Voyage à travers les plantations de thé dans le monde

Dans cet article

Les plantations de thé ne se situent pas uniquement au Sri Lanka. L’Inde, la Chine, mais aussi la Russie sont l’un des plus grands producteurs de ces feuilles vertes. Mandaley vous emmène à travers les plantations de thé dans le monde, pour un voyage des plus éco-friendly.

Plantations de thé dans le monde : Nuwara Eliya, Sri Lanka

Plantations de thé dans le monde : Nuwara Eliya, Sri Lanka

Nuwara Eliya et ses plantations de thé constituent une étape incontournable pour visiter le Sri Lanka. Dans le train, au fur et à mesure que l’on s’enfonce dans le brouillard des montagnes du centre de l’île, la température chute (Nuwara Eliya se situe à 1900 mètres d’altitude). Chaque virage dévoile des paysages plus beaux que les précédents : forêts d’eucalyptus, rivières, plantations de thé à perte de vue, cascades…. Au milieu des plantations de thé, les cueilleuses avec leurs énormes sacs sur le dos forment un tableau pittoresque. Au Sri Lanka, la cueillette est manuelle et réalisée exclusivement par des femmes tamoules. Outre les plantations de thé, que vous pouvez apercevoir de loin, vous pouvez également visiter une fabrique de thé. Il y en a plusieurs à Nuwara Eliya. Celle de Mackwoods Labookellie, par exemple, vous propose une visite gratuite pour tout apprendre sur le thé, de la récolte à la consommation. A la fin de la visite, rendez-vous au salon de thé pour déguster lesdits concoctions.
Office du tourisme du Sri Lanka

Munnar, Inde

Plantations de thé dans le monde : Kerala, Inde

Au Kerala, en Inde, des plantations de thé et d’épices couvrent les montagnes des Ghats où vivent des éléphants sauvages, des oiseaux exotiques et quelques tigres. La station de Munnar, située à 1 600 mètres d’altitude vous permettra de profiter d’un peu de fraîcheur lorsqu’il fait trop chaud. C’est aussi l’endroit rêvé pour en savoir plus sur la récolte de thés. A bord d’une jeep, ne manquez pas de traverser les plantations de thé de Munnar qui s’étendent à perte de vue. Dans ce magnifique tableau de vert émeraude, se mêle le bleu du ciel, et ça et là, quelques touches de saris bariolés. L’une des plus belles plantations de thé dans le monde.
Office du tourisme de l’Inde

5 hôtels eco-friendly dans le monde

Mae Salong, Thaïlande

Plantations de thé dans le monde : Thailande

Les plantations de thé dans le monde sont nombreuses et trouvent même leur place en Thaïlande. Mae Salong, dans la province de Chang Rai au nord de la Thaïlande, est entourée de plantations de thé à flan de montagne. Le chemin pour se rendre jusqu’aux mon Mae Salong est assez difficile car c’est une route de montagne qui monte et qui descend. La qualité des sols dans la région et l’altitude, située entre 1200 et 1400 mètres en font un endroit parfait pour la culture du thé. Plus précisément, la région produit majoritairement un type de thé chinois de haute qualité appelé « oolong » (ce qui veut dire dragon noir en chinois). Parmi les producteurs les plus connus, il y a 101 Tea plantation ou Wang Put Tan. À la première, vous pourrez y faire des dégustations et des emplettes sur place tout en admirant la vue sur les plantations de thé.
Un conseil, dirigez-vous vers le temple Wat Santakhiri. Au sommet, après avoir gravi 719 marches, la vue y est superbe. Vous pouvez en effet apercevoir les plantations de thé au loin. De grandes étendues vertes qui s’étendent à l’infini.
Office du tourisme de Thaïlande

Long Jing, Chine

Plantations de thé dans le monde : Chine

Parmi les meilleures plantations de thé dans le monde, il y a celle de Long  Jing à Hangzhou, dans le sud de la Chine. Dans les montagnes, on cultive le thé depuis plus d’un millénaire. C’est ici que se trouve le terroir du thé vert « Long Jing » (il prend le même nom que sa plantation) le plus prestigieux de tous les thés chinois. Des théiers cultivés en terrasses tapissent les versants des montagnes qui s’élèvent tout autour.
N’hésitez pas à gravir le sentier en escalier qui zigzague entre les théiers afin de prendre de la hauteur et de bénéficier de beaux points de vue. Le thé Long Jing est l’un des rares thés à être récolté puis transformé à la main. Il est séché à la main dans de grands récipients chauffés afin de stopper son oxydation. Une opération qui demande beaucoup de dextérité et de délicatesse afin de ne pas abîmer les petites feuilles fragiles. Le thé Long Jing est l’un des plus précieux au monde. Son prix au kilogramme peut varier de 300 yuans à plus de 6000 yuans (de 39 à 786 euros). Pour éviter les « contrefaçons » de piètre qualité, la mention Xi Hu Long Jing garantit qu’il s’agit du véritable cru d’appellation.
Office du tourisme de Chine

Kericho, Kenya

Plantations de thé dans le monde : Kenya

Pour trouver d’autres plantations de thé dans le monde, direction le Kenya. Capitale kenyane du thé, la ville de Kericho, près du lac Victoria, porte le nom du premier cultivateur de thé, l’Anglais John Kerich. Hérités de l’ancienne colonie britannique, les grands domaines sont parsemés de théiers importés d’Inde en 1925. Les plantations jouissent d’une excellente situation géographique et de conditions climatiques favorables (les pluies y sont fréquentes) qui fait que la cueillette se produit tous les 15 jours, tout au long de l’année. Autour de Kericho, d’immenses plantations de thé tapissent les collines d’un vert intense qui s’étend à perte de vue. Dans un souci d’écologie, les plantations de thé de Kericho utilisent au minimum des pesticides, ont recours à des énergies renouvelables (vent et eau), protègent les forêts naturelles (environ 100 000 arbres indigènes sont replantés) et constituent une excellente réserve naturelle pour les singes et d’autres animaux qui s’y promènent.
Office du tourisme du Kenya

