Visiter Dakar

Dans cet article

Carrefour entre l’Afrique et l’Occident, Dakar, capitale du Sénégal est plantée à l’extrémité ouest du continent africain.

Une ville dynamique construite sur un ancien volcan, autrefois simple village de pêcheurs, elle est aujourd’hui très cosmopolite avec ses 2 millions d’habitants. Centre de ralliement économique, politique et culturel de toute l’Afrique de l’Ouest, Dakar est en pleine mutation et transformation urbaine. Une monstruosité urbaine à en devenir ? Pas si sûr, sa marque historique et ses trésors sont toujours intacts. Une authenticité préservée et revendiquée, qui sera éblouir votre visite.

Quand partir à Dakar ?

Située sur un ancien volcan, Dakar offre un ensoleillement toute l’année, et , est même l’un des pays les plus ensoleillé de la planète. Deux saisons rythment son paysage, une saison sèche et une saison des pluies.

La saison sèche s’étend du mois de novembre au mois mai, une période agréable pour visiter Dakar, et le Sénégal. Les températures varient entres 27 °c et 34°C, avec très peu de précipitations, et quelques vents forts.
La saison des pluies, s’étend-elle du mois de juin au mois d’octobre, les précipitations y sont importantes et fréquentes, c’est la mousson.

Que faire à Dakar ?

L’impressionnante Dakar est un centre dynamique aux multiples facettes, qui abrite 19 arrondissements, appelé aussi commune d’arrondissement, pour une superficie de 547 km2. Une ville composée d’une grande diversité, visible au travers de la singularité de ses quartiers. Découvrez les principaux quartiers, ceux qui rythment la ville, pour une visite étonnante.

Le Plateau

Il est le plus ancien quartier de Dakar, avec la Médina, il constitue l’essence de la ville, à l’extrême sud, composant son centre ville. Ancien bastion de l’administration coloniale, il est aujourd’hui ancré dans le contemporain, autant par son architecture que par l’animation qui y règne. L’avenue Pompidou, la place de l’Indépendance, le marché Kermel, l’extrême sud historique ; des symboles, mêlant histoire et modernité. Vous pourrez y trouver, les principales banques, les restaurants et hôtels les plus connus, de nombreuses boutiques et l’ensemble des administrations de la ville. Un quartier un peu pagaille dans les ruelles commerçantes, qui retrouve vite son atmosphère calme et feutrée, une fois que l’on s’aventure dans ses vieilles zones résidentielles.

La Médina

La Médina est sans doute le quartier le plus populaire de l’ancien village de pêcheur, vivant et coloré il est à l’image d’un Dakar authentique. Quartier très peuplé l’animation y est toujours présente, surtout vers le marché de Tilène, où l’on trouve de tout ; fruits, légumes, épices, tissus, ustensiles, remèdes inédits, et prés de la Grande Mosquée, à l’influence architecturale marocaine.

Amitié /Sacré Cœur

Ces deux quartiers sont essentiellement résidentiels, ils bénéficient d’un léger relief, décor des maisons vastes et luxueuses dakaroise.

Fann/Point E

Consuls, ambassadeurs et hommes d’affaires expatriés de Dakar, ont établi leur fief dans ces deux quartiers. Entre maisons superbes dans ruelles splendides, et villas d’architecte au milieu de jardins luxurieux, les gardiens privés préservent le calme de ces quartiers. Si vous êtes amateur de plongeons, la piscine nationale se trouve dans le centre de Point E.

Bel Air

Quartier industriel, le Bel-Air est une zone où l’on retrouve, usines, camp de la gendarmerie et base militaire. Il reste une zone d’ombres et de questionnements pour la presse sénégalaise.

Grand Yoff

Populaire, pittoresque et surtout hyper vivant ! L’un des rares quartiers où l’animation et la vie villageoise sont constantes 24h/24. Ce quartier on l’aime ou on ne l’aime pas, mais il n’y a pas d’entre deux, le dynamisme est prépondérant est présent à chaque coin de rue, une frénésie citadine aux allures naturelles. Point d’échange important avec la région de la Casamance, on y trouve beaucoup de produits casamançais, d’églises, et une foule de sous-quartiers contrastés, entre résidence et pauvreté.

Yoff

Yoff est le plus grand quartier de Dakar, à l’origine, il n’était qu’un village de pêcheurs, la transformation de la ville, lui a valu l’implantation d’une grande zone, plus riche et plus résidentielle. Ce développement va de paire avec la diversité que l’on peut voir à Yoff, sa division en nombreux sous-quartiers en est une marque importante. Dans votre découverte de Yoff, vous pourrez être surpris(e) de passer d’une rue populaire à une rue résidentielle, juste en traversant. Pour vos envies de belles plages, c’est un très bon endroit pour profiter du sable fin. Et si vous voulez dégustez du poisson (très) frais l’île de Yoff qui se trouve juste en face des plages du nord, vous en propose tous les jours vers 17h.

Ngor

Non loin de l’aéroport et limitrophe au quartier de Yoff, le quartier dakarois de Ngor, est en phase de devenir le lieu balnéaire de Dakar. Loin de l’animation du centre-ville, ce quartier hétéroclite, vous permettra de flâner dans les douces ressources naturelles de la ville, tout en profitant d’un bon restaurant ou de la plage.

