Découvrir Singapour

Dans cet article

Coincée entre la Malaisie au nord et l’Indonésie au sud, l’île de Singapour, surnommée la « petite suisse d’Asie », est une cité-Etat singulière et particulière.

Découvrir Singapour

Singapour est habitée par la frénésie, où il faut constamment gagner du temps sur le temps. Si de prime à bord elle passe plus comme un aimant pour les accros de la finance, avec ses buildings dressés, elle est pourtant bien plus qu’une simple image de ville moderne sans âme. Ses valeurs concentrées dans le développement économique, la sécurité, la propreté, le matérialisme et l’ordre, n’entachent pourtant pas un multiculturalisme, synonyme de cohésion sociale.

Singapour à donc bien deux visages, qui ne demandent qu’à être contemplés. Avec 50 % de son espace urbain dédié au « vert », elle compte 50 parcs et 4 réserves naturelles, ce qui fait d’elle un véritable petit jardin où règne une végétation luxuriante. Entre architecture épatante et authenticité toujours existante, Singapour est un mélange balançant entre tradition et modernité.

Quand partir à Singapour ?

Grâce à un climat tropical il fait chaud et humide toute l’année et les températures varient entre 20°C et 30°C. En ce qui concerne les pluies elles sont réparties équitablement sur les 12 mois. Vous pouvez donc y aller quand vous le désirez.

Que faire à Singapour ?

La ville est divisée en 28 districts. Ne vous fiez pas à ce nombre important, Singapour n’est pourtant pas très grande, elle ne fait que 42 km d’est en ouest et 23 km du nord au sud. Vous pouvez passer ainsi passer d’un bout à l’autre de la ville en 1h en voiture. Se composant d’une île principale, ainsi que de 64 autres petites îles, la richesse de la ville tient à sa diversité. Pour explorer tous ces différents aspects tout en profitant de chacune de vos découvertes, il faudra compter au minimum 4 jours de visites.

Pour un repère plus rapide, la ville peut se découper en 5 zones principales.Et chacune des zones se subdivise elle-même en quartiers divers possédant, chacun leur propre caractère.

Le centre ville de Singapour
L’île de Sentosa
Nord et est de Singapour
Ouest de Singapourr
Sud-ouest de Singapour
L’île de Pulau Ubin

Le centre ville de Singapour

Il se trouve au sud de l’île principale et se compose de 6 quartiers :

Le CBD (le quartier des affaires)
Le centre de l’activité économique de Singapour, buildings et gratte-ciel se confondent pour faire du CBD, une plaque tournante de la finance mondiale. Une vie trépidante où l’on ne chôme pas. Si vous vous y promenez à midi vous verrez une vague de talons aiguilles et cravates s’activer. Au pied de ce quartier un Merlion, emblème et force national de Singapour, veille. Une sculpture d’une créature avec une tête de lion et un corps de poisson. Il est à Singapour, ce que la tour Eiffel est à la France, incontournable. D’ailleurs cet emblème est présent dans des quartiers différents de la ville, il est une revendication nationale.
Marina bay
Ce quartier est l’extension du quartier des affaires au cœur d’un centre historique, à l’embouchure de la rivière de Singapour, ancien port principale de la ville. Ici, se mêlent histoire, avec des bâtiments anciens et modernité, avec des grattes ciel (centre d’affaires), des salles de concerts et des hôtels de prestige. Dont le gigantesque hôtel Marina Bay Sands, célèbre pour sa somptueuse piscine perchée au 57éme étage et surplombant la baie de Singapour.
Orchard road
Elle est la principale artère commerciale de Singapour qui s’étend sur 2.2 km. Dans cette rue tout est fait pour l’obsession du shopping. Enseigne de luxe, restaurants, cinéma et centres commerciaux, de plus en plus nombreux, cohabitent pour le plaisir de tous. Un centre où les Singapouriens passe une grande partie de leur temps, à se divertir. Pour combiner loisirs et visites, vous trouver à l’extrémité est d’Orchard road le musée national de Singapour, le musée des Beaux-arts et le musée Perranakan. Et pour une pause shopping, vous pourrez vous introduire dans l’oasis de verdure de Fort Canning Park.
Chinatown
Le quartier chinois de Singapour, parsemé de ruelles de shophouses* anciennes et traditionnelles, constitue l’un des quartiers le plus vivant de la ville. Ancien quartier de maison closes, de fumeries d’opium, de guerre des clans, il semble avoir échappé à la folie des grattes ciel. Les maisons à taille humaine et l’authenticité de la forte communauté chinoise, construisent un contraste avec la modernité de la ville. Un labyrinthe de ruelles et d’échoppes où se perdre devient un plaisir. On y retrouve également quelques temples importants comme le temple Bouddha Tooth Relic ou le temple Sri Mariamman.
*Une boutique commerçante en rez-de-chaussée avec un appartement au 1er étage
Little India
C’est un bout de l’Inde à Singapour. Ce quartier vous immerge directement comme si vous étiez dans un quartier de New Delhi. Marqué aussi par des shophouses* de toutes les couleurs cette fois-ci. Little india rappelle un Singapour d’autrefois, où l’organisation anarchique tranche avec l’ordre qui règne dans le reste de la ville. Un décor à la bollywood, mêlant musique indienne diffusée par haut-parleurs, enseignes commerciales peintes à la main, odeur de nourriture flottant dans l’air et on y croise même des hommes en dhoti, un pagne traditionnel indien.
Arab street
Non loin de Little India, au détour d’une rue, vous tomberez sur le quartier arabe, moins bruyant et plus petit. Vous y traverserez Haji Lane, trendy (branché) et colorée parfumé des senteurs de narguilé.
Colonial district et les quais
Le quartier colonial est le siège d’une partie de l’histoire de Singapour comme colonie anglaise. On y retrouve un grand nombre de bâtiments emblématiques qui recèlent un riche patrimoine historique, dont les trésors surgissent à chaque coin de rue. Pour n’en citer que quelques-uns, vous pourrez voir le Raffle Hotel ou le City Hall.
Sur les quais au bord de la rivière, se concentrent en abondance les bars, les restaurants, les clubs et autres lieux de distraction. C’est une ambiance dynamique et toujours en mouvement qui s’en dégage.

