Kerala, le paradis vert en Inde

Dans cet article

Le Kerala est un paradis de verdure, de riches forêts, de rizières verdoyantes et de plages ourlées de palmiers. Sa capitale, Thiruvananthapuram est réputée pour son temple de Padmanabhaswamy  et sa plage de Kovalam. La ville de Kochi, port naturel parmi les plus anciens de l’Inde, est parsemée d’églises portugaises, de mosquées, de temples hindous et de filets de pêche chinois. Un véritable havre de paix pour les amoureux de la nature. Découverte du Kerala, paradis vert et vraie bouffée d’oxygène lors d’un séjour en Inde.

Que faire au Kerala ?

Se balader dans les backwaters

kerala-paradis-vert-backwaters
Pour visiter au mieux le Kerala en Inde, une balade magique en canot ou en houseboat dans les légendaires backwaters s’impose. Les backwaters sont une série de lagunes et de lacs d’eau, en retrait de la côte de Malabar et qui s’étendent sur pratiquement toute la longueur de la côte du Kerala. Depuis Alappuzha, Kottayam ou Kollam, il est facile de prendre un canot et de parcourir ses lagunes pour passer d’un endroit à l’autre.

Voyage en train de luxe : Excursion en Inde et ses paysages majestueux

Observer des éléphants sauvages

kerala-paradis-vert-elephants
Les parcs nationaux sont le meilleur moyen d’observer des éléphants sauvages au Kerala. Le parc national de Wayanad, au cœur des fascinantes montagnes et plantations d’épices, dans le nord de l’état est l’un des plus beaux de la région, et les chances de voir des éléphants sauvages sont plus qu’élevées. A bord d’une jeep, le chauffeur et le guide vous montrera tous les dessous de la forêt, en essayant d’apercevoir toutes sortes d’animaux sauvages comme des daims, des singes, des faisans, des coucous… et avec un peu de chance, une troupe d’éléphants sauvage. Il faudra se montrer très discret, ne pas les déranger ni descendre du véhicule. Quelques fois, il vous sera difficile de les prendre en photo car certains se cachent vraiment bien dans la végétation.
Site Web

Se détendre sur les plages

kerala-paradis-vert-plage
En plus des fameux backwaters, des parcs nationaux et de la cuisine piquante et délicatement épicée qui ont fait sa renommée, la côte keralaise offre une mer d’azur et des croissants de sable pour une détente absolue. Pour un moment de tranquillité, on pose sa serviette sur les plages dorées et désertes de Kannur et on se promène sous les palmiers et les cocotiers : un véritable paradis tout droit sorti d’une carte postale. Pour ceux en quête de cure ayurvédique, direction les belles plages de Varkala, au sud du Kerala. C’est l’un des seuls endroits en Inde où l’on trouve un centre de cure, des sources d’eau thermale qui tombe des falaises sur la plage.

Visiter les plantations de thé

kerala-paradis-vert-the
Au Kerala, des plantations de thé et d’épices couvrent les montagnes des Ghats où vivent des éléphants sauvages, des oiseaux exotiques et quelques tigres. La station de Munnar située à 1 600 mètres d’altitude vous permettra de profiter d’un peu de fraîcheur lorsqu’il fait trop chaud. A bord d’une jeep, ne manquez pas de traverser les plantations de thé qui s’étendent à perte de vue. Dans ce magnifique tableau de vert émeraude, se mêle le bleu du ciel, et de ça et là, quelques touches de saris bariolés.

Où faire du yoga en Inde ? 4 spots paisibles

Séjourner au Big Banana Island

kerala-paradis-vert-bigbanana
Pour un séjour reposant et ayurvédique, on pose ses valises au Big Banana Island Retreat, un petit lieu de retraite complètement isolé à North Paravu, au nord de Kochi. Vous y serez accueillis par Deepa, le jeune propriétaire et sa femme Géraldine qui mettront tout en œuvre pour que vous passiez un moment reposant au contact de la nature. Au programme ? Soins ayurvédiques, massages traditionnels, stages de yoga dans le jardin, baignade dans la rivière Periyar et bien plus encore pour vous permettre de retrouver une harmonie du corps et de l’esprit.
Site Web

Admirer les plantations d’épices

kerala-paradis-vert-epices
Un voyage au Kerala n’est aucunement complet si l’on ne visite pas les plantations d’épices. Il faut pour cela se rendre à Periyar, parc national réputé pour la croissance des épices et les champs de thé. Cannelle, clous de girofle, 5 épices, poivre… vous découvrirez les plantes et les épices qui ont fait la richesse de l’Inde, sans oublier la cardamome, véritable star indienne, qui n’aura plus aucun secret pour vous.

Où dormir au Kerala ?

Le Kerala compte pléthore d’hébergements. Maisons d’hôtes, chez l’habitant ou encore hôtels de luxe, le choix est vaste. Notre préférence va au Forte Kochi, un établissement luxueux et historique situé dans la rue Princess Street dans la ville de Kochi. On aime particulièrement son architecture à couper le souffle, aux influences portugaises, néerlandaises et britanniques. Le bâtiment d’origine a été érigé par les Hollandais dans les années 1860. Le luxe absolu ? Déjeuner ou dîner près de la piscine d’un bleu azur, dans la cour végétalisée de l’hôtel.
> Adresse : 1/373, Princess St, Fort Nagar, Fort Kochi, Kochi, Kerala 682001, Inde
Réserver cet hôtel

Quand y aller ?

De  janvier à février, les températures sont clémentes, les pluies ont cessé et les plages sont calmes. De plus, à cette période se déroule l’Ernakulathappan Utsavam, un festival qui regroupe des processions d’éléphants et des performances de danse folklorique et de musique traditionnelle à Kochi. Si vous vous y trouvez en avril, vous aurez l’occasion d’assister au festival de Kottayam et de Kollam et ainsi voir du Kathakali, une forme de théâtre dansé. Enfin, entre les mois d’août et de septembre, c’est la fin de la mousson, donc la bonne période pour les traitements ayurvédiques.

Office du tourisme de l’Inde

Office du tourisme du Kerala

Shape

Expérience M

Inscrivez vous à notre newsletter et
recevez des inspirations et bons plans voyages

Retour haut de page