Rize, Turquie

Plantations de thé dans le monde : Turquie

Incroyable mais vrai, il existe bien des plantations de thé en Turquie. Pour les trouver, direction la région de Rize, située entre le rivage de la mer Noire et la chaîne pontique, au nord est du pays. Pour la petite histoire, le thé est une culture récente en Turquie puisque, s’il y est consommé depuis le XVIe  siècle, ce n’est qu’en 1920 qu’eurent lieu les premières plantations. Elles se concentrent dans la région de Rize où le climat, chaud et humide, est idéal pour la culture du thé. La Turquie produit actuellement près de 200 000 tonnes annuelles de thé. Dans des champs à la pente abrupte, des hommes et des femmes travaillent à la cueillette. Coiffés de chapeaux de paille et de foulards, ils sont armés de sécateurs dont l’une des lames est attachée à un petit sac de toile pour recueillir les feuilles. Un vrai travail de fourmi. Ne manquez pas le festival international du thé de Rize, qui a lieu tous les ans en juin.
Office du tourisme de Turquie

Uji, Japon

Plantations de thé dans le monde : Uji Japon

Vous ne vous doutiez pas que parmi les plantations de thé dans le monde, celles du Japon valaient le détour ? Et pourtant, dans cette région située près de la province de Kyoto, se niche l’un des emplacements les plus nobles pour la cueillette du thé. La plantation d’Uji est célèbre pour la récolte du gyokuro et du matcha, ainsi que pour son excellent sencha. Avant de vous immerger dans l’une des traditions les plus convoitées du pays, à savoir la cérémonie du thé, faites un tour dans ces plantations mythiques.
Office du tourisme du Japon

Moc Chau Plateau, Vietnam

Plantations de thé dans le monde : Plateau, Vietnam

Direction le Vietnam pour l’une des plus belles plantations de thé dans le monde. À 200 km à l’ouest de Hanoi, dans la province de Sn La, se trouve l’un des plus grands théiers du Vietnam, sur le plateau de Moc Chau. Sur des milliers d’hectares de verdure, sont produits l’un des meilleurs thés noirs du monde.  Les plantations produisent également du thé vert ainsi que du thé oolong. La période de récolte des feuilles débute en avril. C’est à cette période que le thé est plus mature, plus parfumé et plus « vert ». C’est également à cette période que les feuilles de thé ont été purifiées par la fraîcheur du vent, de la brume et de la rosée, et ce, pendant une longue période de repos de 4 mois qui rend le thé bien meilleur et plus frais. Au sein des plantations, situées sur plusieurs collines, vous pouvez apprendre à cueillir correctement les feuilles de thé, mais aussi visiter l’exploitation et ainsi en apprendre d’avantage sur tout le processus de fabrication du thé. Après la visite vous pourrez également assister à la préparation et à la dégustation du thé.
Office du tourisme du Vietnam

Waikato, Nouvelle-Zélande

Plantations de thé dans le monde : Nouvelle-Zélande

Et si l’on vous disait que la Nouvelle-Zélande, elle aussi, abritait l’une des plus belles plantations de thé dans le monde ? Dans la région de Waikato au nord de l’île, vous découvrirez un domaine fascinant sur lequel pousse le thé de la marque Zealong. Il s’agit du thé le plus pur du monde. Garanti sans produits chimiques ni fertilisants, ce thé respecte en effet les valeurs écologiques chères à la Nouvelle-Zélande. En effet, Zealong est la seule compagnie de thé complètement certifiée ISO22000 HACCP soit le plus haut niveau d’hygiène alimentaire, qui garantit que votre tasse de thé Zealong soit la plus pure possible.
Office du tourisme de Nouvelle-Zélande

Solokh-Aoul, Russie

Plantations de thé dans le monde : Russie

Notre prochain et dernier arrêt de ce tour du monde des plantations de thé est la Russie. L’apparition du thé dans l’empire russe est directement liée au développement des échanges avec la Chine, grâce au tracé de la Route de Sibérie entre le 17e et 19e siècle. Il faut attendre le 19e siècle et les premières cultures en Géorgie pour que le thé soit produit localement. Aujourd’hui, la Russie possède d’importantes plantations de thé, notamment dans les montagnes de Sotchi, à 1 400 km au sud de Moscou. Dans le très petit village de Solokh-Aoul, des arbres à thé importés de Géorgie et des grandes étendues vertes permettent la récolte du thé. Cette dernière commence au printemps, dès la fonte des neiges dans la montagne. Des saisonniers récoltent à la main, d’avril à octobre, plusieurs dizaines de tonnes de feuilles transformées par la suite dans une fabrique dotée de matériel moderne. La Russie est plutôt adepte du thé noir obtenu par fermentation des feuilles. Le thé russe classique est donc un thé noir et fort, assez amer, mais il possède toute une gamme de goûts d’arrière-bouche, allant de notes fruitées aux arômes fleuris.
Office du tourisme de la Russie

Shape

Expérience M

Inscrivez vous à notre newsletter et
recevez des inspirations et bons plans voyages

Retour haut de page