Philippine Janssens, créatrice de pantalons sur-mesure

"Je suis issue d’une famille d’entrepreneurs. Ma mère possède un magasin de tissus haute couture « Janssens & Janssens », ma grand mère était couturière chez Saint-Laurent et Givenchy, mon père tient un lieu culturel et mon frère est architecte."

Philippine Janssens s’est spécialisée dans les pantalons sur-mesure pour femmes. Entièrement conçu et fabriqué en France, chaque pantalon est unique, parfaitement ajusté et soigneusement pensé pour épouser lignes et courbes féminines. C’est dans son showroom rose et épuré, au cœur de la prestigieuse rue Saint-Honoré, qu’elle nous accueille pour nous parler de sa marque, ses créations, mais aussi et surtout, ses secrets de voyage.

Mandaley : Bonjour Philippine Janssens, vous avez lancé votre marque éponyme dédiée au pantalon féminin 100% Made in France et 100% sur-mesure. D’où vous est venue l’idée ?
Philippine Janssens :
Le pantalon est un indispensable de la garde-robe féminine qui s’est vraiment généralisé depuis les années 90. Il faut savoir qu’une femme fait en moyenne 6 boutiques pour trouver un pantalon. Cependant, de nos jours, les femmes travaillent et n’ont pas forcément le temps d’écumer les magasins. J’ai choisi de créer des pantalons pour leur faciliter la tâche, et je pense avoir fait le bon choix car, aujourd’hui, nos clientes sont conquises.

Mandaley : Quel a été votre parcours ? Avez-vous toujours voulu vous lancer dans la mode ?
Philippine Janssens :
Je suis issue d’une famille d’entrepreneurs. Ma mère possède un magasin de tissus haute couture « Janssens & Janssens », ma grand mère était couturière chez Saint-Laurent et Givenchy, mon père tient un lieu culturel et mon frère est architecte. C’est d’ailleurs lui qui a conçu cette boutique pour créer un lieu subtil, élégant et sobre. J’ai suivi un parcours académique classique, à l’ESSEC, j’ai obtenu un MBA puis j’ai crée mon entreprise à 24 ans. En parallèle, j’ai suivi des cours à l’académie de la coupe, et également travaillé avec une culottière pendant près d’un an qui m’a transmis son savoir-faire, que j’ai pu retranscrire dans chacune de mes créations, aussi bien en terme de mesure, de style, ou de choix de tissus.

philippine janssens pantalons

Mandaley : Quel est le processus de création d’un pantalon ?
Philippine Janssens :
Il y a quatre étapes essentielles. Tout d’abord le choix de la base iconique, parmi la base iconique ajustée, le modèle fuselé, la base iconique droite, le patte d’éléphant, le large, et enfin le saisonnier : fuseau en hiver, short en été. Une fois la base iconique choisie, la cliente peut décliner sa base selon 11 modèles, qui sont les tissus présentées au fond de la boutique : le modèle essentiel, le nervuré, le jean, couturé ou encore le smoking. Une fois le modèle choisi, on se concentre sur le tissu et la touche finale consiste à apporter des options (poches avant, poches arrière, ourlets, ceintures, rajout de boutons, de galons…) Tout cela permet de réaliser le pantalon idéal. J’ajouterais que l’on ne classifie pas une cliente en fonction de sa morphologie sur une certaine base iconique, ce qu’à malheureusement l’habitude de faire le prêt-à-porter. On commence tout d’abord par comprendre pour quel usage elle va porter ce pantalon, si c’est un usage quotidien, décontracté ou encore habillé. Tout cela entre en ligne de compte pour choisir la bonne matière, le bon tissu, la bonne base iconique. Pour un usage quotidien au travail, la base fuselée est très adaptée parce qu’elle se porte aussi bien avec des chaussures plates que des chaussures à talons. Le week-end, on privilégiera une base ajustée plus moulante, et pour le soir, on ira sur une base large qui donne une allure beaucoup plus élégante.

philippine janssens showroom

Mandaley : Combien de temps prend la création d’un pantalon ?
Philippine Janssens :
La création d’un pantalon commence tout d’abord avec le premier contact avec la cliente en boutique. Il faut compter une heure, entre l’entretien avec la cliente, la prise des mesures et le choix de la base iconique et des options. A l’issue de ce rendez-vous, on rappelle la cliente trois semaines plus tard pour l’essayage final. Si le pantalon est parfait, elle repart avec. S’il y a des retouches et ajustements à faire, il faut compter 48 heures en plus.

Mandaley : Vous vous entourez exclusivement de fabricants français pour créer des pantalons made in France. Êtes-vous également pour une mode plus éthique ?
Philippine Janssens :
Le fait de fabriquer en France permet de diminuer largement notre empreinte carbone. Et puis, on souhaite garder ce savoir-faire français, tout en produisant intelligemment et en respectant l’environnement. Nous ne créons pas de jeans délavés, donc nous n’utilisons pas de produits chimiques, c’est déjà ça. Nous sommes également dans une philosophie de « consommer moins, consommer mieux ». Il est préférable d’acheter un pantalon et le porter 30 fois, plutôt que d’acheter 30 pantalons et les porter qu’une fois.

philippine janssens portant

Mandaley : Quelle est la signification du luxe pour vous ?
Philippine Janssens :
Pour moi, le luxe c’est le service. Cela ne se résume pas à un produit. C’est être à l’écoute des envies du client, de ses besoins et lui garantir un niveau d’excellence.

Mandaley : Parlons voyage à présent…Quelle est votre tenue idéale selon vous pour voyager ?
Philippine Janssens :
Un petit pantalon noir (en base iconique fuselée) avec un petit pull col rond et des chaussures plates. Pas trop, ni pas assez, l’idéal pour voyager confortablement.

Mandaley : Quel est l’objet dont vous ne vous séparez jamais en voyage ?
Philippine Janssens :
Je ne m’attache pas trop au matériel, mais il n’y a pas longtemps, une cliente m’a offert un cadre photo double. J’y ai mis des photos de mes deux filles, et depuis leur naissance, il ne me quitte plus.

Philippine Janssens portrait1

Mandaley : A quand remonte votre dernier voyage ? Où était-ce ?
Philippine Janssens
 : A Cuba. J’y suis partie dix jours au mois d’août 2018. C’est un pays vraiment atypique, encore dans son jus. On n’y trouve presque aucun panneau publicitaire dans la rue, on est encore dans un univers préservé. Les couleurs sont sublimes et il y a un mélange de modernité et de tradition que j’aime beaucoup.

Mandaley : Quel est votre endroit préféré dans le monde ?
Philippine Janssens :
J’ai beaucoup aimé l’Inde, où je me suis rendue pour mon voyage de noces. C’est un pays fabuleux, avec un mélange de couleurs, de saveurs, et une culture tellement à part. Je m’y suis sentie vraiment bien, et j’ai hâte d’y retourner.

Mandaley : Enfin, quelle est votre recette miracle pour contrer le jet lag ?
Philippine Janssens :
Je n’ai pas vraiment de recette miracle. En général, je m’adapte très bien à l’aller, c’est plutôt le vol retour qui me pose des problèmes niveau jet lag. Mais une bonne nuit de sommeil me permet d’être en forme pour la suite.

Informations pratiques Philippine Janssens

Showroom Philippine Janssens
93 rue du Faubourg Saint-Honoré, 75008 Paris
Site Web

Shape

Expérience M

Inscrivez vous à notre newsletter et
recevez des inspirations et bons plans voyages

Retour haut de page