6 bars cachés à Los Angeles et comment y accéder

Dans cet article

A Los Angeles, comme à New York et Londres, les speakeasies ont le vent en poupe. Ces bars secrets, nés pendant la période de la prohibition dans les années 20 et 30, ne sont pas difficiles à trouver et sont encore et toujours un phénomène de mode. Mais pour trouver des bars cachés et peu connus à Los Angeles, il faut trouver la bonne combine, le bon filon, afin de pouvoir boire un verre dans un endroit intimiste et loin de la foule.

R Bar

bars caches a los angeles r bar
Le R Bar est l’un des bars cachés à Los Angeles comme on n’en voit peu. En effet, niché dans une petite ruelle de Koreatown, le R Bar se fait discret et est très peu connu des touristes comme des locaux. L’éclairage tamisé et la musique jazz provenant du juke-box vous plonge immédiatement dans une ambiance des années 20. La liste des cocktails est complète et certains sont préparés à la demande, selon vos goûts et vos envies.
Comment y accéder : Pour entrer au R Bar, il faut frapper à la porte blindée et attendre qu’une petite fenêtre, comme une sorte de judas, s’ouvre. A vous ensuite de répéter le mot de passe que vous avez pu lire auparavant sur les réseaux sociaux du R Bar. Ce mot de passe change toutes les semaines, assurez-vous donc de vérifier fréquemment les différentes plateformes des médias sociaux.
> Adresse : 3331 W 8th St, Los Angeles, CA 90005, États-Unis
Site Web

Crane’s Bar

bars caches a los angeles cranes
Crane’s Bar est l’un de ces bars cachés à Los Angeles derrière une façade de bâtiment sans prétention. Situé dans une ancienne banque de la ville, seul un panneau en néon où est marqué « Cocktails » vous donnera un indice sur l’entrée. A l’intérieur, des cabines de vinyle rouge nous donnent l’impression de remonter le temps, des consoles de jeux rétro et un jukebox nous rendent même nostalgique ! La liste des bières et des cocktails est éclectique et longue : le plus dur sera de faire un choix ! Attention toutefois, le réseau cellulaire est quasiment inexistant, de quoi vous donner l’occasion de pleinement profiter de votre entourage et du lieu.
Comment y accéder : Simplement faire attention au signe en néon qui montre l’emplacement du bar. L’entrée y est libre.
> Adresse : 810 S Spring St, Los Angeles, CA 90014, États-Unis
Site Web

Del Monte

bars caches a los angeles del monte
Le Del Monte est un des plus beaux bars cachés à Los Angeles. Situé au sous-sol du bar Townhouse à Venice, le Del Monte Speakeasy est caché depuis 1915 ! En effet, pendant la prohibition, Townhouse exploitait secrètement l’espace situé sous une épicerie pour proposer à ses clients un bar clandestin. Aujourd’hui encore, on retrouve le même esprit et la même ambiance, avec en plus, des cocktails originaux et fantaisistes, ainsi que des spectacles, notamment du burlesque, pour le plus grand plaisirs des nostalgiques.
Comment y accéder : Pour y entrer, il faut se munir d’un mot de passe révélé sur les réseaux sociaux du bar.
> Adresse : 52 Windward Ave, Venice, CA 90291, États-Unis
Site Web

Blue Room

bars caches a los angeles blue room
Blue Room est l’un des meilleurs et plus anciens bars cachés à Los Angeles. Ouvert depuis 1912, il a vu à son comptoir, des pointures américaines telles que Mary Pickford, Rudolph Valentino ou encore Charlie Chaplin. La déco est, elle aussi, témoin de sa riche histoire : livres anciens, cannes, lustres, violons précieux et photographies anciennes qu’on ne se lasse pas d’admirer. Et côté boissons ?   Des cocktails classiques mais aussi des créations originales telles que le « Uplifters Cup » à base de Vermouth Carpano Antica, crème de cacao au chocolat aztèque et Licor 43.
Comment y accéder : Blue Room est situé au 4e étage de l’Athletic Club de Los Angeles. Pour entrer à l’intérieur de ce speakeasy, il faut soulever l’un des livres de la bibliothèque et une petite porte s’ouvrira à vous. Exactement comme dans les films !
> Adresse : 916 S San Fernando Blvd, Burbank, CA 91502, États-Unis
Site Web

The Edison

bars caches a los angeles edison
Ambiance rustique et chic pour ce bar de Los Angeles. The Edison est un speakeasy niché derrière une porte en fer forgé. Dans une ambiance typique des années 20, The Edison vous fera remonter le temps, surtout grâce à ses serveurs et barmen vêtus de nœuds papillons, bretelles et barbes taillées. Dans des fauteuils en cuir confortables, on commande des cocktails vintage, comme le « Edison » mélange de bourbon, cognac de poire, citron et miel ou  encore le « Dead Man’s Hand », à base de whiskey Barrel Bitters, sucre brun, et zeste d’orange pour le côté amer.
Comment y accéder : Pour arriver à The Edison, il faut emprunter une allée et descendre un escalier.
> Adresse : 108 W 2nd St #101, Los Angeles, CA 90012, États-Unis
Site Web

La Descarga

bars caches a los angeles desc
Dans le quartier de Koreatown à Los Angeles, La Descarga, l’une des bonnes adresses à Los Angeles à ne pas rater, prend l’apparence d’un bar des années 50 à l’époque vintage de Cuba et de La Havane. Dans une ambiance de cuir, d’acier et de bois, La Descarga met à disposition un bar à cigares, permettant d’apprécier havanes, manilles et londrès. La Descarga met également à disposition des amateurs, une carte riche de rhums et de whisky les plus nobles, pour un moment d’évasion hors du temps.
Comment y accéder : Il est impératif d’effectuer une réservation au préalable. Ensuite, arrivée à l’adresse sur Western Avenue, vous y verrez un portier qui vous montrera un accès situé derrière un placard. Vous comprendrez donc mieux le nom du bar « La Descarga » qui, en espagnol, veut littéralement dire « petit espace de stockage ».
> Adresse : 1159 N Western Ave, Los Angeles, CA 90039, États-Unis
Site Web

Shape
Retour haut de page