Do’s and don’ts : Quand on part au Vietnam

Dans cet article

Le Pays du Dragon répond à certaines règles culturelles et pratiques, qu’il est utile d’adopter quand on est en visite. Pour passer un séjour sans encombre et sans ennuis, voici un petit guide de choses à faire et à ne pas faire quand on part au Vietnam.

[ts_row] [ts_two_third]

Do’s :

quand on part au vietnam dos Retirez ses chaussures. Si vous êtes invité chez l’habitant, il est important de se déchausser à l’entrée et de ne pénétrer à l’intérieur de la maison qu’une fois que vous avez eu l’accord de l’hôte.

Respecter les lieux de culte. Que ce soit les pagodes bouddhistes, les églises ou les temples, il est requis de parler à voix basse et d’éviter de toucher aux objets sacrés tels que les statuettes des génies ou les bouddhas.

S’habiller décemment. Les locaux au Vietnam sont assez pudiques. Ne vous étonnez donc pas de voir, sur la plage, des vietnamiens se baigner tout habillés et non en maillot de bain. Dans les rues, prenez garde à ne pas vous promener en short très court et décolleté plongeant, ou pire, torse nu pour les hommes, cela peut être considéré comme grossier et maladroit.

Prendre le train. C’est l’une des meilleures façons de voir le pays à travers les yeux des locaux. Préparez-vous  cependant à ce que les trains soient toujours un peu en retard et assez inconfortables, mais cela fait partie de l’expérience !

Don’ts :

quand on part au vietnam dontsPrendre des photos de militaires. Cela peut être considéré comme une violation de la sécurité nationale, et même passible d’une garde à vue. De même que prendre en photos des villages minoritaires est considéré comme discourtois. Le mieux serait de tout d’abord leur demander la permission et leur montrer le cliché pris.

S’afficher en public. Quelle que soit la nature de vos relations, il est préférable de ne montrer aucun signe d’affection dans la rue. Se tenir la main, par la taille, s’embrasser ou s’enlacer sont des gestes considérés comme inappropriés selon la coutume vietnamienne.

Planter ses baguettes. Comme au Japon, planter ses baguettes dans un bol ou un plat de riz quand on part au Vietnam, fait référence au rite funéraire bouddhiste, donc très mal vu en société.

Avoir sur soi une grande quantité d’argent. Au Vietnam, comme dans tout autre pays, étaler sa richesse ou alors détenir une somme importante dans son sac, n’est pas très conseillé. Certains malfaiteurs étudient les comportements des touristes, notamment à la sortie des pagodes, pour tenter de les voler.

Office du tourisme du Vietnam

[/ts_two_third] [ts_one_third]

Nos articles sur le Vietnam

[/ts_one_third] [/ts_row]

Shape

Expérience M

Inscrivez vous à notre newsletter et
recevez des inspirations et bons plans voyages

Retour haut de page