Découvrir Kyoto en 10 bonnes adresses

Dans cet article

Partir au Japon n’a jamais été une aussi bonne idée . Connue pour ses temples et ses geishas, la ville de Kyoto séduit par la richesse de son patrimoine et son atmosphère calme et zen. Capitale de la paix et de la tranquillité et surtout capitale culturelle du Soleil Levant, Kyoto a su garder les coutumes et les traditions de l’ancien Japon. Mandaley vous fait découvrir Kyoto en dix bonnes adresses.

Marcher sous le Torii Tunnel

decouvrir-kyoto-torii-tunnel
Passer sous le Torri Tunnel du temple Fushimi Inari est un arrêt obligatoire pour se rendre compte de la culture du pays. Ce sanctuaire shinto qui se situe au sud-est de Kyoto a été désigné Patrimoine culturel du Japon et de nombreux touristes le visitent pendant toute l’année. « Torii »,  c’est « la porte » qui sépare le monde des Dieux et le monde des Hommes. Il y a plus de dix milles « torii » dans le temple Fushimi Inari qui forment comme un tunnel sous lequel on peut marcher. Le film « Mémoires d’une geisha » (2004) montre bien ce passage sous les « torii ».
68 Fukakusa Yabunouchicho, Fushimi Ward, Kyoto, Japon

Manger chez Renkonya

decouvrir-kyoto-renkonya
Pour découvrir au mieux la gastronomie de Kyoto, cap sur Renkonya, un petit restaurant confortable et cosy. Ici, c’est cuisine à l’ancienne : une grande marmite réchauffe de l’atsukan (saké chaud) et les chefs s’activent pour vous préparer des petits plats traditionnels, comme le renkon karashi, une racine de lotus frite servie avec de la moutarde japonaise.
236 Yamazakicho, Nishikiyamachidori Sanjo Sagaru, Nakagyo-ku, Kyoto

Flâner au Nishiki Market

decouvrir-kyoto-Nishiki-Market
Pour s’imprégner vraiment de la culture kyotoïte, un petit tour au marché de Nishiki s’impose. Vieux de 400 ans, ce marché emblématique à ciel ouvert propose sur des étals des produits frais, de saison, comme des fruits et légumes, des poissons pêchés au lever du jour, ou encore des paniers tissés et de jolis colliers. C’est l’endroit idéal pour venir goûter aux spécialités locales et s’entretenir avec les producteurs locaux. Le marché est ouvert sept jours sur sept, à partir de 9 heure et jusqu’à 18 heures pour certains.
Nakagyo-ku, Kyoto, Kyoto Prefecture

Dormir dans un ryokan

decouvrir-kyoto-ryokan
Comment passer une nuit à Kyoto sans dormir dans un ryokan ? Ces auberges typiques du Japon accueillent une pièce à vivre et des chambres au style nippon munies de cloisons coulissantes, d’une table basse au milieu de la pièce, ainsi qu’un futon déposé à même le sol. Les ryokan sont également munis de bains chauds, les onsen, dont l’eau provient  de sources thermales. Une adresse à Kyoto ? Le ryokan Yadoya Manjiro, qui sent bon le bois et le tatami. Au réveil, la vue du jardin baigné de lumière et le chant des oiseaux vous plongeront dans une ambiance des plus zen. A la fin d’un petit-déjeuner traditionnel, le personnel vous proposera une session de port de kimono, comme dans le temps, et vous initiera à la cérémonie du thé. Un pur moment de bonheur.
2-208-17 Kiyomizu, HIgashiyama-ku, Kyoto 605-0862, Kyoto Prefecture

Déguster une pâtisserie locale

decouvrir-kyoto-wagashis
A Kyoto, les pâtisseries traditionnelles japonaises sont à essayer absolument. Les wagashis, gâteaux réalisées avec de la pâte de riz, sucre de canne et haricots azuki, se trouvent sous la forme de feuilles d’érable, de lapin, moelleux ou plus gélatineux. Ces douceurs du soleil levant sont généralement servies pendant la cérémonie du thé et leurs goûts diffèrent selon les saisons. Où en déguster ? Chez Tsuruya Yoshinobu, un célèbre salon de thé qui propose également une ribambelle de gâteaux secs pour accompagner les différentes variétés de thé.
Imadegawadori Horikawanishiiri, Kamigyo-ku, Kyoto
Site Web

Se balader dans les rues de Gion

decouvrir-kyoto-gion
Que dire du quartier de Gion, si ce n’est que c’est un passage obligé à Kyoto. Bordé de petits commerces, de maisons de thé historiques, de ruelles pavées en pente et de temples, Gion a tant à offrir culturellement. Ici, pas de voiture, ni pollution. Il suffit de se perdre dans chaque ruelle, d’observer les habitants et leurs habitudes pour s’imprégner pleinement de l’histoire de Kyoto. On en profite pour se promener au bord d’un joli canal qui longe les restaurants typiques des maisons japonaises traditionnelles, témoin du Japon d’autrefois et on passe par Hanamo Koji, rue principale du quartier de Gion où on peut apercevoir des geishas.

Boire le thé chez Kasagiya

decouvrir-kyoto-kasagiya
A Kyoto, on ne manque pas l’inévitable cérémonie du thé. Pour cela, on pousse la porte de Kasagiya, salon de thé dont la devanture toute en bois passe très facilement inaperçue. Absolument typique, ce salon de thé dégage une atmosphère relaxante et zen. A commander : un bol de thé matcha bien mousseux accompagné d’une douceur à base de anko (pâte de haricots rouges sucrée).

Manger chez Gion Maruyama

decouvrir-kyoto-gion-maruyama
L’un des plats à tester absolument à Kyoto, c’est l’okonomiyaki, une sorte de crêpe cuite sur une plaque chauffante, à base de chou chinois auquel on incorpore des crevettes, du porc et des légumes. Dans le quartier de Gion, le restaurant Gion Maruyama en sert de très bonnes. Les produits sont frais, de saison, et le personnel chaleureux et accueillant.
570-171 Giommachi Minamigawa, Higashiyama-ku, Kyoto
Site Web

Admirer la vue sur la ville

decouvrir-kyoto-gion-temple
Bien sûr, on ne peut quitter Kyoto sans admirer la vue qu’offre la ville. Depuis la colline et le temple de Shogunzuka, on dispose d’une grande terrasse avec un panorama exceptionnel sur tout Kyoto. Au lever, coucher du soleil ou de nuit, c’est magique.
28 Zushiokukacho-cho, Yamashina-ku, Kyoto 607-8456, Kyoto Prefecture
Site Web

Et si vous preniez le thé à Kyoto ?

salon-de-thé-en-verre-kyoto7Kyoto : un salon de thé en verre séduit les visiteurs

Découvrir l’article

Shape
Shape

Envie de partir ?

Découvrez d'autres endroits

Expérience M

Inscrivez vous à notre newsletter et
recevez des inspirations et bons plans voyages

Retour haut de page