Première fois à Tokyo : 10 choses à ne pas rater

Dans cet article

Vous partez pour la première fois à Tokyo ? Voici un petit guide de dix choses à ne pas rater afin de rendre votre voyage complet et agréable.

Dormir dans un ryokan

Premiere-fois-a-tokyo-ryokan
Pourquoi ne pas embrasser la tradition nippone et dormir dans un ryokan pour la première fois à Tokyo ? Ces auberges de luxe traditionnelles vous permettent de vivre comme un seigneur pendant la période du Japon féodal. Une adresse ? Hoshinoya Tokyo, un hôtel moderne conçu comme un véritable ryokan traditionnel, dans le quartier d’Otemachi. Les chambres aux sols sont recouvertes de tatamis, de lits futon surélevés et comprennent même des onsens, sortes de bains chauds. A la fin d’un petit-déjeuner traditionnel, le personnel vous proposera une session de port de kimono, comme dans le temps, et vous initiera à la cérémonie du thé. Un pur moment de bonheur, indispensable pour découvrir Tokyo.
> Adresse : 1 Chome-9-1 Otemachi, Chiyoda, Tokyo 100-0004, Japon
Site Web

Aller au temple Sensoji

Premiere-fois-a-tokyo-sensoji
Impossible de rater le temple Sensoji lorsque l’on se rend pour la première fois à Tokyo. Le plus vieux temple bouddhiste situé dans le quartier d’Asakusa au bord de la rivière Sumida, a été érigé en l’honneur de la déesse Kannon. Avec ses couleurs flamboyantes et l’atmosphère populaire et commerçante qui y règne, les touristes comme les locaux viennent nombreux pour admirer ce temple. L’entrée du sanctuaire est constituée d’un impressionnant portail, la Kaminarimon (porte du tonnerre), auquel est suspendue la lanterne de papier rouge la plus grande du Japon. Vous passerez ensuite par une arcade commerçante bondée, la Nakamise-dôri, où se côtoient stands de souvenirs et mets traditionnels.
> Adresse : 2 Chome-3-1 Asakusa, Taito, Tokyo 111-0032, Japon

Visiter le musée Ghibli

Premiere-fois-a-tokyo-ghibli
« Le  voyage de Chihiro », « Princesse Mononoké » ou encore « Mon voisin Totoro » sont incontestablement les films qui ont bercé notre enfance. Ces symboles de l’animation japonaise sont le fruit du Studio Ghibli. Son musée, situé dans la ville de Mitaka, est un des passages obligés pour le voyageur qui vient pour la première fois à Tokyo. L’endroit idéal pour se familiariser avec l’univers onirique du studio, rencontrer enfin son voisin Totoro, admirer les story-boards, et se poser dans la salle de projection présentant un court-métrage.
Bon à savoir : Il est impossible d’acheter de billets sur place, il faut obligatoirement réserver (environ trois mois à l’avance) avant d’y aller.  Le Musée Ghibli est ouvert tous les jours sauf le mardi et les jours fériés, ainsi que certaines périodes de vacances, à consulter sur le calendrier du site officiel.
> Adresse : 1 Chome-1-83 Shimorenjaku, Mitaka, Tokyo 181-0013, Japon
Site Web

Boire un cocktail au Bar Lupin

cocktails-a-tokyo-lupin
Fondé en 1928, le Bar Lupin est une véritable institution, un passage obligé pour boire des cocktails à Tokyo. Foyer des plus grands littéraires qui ont traversé l’ère Showa, tels que Kyoka Izumi ou encore Kan Kikuchi, le Bar Lupin a conservé une déco d’antan très simple. Une sélection de cocktails signatures mais aussi de whiskys, bourbons et sakés vous sont proposés. A voir absolument : la collection de photographies d’écrivains pris par les photographes de l’époque. Et derrière le comptoir ? Un maître de la mixologie, septuagénaire, avec une expérience maîtrisée des spiritueux et des shakers.
Site Web

Admirer les arbres Sakura

parcs-sakura-a-tokyo-i
Les Sakura, arbres à fleurs roses ou blanches qui fleurissent au printemps, sont une véritable attraction dans la capitale nipponne. Il existe plusieurs parcs à Sakura à Tokyo, mais si vous ne devez en choisir qu’un, le parc Inokashira, à l’ouest de Tokyo, est à voir absolument. Inokashira dispose en effet d’un étang central où l’on peut naviguer sur des barques en forme de cygnes afin de voir les sakura en fleurs de plus près. Rien de tel pour une escapade romantique à Tokyo.