Île de Gorée

Au large des côtes de Dakar, une petite île faisant parti des arrondissements de la ville, est un témoignage authentique de l’histoire : l’île de Gorée. 28 hectares classé site historique par l’UNESCO, mémoire de la traite esclavagiste et symbole de l’exploitation humaine devenu sanctuaire de réconciliation. Tout est fait pour garder son authenticité, et rendre visible ses forts contrastes architecturaux, entre les sombres quartiers esclaves et les élégantes maisons des marchands d’esclaves. Elle est un lieu incontournable et surtout un fantastique vestige historique, ou règne la vie.

Comment se déplacer à Dakar ?

Grâce au développement des grands axes routiers et des transports en commun, l’ancienne circulation un peu infernale de Dakar s’est nettement améliorée. Pour ne pas rester coincé dans la frénésie de la circulation évitez tout de même les heures de pointe et le vendredi après-midi, jour sacré de la grande prière.

Pour vos déplacements, vous trouverez quatre moyens de transports principaux :

Les bus Dakar Dem Dikk
Qui signifie littéralement Dakar va-et-vient est l’un des réseaux de transport public présent à Dakar. Les véhicules y sont relativement récents et desservent une grande partie de la ville.

Les cars-rapides
Directement en concurrence avec les bus de Dakar Dem Dikk, les légendaires cars-rapides assurent le transport en commun dans les grandes villes sénégalaises, y compris à Dakar. Ces cars parés de toutes les couleurs, s’apparentent plus à des minis-bus, avec un apprenti suspendu à la portière arrière pour scander la destination finale. Les arrêtes se font à l’envie et un peu partout sur le trajet menant çà votre destination finale, donc n’hésitez pas à faire signaler que vous voulez descendre, là ou vous le désirez.

Les nouveaux minibus Tata
Développement urbain oblige, ces nouveaux minis-bus aux âmes des cars-rapides plus récents et confortables réussissent à desservirent les endroits les plus inaccessibles. Idéale pour vos itinéraires loin des sentiers battus.

Les taxis
Le taxi reste le moyen le plus simple si vous avez du mal à vous repérer dans la ville. Il y a en a un grand nombre, des officiel et des clandestins. Habillés de noir et jaune les taxis (officiels) vous emmèneront là ou vous le désirez, une fois votre négociation pour le prix de votre course conclue.

Que manger à Dakar ?

La cuisine sénégalaise est considérée comme l’une des plus riche et variée de l’Afrique de l’ouest. Partageant certains plats avec d’autres pays de l’Afrique de l’ouest comme le Mali ou la Mauritanie, elle se distingue avec des mélanges de saveurs aux influences, maghrébines, françaises et portugaises. Un carrefour culinaire révélant d’agréables surprises pour vos papilles.
Dakar n’est pas en laisse de cette riche offre culinaire, il y en a pour tous les goûts et estomacs, le choix ne manque pas.

Cela va de la dibiterie*, aux restaurants gastronomiques, proposant plutôt une cuisine européenne, en passant par les petits restaurants sénégalais, libanais (très présents), italiens et asiatiques. Au fil de vos découvertes vous pourrez vous initier à la cuisine traditionnelle sénégalaise et humer les odeurs de ces plats typiques, avant de les déguster d’un trait. Voici pour vous un petit avant-goût :

Le thiéboudienne (tiebou dien) est le plat national, c’est un riz au poisson accompagné de légumes. Plats traditionnellement consommé au déjeuner, vous en trouverez également à la viande : le tiebou yapp.

Le yassa au poulet, est une douce marinade du poulet dans du jus de citron avec une bonne quantité d’oignons émincés, du piment, et des épices servie avec du riz, comme pour la préparation casamançaise.

Le maffé aux cacahuètes, est un plat copieux à base de viande de bœuf ou de poulet, cuisiner avec des cacahuètes (ou de la pâte d’arachide), des tomates et du riz.
Le poisson le plus célèbre et le plus cuisiné est le thiof (de la famille du mérou), servi le plus souvent seulement braisé. Pour vos petits encas, vous trouverez un peu partout des beignets de poisson, des boulettes de mil ou des pastels (beignet à la viande).

*petites gargotes, où l’on mange exclusivement de la viande de mouton grillée

Où dormir à Dakar ?

Dakar offre, de grands choix en termes d’hébergements, tous en accord avec les quartiers dont ils font parti. Si vous êtes plutôt amateur de la frénésie citadine, orientez-vous dans le quartier du Plateau, où l’animation est toujours présente. Si vous êtes plutôt plage, vous trouverez un grand nombre d’hôtels sur la côte pour vos après-midi de flânerie. Et enfin pour les amoureux de la nature, curieux de découvrir la beauté naturelle de l’Afrique, entre authenticité et confort, les éco-lodges, commencent leur floraison. Un concept de lodges respectueux de l’environnement et des habitants, vous accueillent dans une immersion dans une réelle aventure africaine.

 

Les incontournables

  • Place de l’Indépendance
  • La Grande Mosquée
  • Marché Kermel
  • Île de Gorée
  • Musée Théodore Monod
  • Plage de Cambéréne
  • Le lac rose
  • Phare des Mamelles
  • Marché Tilène
  • La Corniche

Liens utiles

A savoir

  • Monnaie : Franc CFA (CFA ou XOF)
  • Monnaie: 1 EUR = 655 CFA
  • Langues : Français, Wolof
  • Vaccins
  • Beaucoup de cybers-cafés

 

Shape

Expérience M

Inscrivez vous à notre newsletter et
recevez des inspirations et bons plans voyages

Retour haut de page