Où partir en novembre ? Les 6 destinations que l’on vous conseille

Dans cet article

Où partir en novembre ? De Hong Kong au Vietnam en passant par l’Inde, Voici 6 destinations immanquables parmi nos conseils voyage pour couper et faire une pause avant les fêtes de fin d’année.

Où partir en novembre : La Haye, Pays-Bas

partir en novembre hagueBien qu’Amsterdam soit la capitale des Pays-Bas, La Haye est la troisième plus grande ville du pays. Elle regorge de musées fantastiques et d’une architecture historique, comme des châteaux construits au XIIIe siècle, utilisés aujourd’hui pour des réunions de cabinets. Partir en Novembre à La Haye est l’idéal, car il ne fait ni trop froid, ni trop chaud. Ne manquez pas de vous promener à Scheveningen, une station balnéaire moderne avec une longue plage sablonneuse et une jetée de loisirs.
Office du tourisme des Pays-Bas

Jaisalmer, Inde

partir en novembre jaisalmerAux portes du désert de Thar, Jaisalmer est la ville qu’il faut investir pour partir en novembre. Dans l’état du Rajasthan, Jaisalmer est caractérisée par des bâtiments en grès, et présente une collection étonnante d’architecture ancienne qui s’élève au dessus des dunes de sable massives. A ne pas rater : le Fort de Jaisalmer, également appelé Sonar Qila, datant du 12ème siècle et qui culmine à 76m de haut, niché sur la colline de Trikuta. Il abrite diverses infrastructures comme des hôtels et des magasins ainsi que des maisons anciennes appelées havelî. A Jaisalmer, on en profite pour faire un safari à dos de chameau sur les dunes de sable.
Office du tourisme d’Inde

Mascate, Oman

partir au soleil en hiver omanOù partir en novembre ? Direction Mascate au nord d’Oman. Dressée sur une plaine fertile, la capitale dégage une authenticité intemporelle et ne ressemble à aucune autre ville du golfe persique. Elle reste imprégnée par les traditions architecturales arabo-musulmanes : Ici, pas de hauts immeubles, ni de toits inclinés, vous pourrez vous promener dans ses rues propres où les bâtiments s’habillent de couleurs sables, pour se confondre à leur décor naturel. A faire absolument : passer une nuit dans le désert de Wahiba, à environ 2h de route de Mascate, au sein d’un luxueux camp de style bédouin.
Office du tourisme d’Oman

Hanoï, Vietnam

premiere fois a hanoi vieux quartierHanoï est la ville idéale pour partir en novembre, loin de l’affluence des touristes et de la chaleur suffocante. Qu’il est bon de se perdre dans le vieux quartier de Hanoi et découvrir des anciennes maisons, des temples, des pagodes et des marchés. On ne se lasse pas non plus de se promener autour de son mythique lac Hoan Kiem ou de mettre le cap sur l’une des ses belles plages de sable blanc.
Office du tourisme du Vietnam

Toscane, Italie

Pour partir en novembre ou pour les vacances de la Toussaint, direction l’Italie. Les journées sont encore belles et la lumière magnifique. La Toscane, en particulier, se pare de ses couleurs automnales, avec ses cyprès verts qui se dressent fièrement sur les collines aux tons pastel. A cette période de l’année, les vendanges battent leur plein dans les vignobles animés. L’idée ? Enfourcher sa Vespa et aller d’étape en étape à travers l’une des plus belles campagnes d’Italie. Des collines méridionales du Chianti, jusqu’aux versants du Mont Amiata en passant par le Val di Merse, vous traverserez un parcours unique à travers de nombreux types de paysages: des forêts denses aux vieilles fermes, en passant par des terres argileuses et des magnifiques promenades. On s’arrête bien sûr pour admirer de magnifiques abbayes comme celle de Sant’Antimo et déguster du bon vin de la région du Chianti.
Office du tourisme d’Italie

Hong Kong, Hong Kong

partir en novembre hongkongOù partir en novembre ? Mettez donc le cap sur Hong Kong, qui connaît un temps doux et ensoleillé avec un faible taux d’humidité. La ville trépidante vous séduira par son énergie infinie, ses lieux mythiques, son hospitalité sans pareil. En dehors de ses quartiers bouillonnants, Hong Kong sait être une douce échappée, notamment grâce à ses plages. On posera notre serviette sur la plage de Turtle Cove, assez secrète et difficile d’accès. Avec son étendue de sable blanc de 70 km seulement, elle est surnommée la « baby beach » et demeure cachée par des grands arbres feuillus qu’il faut traverser pour y accéder. Il faut descendre entre les arbres pour atteindre la plage. Qui dit difficile d’accès, dit très peu fréquentée, à l’exception de quelques locaux qui mettent le cap sur la plage de Turtle Cove, afin d’y passer un moment agréable et cosy.
Office du tourisme de Hong Kong

Shape

Expérience M

Inscrivez vous à notre newsletter et
recevez des inspirations et bons plans voyages

Retour haut de page