Swimbot, l’objet connecté pour mieux nager

Dans cet article

Mandaley a testé le Swimbot, un appareil connecté qui vous accompagne et vous aide à améliorer votre technique de nage.

Les amateurs de montres connectées ou smartphone dotés d’applications qui vous accompagnent pour mesurer et améliorer vos performances vont très vite faire le parallèle. Sauf que le Swimbot va plus loin. Véritable coach numérique, le Swimbot (Bot pour « Better on Technique ») est là pour vous faciliter la vie. Cet appareil connecté révolutionne en effet l’apprentissage de la natation et permet d’améliorer sa technique et ses mouvements. Capable de détecter des mouvements impossibles à analyser à l’œil nu, il renforce encore plus le coaching traditionnel, sans pour autant le remplacer. Nous étions curieux de savoir comment ce petit bijou technologique, créé par David Jamet un entrepreneur français, était capable de corriger notre façon de nager et de nous pousser à être plus performants.

Direction la piscine pour tester l’appareil. Nathalie, de l’équipe Swimbot, nous y attendait pour nous présenter cette merveille technologique qui prend l’aspect d’un petit boîtier blanc aux bords noirs, avec deux écouteurs à glisser sous le bonnet en position verticale.

swimbot-photo

A notre grande surprise, nous découvrons que le petit boîtier est d’une légèreté absolue : il ne pèse que 60 g et se fait vite oublier une fois glissé sous le bonnet. Les écouteurs sont à résonance crânienne et se clipsent via deux pinces sur le bonnet : « Ils sont plus confortables que les oreillettes et permettent une qualité de son exceptionnelle sous l’eau » nous explique Nathalie. « De plus, lorsque les nageurs sont en plein entraînement et que leurs coachs leur parle, ils peuvent tout entendre autour d’eux sans avoir à retirer les écouteurs. » Pas étonnant que cet objet connecté ait remporté la médaille d’argent du Concours Lépine!

Swimbot : Comment ça marche ?

Avant de se lancer et de plonger dans le bassin, il est important de bien prendre connaissance des tutoriels vidéos proposés pour se mettre en situation. Chaque exercice permet de décomposer le mouvement, corriger les mauvaises positions, améliorer la posture…
Un fois le thème choisi, on règle le programme spécifique sur le boîtier qui permet de se concentrer sur un point de technique précis. On glisse ensuite le Swimbot sous le bonnet et on clipse les écouteurs pour enfin appuyer sur « Play ». Dès que l’on rentre la tête de l’eau, une voix se fait entendre. L’entraînement peut commencer !

Vous pouvez également changer de programme sans retirer l’appareil du bonnet. Des touches faciles d’accès et la voix de l’appareil vous permettent de vous déplacer dans le menu sans avoir besoin de regarder l’écran.

swimbot-photo2

Il existe aujourd’hui 8 exercices :

Les exercices techniques :

  • Le Score Swimbot, qui permet de faire un diagnostic sur sa technique de nage, élaborée aujourd’hui à partir de la position de sa tête et celui du corps (note sur 10).
  • Steady Head (qui émet un « bip » à chaque fois que le positionnement de la tête n’est pas bon).
  • Vertical Streamlining dont le but est d’améliorer l’alignement du corps et éviter d’avoir des mouvements verticaux

Les exercices de tempo :

  • Tempo Fixe & Tempo Variable, qui permettent de suivre les sons de l’appareil pour travailler son rythme et être constant ou progressif dans ses cycles de bras.
  • Tempo Intelligent, qui indique si le nageur est constant dans son tempo ou non.

Les programmes d’entraînement :

  • Even Pace, lui, indique le temps de passage à chaque longueur pour que le nageur  puisse travailler son allure.
  • Fartlek (alternance de phases de sprint anaérobie et des phases calmes aérobie) qui donne son temps de passage à chaque longueur ainsi que le Even Pace,  qui permet de travailler son changement d’allure en fonction du beat de la musique. Nathalie nous indique qu’il est possible d’intégrer sa propre playlist grâce au câble USB fourni dans la boîte. Un peu comme le principe du MP3.

Voici une vidéo qui vous présente l’exercice Fartlek. Le son de la vidéo est celui que l’on entend sous l’eau avec le Swimbot..

Ce que l’on aime le plus : La capacité de l’outil à nous apprendre à mieux gérer notre respiration afin de gagner en rapidité avec l’exercice « Vertical Streamlining » (alignement vertical). Chose que, personnellement, j’avais du mal à maîtriser. A savoir qu’un exercice spécifique sur la respiration est en cours de développement dans les prochains mois ! Il faut aussi savoir que le Swimbot est un appareil évolutif. De nouvelles vidéos et exercices sont mis à jour chaque mois.

Swimbot : C’est pour qui ?

Les nageurs et triathlètes débutants comme ceux de haut niveau peuvent s’entraîner avec ce boîtier. D’ailleurs, de nombreux grands champions comme Alain Bernard, Nicolas Granger (champion du monde Master de natation) ainsi que Jeanne Collonge et Romain Guillaume (triathlètes professionnels français) ont adopté le Swimbot pour leurs entraînements.
Il existe aujourd’hui trois niveaux sur les exercices techniques : débutant, moyen et expert. Le Swimbot est là pour vous accompagner sur le long terme et s’adapter à votre progression.

Informations Pratiques

Le Pack Swimbot (accès aux 24 vidéos + device) se vend au prix de 329 euros en pack Il est livré avec un bonnet de bain, un manuel d’utilisation, un câble USB et une petite pochette pour ranger et emporter l’appareil avec soi aux bords des bassins.

Pour tester le Swimbot et l’acheter en magasin sur Paris :

Boutique PMR, près de la piscine Georges Vallerey
148 Avenue Gambetta, 75020 Paris

Shape

Expérience M

Inscrivez vous à notre newsletter et
recevez des inspirations et bons plans voyages

Retour haut de page