Boire un verre au Golden Gai

Premiere-fois-a-tokyo-golden-gai2
Golden Gai est une petite zone abritant des bars populaires typiquement japonais au cœur du quartier de Kabukicho, situé dans l’arrondissement de Shinjuku, à l’ouest de Tokyo. La plupart de ces établissements, agglutinés les uns aux autres, s’avèrent minuscules : de quatre à six places maximum sur le comptoir, face au tenancier. L’avantage de ce genre d’endroit ? Discuter avec les locaux, souvent des habitués, échanger des bonnes adresses avec d’autres touristes, vivre la vraie nightlife japonaise, et tant de choses encore.
Bon à savoir : Certains bars refusent l’accès aux non-japonais, histoire de garder l’endroit secret, à l’abri des touristes. Certains panneaux vous indiqueront donc si vous êtes le bienvenu, ou pas. Certains aussi imposent une taxe à l’entrée, uniquement pour une place assise.
> Adresse : 1 Chome Kabukicho, Shinjuku, Tokyo 160-0021, Japon

Manger un ramen dans un étoilé

Premiere-fois-a-tokyo-tsuta
Le ramen est une véritable institution à Tokyo. Si la ville fourmille de boui-boui où les bouillons de pâtes sont servis à toutes les sauces, il existe un restaurant à ne pas rater. Il s’agit de Tsuta, l’un des seuls à avoir reçu une étoile au guide Michelin. L’endroit est petit : 10 au total. Il faut donc s’attendre à une file d’attente, mais une fois votre ticket de réservation en poche, vous ne serez pas déçus. Tsuta propose seulement deux sortes de ramen à la carte : au soja avec de la truffe noire ou au sel avec de la truffe blanche. Malgré sa petite taille, le restaurant n’est pas bruyant. Vous n’entendrez en effet que les chuchotements et les bruits de que font les gourmands en dégustant leur soupe.
> Adresse : 1 Chome-14-1 Sugamo, Toshima, Tokyo 170-0002, Japon

Flâner au parc de Rikugien

Premiere-fois-a-tokyo-rikugien
Littéralement « Jardin aux six poèmes », Rikugien est une vaste étendue de verdure qui permet de s’échapper quelques temps aux tumultes de la mégalopole. Dans l’arrondissement de Bunkyo, au nord de Tokyo, le parc de Rikugien est notamment réputé pour ses momiji, des érables japonais aux fleurs rouges qui fleurissent en automne.

Boire un verre sur un rooftop

Premiere-fois-a-tokyo-andaz
Pour prendre de la hauteur et voir la ville en grand, on se rend à l’hôtel Andaz Tokyo Toranomon Hills où se niche un rooftop au 52e étage. Dans une atmosphère feutrée et tamisée, savourez un cocktail tout en appréciant la vue spectaculaire sur Tokyo, ses gratte-ciel et ses rues illuminées.
Site Web

S’adonner au Karaoké

Premiere-fois-a-tokyo-karaoke
C’est un peu un passage obligé lorsque l’on part au Japon. Ce passe-temps favori des locaux leur permet de se lâcher et de rompre avec les codes de conduites rigoureux qu’ils appliquent à la lettre dans la vie de tous les jours. Avec ses 10 000 karaokés répartis dans le pays, l’éventail des choix semble infini. Pourtant, un seul semble sortir du lot : le Smash Hits. Depuis 25 ans, ce karaoké kawaï met à disposition des titres de chansons du monde entier : anglais, espagnol, grecque et bien sûr français. Tous les styles sont présents du gospel au rap, en passant par le rock ou les chansons pour enfants.
> Adresse : B1F M2bldg, 5-2-26 hiroo, shibuya-ku; Shibuya, Tokyo

Shape
Shape

Envie de partir ?

Découvrez d'autres endroits

Expérience M

Inscrivez vous à notre newsletter et
recevez des inspirations et bons plans voyages

Retour haut de page