Le lac rose au Sénégal

Dans cet article

Le lac rose au Sénégal est un véritable bijou de la nature. Une incroyable merveille que l’on a du mal à croire naturelle, et pourtant elle l’est bien. Un lac totalement rose, appelé le lac Retba et une petite étrangeté de la nature si spectaculaire. Découverte de ce lac rose qui rendra votre voyage au Sénégal magique.

Le lac rose au Sénégal : Célébrité du Paris-Dakar

Ce lac du village de Niaga, de la municipalité de Sangalkam, est une curiosité de la nature rendue célèbre par les traditionnelles arrivées du Paris-Dakar, qui ont permis de mettre en lumière ce bijou de la nature si magique. À environ 30 km au nord-ouest de Dakar, la capitale du Sénégal, on y découvre un lac formé comme le bassin de l’Océan Atlantique, bordé de dunes de sable, de palmiers et de baobabs. Et attendez-vous à contempler des nuances aussi stupéfiantes que variées, passant du rose au mauve selon la lumière et l’heure de la journée, que les vents intensifieront.

Le lac Retba n’est pas pour autant une simple carte postale toute bonne à être observée, mais un véritable lieu de vie et surtout une importante exploitation de sel. Considérée comme la plus grande ressource de sel du pays, ce bijou de la nature de près de 3 km² en superficie fait vivre plus de 2000 habitants du Sénégal.
Jour et nuit, il y règne une intense activité. Près d’une centaine de personnes se livrent à l’extraction du sel. Enfoncés dans le lac jusqu’à la taille, les hommes arrachent les croûtes de sel déposées sur le fond et les donnent aux femmes, qui sont chargées de débarquer le sel dans d’énormes seaux posés sur leur tête, puis de l’entasser pour le faire sécher et blanchir au soleil pendant 4 jours. En vous promenant sur les bords du lac, vous aurez la possibilité d’acheter de la fleur de sel, du sel de cuisine ou du gros sel fraîchement extraits.

Malgré cette exploitation, aucune grande ville ne se trouve le long des rives. Le paysage est encore vierge de toute urbanisation. Le tableau de contrastes est saisissant: Les montagnes blanches de sel au loin, la couleur rose du lac et les dunes de sable dorées forment une peinture magique, comme une superbe carte postale que l’on voudrait immortaliser.

Pourquoi ce lac rose au Sénégal est-il rose ?

Un lagon de 3 km² d’une eau rose. Comment cela peut-il être possible ? En fait, tout tient à la forte concentration de sel dans l’eau. On y trouve près de 80 grammes à 300 grammes de sel par litre d’eau, alors que la concentration normale est de 32 grammes de sel par litre, en moyenne. Cette forte concentration de sel colore le lac en rose grâce aussi à une cyanobactérie de l’extrême qui produit un pigment rouge afin d’absorber la lumière du soleil. C’est pourquoi sa couleur unique est particulièrement visible pendant la saison sèche, pendant les mois de novembre à mai.

Comment se rendre au lac rose au Sénégal ?

Pour les curieux et les voyageurs friands de découvrir des merveilles de la nature, le lac rose au Sénégal vous laissera sans voix. Il s’agit de l’un des lacs les plus visités d’Afrique, voire du monde. Pour pouvoir admirer et approcher de près le lac Retba, rien de plus simple, suivez nos indications :

Il existe deux moyens permettant de se rendre au lac rose depuis Dakar, pour un trajet d’environ une heure :

Trajet numéro un : Au départ de Dakar, longez à partir de Diamalaye, la splendide plage droite sans baies, ou passez par la route nationale n°1.
Trajet numéro deux : Si vous passez par Rufisque et puis Sangalkam, votre trajet sera plus long que si vous passiez par Keur Massar, mais il vous permettra d’éviter les nombreux embouteillages, assez fréquents au Sénégal.

Les transports en commun au départ de Dakar ne desservent pas directement le lac Retba, si vous ne voulez pas trop vous tracasser optez pour un taxi, qui saura trouver sa route.

Dans le voisinage du lac, de nombreux campements et hôtels sont là pour vous héberger au Sénégal.

Petit bémol tout de même : Depuis peu, le lac rose au Sénégal est menacé par les changements climatiques, mais également par la surexploitation du sel marin. Si au XVe siècle, la surface du lac était de 15 km2, elle est passée à 4 km2 en 1976 et ne cesse de diminuer depuis.

Office du tourisme sénégalais

Shape

Expérience M

Inscrivez vous à notre newsletter et
recevez des inspirations et bons plans voyages

Retour haut de page