L’île de Sentosa

Vous voulez profiter de la plage, nager avec des dauphins, ou encore vous faire masser dans un aquarium géant ? C’est sur, l’île de Sentosa qu’il faut aller. Elle se trouve au sud du centre ville, elle est l’île « aux loisirs ». Détente, plage et attractions. Elle est conçue comme un parc d’attractions géant, avec un grand nombre d’activités à faire, vous y retrouverez l’aquarium Marine Life Park, le plus grand aquarium au monde, qui abrite un hôtel. Il y en à pour tout les goûts. Pour y accéder rapidement vous pouvez emprunter le sentosa express, inclut dans un pass transport ou monter à bord du télécabine au départ du mont Faber. Pour plus de détails consulter la rubrique transports.

Nord et est de Singapour

L’est de Singapour est de plus en plus populaire, tant auprès des touristes qu’auprès des expatriés de longue date. On y trouve certains des plus vieux quartiers de la ville et quelques-uns de ses meilleurs restaurants.

Les quartiers malais
Geylang présente une sorte de grand écart culturel, car c’est à la fois le quartier chaud de la ville avec ses prostituées, ses lupanars officiels et ses tripots clandestins et un centre religieux important, qui abrite temples, sanctuaires et autres sites de dévotion tout au long de ses rues. Il a aussi une excellente réputation culinaire auprès des Singapouriens.
Plus à l’est, Katong (également connu sous le nom de Joo Chiat) est le centre résidentiel de la communauté Peranakan, dont les shophouses* décorées s’élèvent sur et autour de Joo Chiat Road, autre haut lieu de la gastronomie locale.
East Coast Park
Sur la côte est, s’étend le vaste East Coast Park, sorte d’oasis urbaine où la planche à voile, les plages, les grands restaurants, les stands de rue et les bars, sont un arrière plan d’une vie Singapourienne moins rapide et plus détendu.

Ouest de Singapour

Holland road et Bukit Timah
Ancien bastion des soldats britanniques, Holland Village, fait aujourd’hui penser à Sydney, plus qu’à Singapour. Ce quartier est le domaine presque exclusif de la fortune Singapourienne. Enserré entre deux des plus beaux espaces verts de Singapour : le jardin botanique du côté d’Orchard Road et la forêt humide de la réserve naturelle de Bukit Timah à l’ouest. En s’enfonçant dans le quartier on y découvre une banlieue chic constituée de petits regroupements de boutiques, restaurants et bars luxueux. Empruntez Greenwood et Dempsey Road et baladez vous entre les anciens baraquements convertis en boutiques, pour entrer dans une atmosphère bien différente du centre ville.
Jurong
Cette bulle populaire et industrielle, est comme l’arrière pays de Singapour. On y retrouve des blocs d’habitations et une zone industrielle. Elle est un paradis pour les enfants grâce à Jurong Bird Park, un complexe qui compte un parc ornithologique de renommé internationale, une piste de ski intérieure, le cinéma Imax et le zoo de Singapour, qui organise des safaris pendant la nuit.

