Les meilleurs speakeasy de New York

Dans cet article

Impossible d’échapper à la culture du cocktail à New York. Que ce soit dans des bars, dans des rooftops ou dans des restaurants, les cocktails sont une véritable institution dans la Grosse Pomme. Surtout quand on les boit dans un speakeasy, ce bar clandestin qui a connu un pic dans les années 20. Aujourd’hui, ces bars cachés poussent comme des petits pains, mais heureusement certains demeurent encore secrets. Voici pour vous 5 speakeasy à New York dont nous vous donnons les clés.

Beauty and Essex

speakeasy-new-york-essex
Dans une boutique de prêteur sur gages, où des guitares qui auraient pu appartenir à Jimi Hendrix côtoient des broches de grand-mères, se trouve un bar des plus clandestins : le Beauty and Essex.  Il suffit de passer dans l’antre de la salle du fond, pour atterrir dans une toute autre ambiance. Des chandeliers impressionnants pendent du plafond, de gros canapés rouges invitent à la détente et les tables en bois luisant sont là pour vos verres. Les cocktails portent des noms mystérieux et se sirotent sans culpabilité dans la douceur des lumières tamisées. Et si vous avez une petite faim, des petits plats pour grignoter vous seront proposés. Le tout, en attendant que le DJ fasse son apparition et que vous dansiez jusqu’au bout de la nuit.
146 Essex St, New York, NY 10002, États-Unis
Site Web

Attaboy

speakeasy-new-york-attaboy
Direction le lower East Side et plus précisément Eldridge Street.  Au numéro 134, l’Attaboy ne prend pas d’emblée l’apparence d’un bar à cocktail. Derrière une porte, se cache un bar tout en longueur semblable à un wagon de l’Orient-Express. Là, vous prenez place sur l’une des rares banquettes en attendant sagement les instructions du barman. Ne soyez pas étonnés si aucune carte ne vous est tendue, c’est le barman lui-même qui vous expliquera le fonctionnement. A vous de lui indiquer ce qui vous fait envie : tequila ou vodka ? Amer ou sucré ? Fort en alcool ou très peu dosé ? Ce dernier écoutera attentivement votre envie du moment et s’empressera de vous concocter un mélange personnalisé à base de Mezcal, d’agrumes ou encore d’absinthe. La palette des créations est infinie ce qui vous donnera envie de revenir, pour tenter l’expérience et vous laisser surprendre.
134 Eldridge St, New York, NY 10002

The Garret

speakeasy-new-york-garret
Non, vous ne vous trompez pas, vous êtes bien dans un restaurant de fast food, Five Guys plus précisément. Sauf que vous n’êtes pas là pour manger frites et burgers, mais plutôt pour savourer des cocktails dignes de ce nom à l’étage. The Garret est un bar branché de Greenwich Village dont les murs sont couverts de toiles d’artistes new-yorkais qui émergent. Ici, les cocktails sont classiques mais l’accueil est chaleureux. Préparez-vous cependant à jouer des coudes pour commander votre deuxième cocktail (souvent peu chargés) car l’endroit est assez étroit et se remplit très facilement.
296 Bleckeer St. West Village, New York, NY 10014
Site Web

Angel’s Share

speakeasy-new-york-angels-share
Vous vous retrouvez au beau milieu d’un restaurant japonais. Dans cette déco faite de baguettes et de sushis, tout semble à peu près normal… mais ce n’est sans compter une porte discrète, au fond de la pièce. Un serveur la pointe du doigt au cas où vous n’auriez toujours pas compris que derrière, un décor années 20 et ses cocktails interdits vous attendaient. Les serveurs, tirés à quatre épingles, sont là pour vous préparer des cocktails démentiels : Entre le Bitches Brew (chocolat chaud version infusé au whisky) et le Stormy Weather (mélange de gingembre et de whisky infusé à la cannelle servi dans une choppe de cuivre glacée) le choix s’avère difficile. Ici, interdiction de déguster son breuvage debout, on se cale bien confortablement dans les fauteuils en velours et on s’imprègne de l’atmosphère so 20’s du lieu.
8 Stuyvesant St, New York, NY 10003, États-Unis

Please Don’t Tell

speakeasy-new-york-pdt
Ou PDT pour les intimes. Ce bar caché dans un fast food qui sert des hot dogs est l’un des secrets les moins bien gardés de New York, mais l’expérience en vaut largement la chandelle. A l’intérieur, des habitués attendent leur réservation et terminent leur hot-dog pour bien faire passer les cocktails déjantés qu’ils vont consommer. Il leur suffit de rentrer dans une cabine téléphonique, au fond de la pièce, de décrocher le téléphone et de composer le « 1 ». Le fond de la cabine s’ouvre alors sur une hôtesse qui prend leur numéro de téléphone pour les rappeler (en moyenne dans l’heure) dès qu’une table se sera libérée. Une fois à l’intérieur, dans un endroit tamisé, les barmen expérimentés s’attèlent à la préparation des cocktails délicieusement réussis et servis dans des tasses à café ou dans des mugs, comme au temps de la Prohibition. Ces nectars à la mixture improbable mais délicieuses (à base de bourbon infusé au bacon, de whisky à la cannelle ou de rhum au beurre !) coûtent en moyenne entre 10 et 15 dollars.
113 St. Marks Place, New York, NY
Site Web

Shape
Retour haut de page