Sydney, Melbourne ou encore Canberra ne sont pas parfaites, elles sont en général relativement propres. En Australie, vous pouvez être condamné à verser une amende si vous jetez vos ordures par terre ou à travers les fenêtres de votre voiture. A Victoria, ces amendes peuvent atteindre jusqu’à 622 dollars australien.

Gravir le Mont Uluru. Une flopée de touristes se rendent en Australie afin de gravir le Mont rouge Uluru, également connu sous le nom d’Ayer’s Rock.  Si le sommet de la roche offre des vues phénoménales à près de 348 mètres de hauteur, le nombre de décès et de blessures sont nombreux.  Mais en plus de ça, les habitants d’Anangu, le peuple aborigène, préfèrent que les touristes ne gravissent pas Uluru en raison de son importance spirituelle. En effet, l’escalade de ce monolithe sacré quand on part en Australie est considérée comme offensante et irrespectueuse.

Office du tourisme de l’Australie

Shape
Shape

Envie de partir ?

Découvrez d'autres endroits

Expérience M

Inscrivez vous à notre newsletter et
recevez des inspirations et bons plans voyages

Retour haut de page