Sud-ouest de Singapour

Être seul dans cette ville sans cesse animée n’est à première vue pas possible. Détrompez-vous si vous vous aventurez au sud-ouest de Singapour, vous y découvrez une partie de la ville vide de monde. Seul ceux qui souhaitent emprunter la télécabine qui relie le mont Faber à l’île de Sentosa la traverse généralement. Et pourtant au milieu de toute l’activité économique de Singapour se nichent deux des plus beaux sanctuaires naturels de la cité-état, le Kent Ridge Park et la réserve naturelle de Labrador. Malgré leurs fantastiques panoramas et les sites historiques qui les parsèment, ils sont quasiment déserts en semaine.

L’île de Pulau Ubin

Cette île est un petit plus dans notre petit panorama des quartiers de Singapour. Si une petite immersion dans une île sauvage vous tente, alors rendez vous sur celle-ci. Elle est protégée par le gouvernement et encore à l’état brut, le contraste avec l’île principale est saisissant. Et pourtant à seulement 10 minutes en bateau, au nord. Débarquez dans une jungle et baladez vous en vélo, pour une découverte plus riche de sensations.

Où manger ?

Comme pour les Singapouriens il est important de manger (2ème passe temps après le shopping) vous trouverez plus qu’il n’en faut pour vous régaler. La nourriture est variée à Singapour, son multiculturalisme offre la possibilité de déguster des plats, chinois, indien, malaisien, thaïlandais, orientaux ou plus occidentaux, d’un quartier à l’autre, avec pourtant un point commun, une authenticité des saveurs.

Et si vous êtes trop hésitant, laissez vous tenter par des saveurs Singapouriennes locales. N’hésitez pas à vous rendre au marché Lau Pa Sat, il se situe au pied des buildings ouvert 24h/24, entre le CBD et Marina bay. Vous pourrez passer d’une échoppe à l’autre pour découvrir les spécialités de Singapour comme le chicken rice. Entrez dans ce que l’on nomme les hawker centers ou food court, semés dans toute la ville. Se sont de grand hall avec de nombreux stands de nourriture préparée devant vous, une diversité comme vous ne l’avez jamais vu.

Offrez vous également un verre sur l’un des nombreux roofs bars, qui sont des bars sur les toits, de Singapour. Sirotez un cocktail en altitude perché dans un gratte-ciel, tout en admirant la skyline* de la ville.
*ligne d’horizon

Comment se déplacer à Singapour?

Comme la ville n’est pas très grande, les trajets, que se soit en voiture ou en transport en commun, sont assez courts. Vous pouvez vous déplacer en bus, en métro, en taxi ou en ferry (bumboat).

Le métro (MRT) reste le meilleur moyen pour se déplacer. Il dessert toute la cité-état, de 5h30 à 23h30 en semaine et jusqu’à minuit le samedi. À chaque station un agent s’occupe de vous renseigner, si vous êtes un peu perdu. Mieux vaut emprunter le bus si vous vous êtes familiarisé(e) avec la ville. Pour le taxi, ils sont plus abordables qu’en France, mais les prix varient très facilement de l’un à l’autre. Et enfin, pour fouler les îles de Singapour comme Sentosa ou Pulau Ubin, vous pouvez emprunter un petit bumboat (bateau local), il y a 9 stations sur l’île principale.

Un pass spécial touriste est vendu dans les gares, pour une durée de 1 à 3 jours, vous pourrez utiliser tous les types de transports de manière illimités. Et si vous restez plus longtemps vous pouvez le recharger sans soucis.

Pour découvrir la ville et ses grands espaces vert autrement, vous pouvez également louer des vélos dans les parcs. Ou faire des balades à pieds pour apprécier la douceur de Singapour.
Autre transport atypique, le funiculaire de Singapour, qui relie le mont Faber, qui surplombe Singapour, et l’île de Sentosa.

Où dormir ?

Comme pour la nourriture, il y a une grande diversité d’hôtels du plus simple au plus luxueux. Tout dépend donc de votre budget et du quartier qui vous tente le plus. En sachant que vous pouvez très facilement vous déplacer dans l’ensemble de la ville, vous ne serez jamais vraiment excentré(e). Quelque soit votre choix réservez tout de même votre chambre à l’avance pour être certain(e) d’avoir de la disponibilité.

*Boutique commerçante en rez-de-chaussée avec un appartement au 1er étage

Les lieux incontournables de Singapour

  • Gardens by the bay
  • Marina bay sands
  • Les roofbars
  • Chinatown
  • Haji Lane
  • Merlion
  • Singapore gallery
  • Hawker centers
  • Night Safari

Singapour: liens utiles

A savoir sur Singapour

  • Monnaie : Dollar de Singapour (SGD)
  • Langues: Anglais,Chinois,Malais,Tamoul
  • Il est interdit de mâcher du chewing-gum
Shape

Expérience M

Inscrivez vous à notre newsletter et
recevez des inspirations et bons plans voyages

Retour haut de page