Week-end : Partir à Copenhague

Dans cet article

A deux heures de vol de Paris, le Danemark vous ouvre les portes de sa merveilleuse et charmante capitale : Copenhague. Empreinte d’Histoire et teintée de modernité, Copenhague est une ville cosmopolite où il fait bon y vivre. Elle est aussi la destination idéale pour une brève évasion, le temps d’un week-end. Carnet de route.

Quand partir à Copenhague ?

Le meilleur moment pour visiter Copenhague est entre le printemps et l’été, soit entre les mois d’avril et septembre, pour bénéficier des températures clémentes et d’un temps ensoleillé. Mais la ville vaut également le coup d’être vue en décembre pour profiter des marchés de Noël et des illuminations de rues. A vous de choisir si vous préférez parcourir la ville dans le froid ou au soleil !
Bon à savoir : En hiver, les journées sont très courtes puisque le soleil se couche à 16h. En été, c’est tout le contraire : il se couche vers 22h et se lève vers…4h du matin !

Que faire à Copenhague ?

La zone piétonne de Strøget

partir-a-copenhague-stroget
Cœur battant de Copenhague, le quartier de Strøget est un labyrinthe de rues animées et de places absolument charmantes.  C’est l’une des plus longues zones piétonnes au monde. Elle est bordée de magasins de vêtements, de boutiques design, de cafés et de bars en terrasse. Elle s’étend de Rådhuspladsen (à l’ouest) à Kongens Nytorv (à l’est) et est accessible depuis le métro Norreport.

La Tour Ronde

partir-a-copenhague-Tour-ronde1
Non loin de Strøget, toujours dans le centre-ville, se trouve la Tour Ronde de Copenhague, appelée « Rundetårn » (datant du XVIIe siècle) et qu’il faut absolument visiter car, du haut de cette tour, vous pourrez avoir une vue panoramique sur toute la ville.
Elle comprend également un observatoire astronomique (situé sur le dôme), une église et une ancienne bibliothèque. Pour monter dans cette tour haute de 34,8 mètres, pas de panique : il n’y a pas d’escaliers à gravir, mais seulement un couloir en hélice qui mène au sommet, vos pieds n’en souffriront donc pas !

Le Port de Nyhavn

partir-a-copenhague-nyhavn
Le quartier de Nyhavn (en Danois « nouveau port ») est traversé par un canal, bordé de pittoresques maisons multicolores. Longtemps fréquenté par les marins et les écrivains (notamment Andersen), Nyhavn est connu pour ses bars et ses restaurants très fréquentés. Il est également possible de s’y balader en bateau. Une véritable carte postale colorée.

La Petite Sirène à Langeliniekajen

partir-a-copenhague-sirène
Sur le chemin qui mène à Langeliniekajen, vous allez traverser le Parc Churchill. Un merveilleux (gigantesque) espace vert dans lequel se trouvent des fontaines, des lacs, des canards et même des cygnes. Une merveilleuse bouffée d’oxygène, on se sent rapidement très loin de l’agitation de la ville. Le Parc abrite le Kastellet, une forteresse étonnement bien conservée. Elle sert maintenant de lieu d’habitation des militaires. Après avoir traversé le parc, direction la fameuse statue de La Petite Sirène, située sur le port, quelques mètres plus loin. Pour l’approcher, à vous de jouer des coudes et d’affronter une foule de touristes désireux de la prendre en photo !

Tivoli Park

partir-a-copenhague-tivoli-park
En face de la Gare Centrale, se trouve le Tivoli Park : l’un des parcs à thème les plus vieux au monde. Pour quelques couronnes, vous pourrez y accéder, plonger dans une atmosphère magique parmi des jardins merveilleux, embarquer dans des manèges renversants et profiter de l’ambiance bon enfant.

Le quartier Christiania

partir-a-copenhague-christiana
Autre quartier important : celui de Christiania, la ville libre de Copenhague. Occupée par des communautés hippies et une population alternative au début des années 70, elle est aujourd’hui un creuset culturel avec ses propres règles et coutumes. Les visiteurs sont toujours les bienvenus, mais soyez conscients que des drogues légères sont vendues dans la rue et qu’on ne peut pas prendre de photos dans le quartier.

Se déplacer à Copenhague

Copenhague est une ville assez étendue où le vélo est roi (les cyclistes ont même leur propre voie, avec leurs feux rouges…) et il est possible d’en louer pour quelques heures ou plusieurs jours. La capitale est également parcourable à pieds, il suffit juste de se munir de bonnes chaussures de marche. Enfin, vous pourrez également emprunter le métro (difficile de s’y perdre, il n’y a que deux petites lignes !) si les distances à parcourir sont parfois grandes, ainsi que le bus ou le train. Dans ce cas là, il vaut mieux acheter un « Pass Journée » utilisable pour ces trois moyens de transports, moyennant 80 couronnes (soit 10,72 euros) et plus économique qu’un billet simple si vous prévoyez plusieurs déplacements).

A savoir

Langues : Danois, Anglais
Monnaie : Couronnes Danoises (1 euro = 7,46 DKK)
Office du tourisme du Danemark

Shape

Expérience M

Inscrivez vous à notre newsletter et
recevez des inspirations et bons plans voyages

Retour haut de page