Do’s and Don’ts : Quand on part à Barcelone

Dans cet article

Si vous prévoyez de passer un week-end à Barcelone, il y a certaines choses à ne pas rater et d’autres…à éviter. Voici quelques do’s and don’ts à respecter quand on part à Barcelone, afin de ne pas tomber dans les pièges à touristes.

Do’s :

dos-and-donts-barcelone-velo
Visiter la ville à vélo. Le meilleur moyen de visiter une ville est de la parcourir à l’air libre, mais aussi à son rythme pour aller où bon vous semble. C’est pourquoi, emprunter un vélo à Barcelone vous permettra de vous arrêter un peu partout et de mieux explorer les quartiers. De nombreuses pistes sont aménagées par la municipalité afin de rendre facile le déplacement en bicyclette. Vous pouvez en louer chez Green Bikes Barcelona, Bornbike ou encore Budgets Bikes. A noter que les vélos en libre service (l’équivalent des Vélib à Paris) ne sont disponibles qu’aux habitants de la ville.

Faire attention aux pickpockets. Ce que l’on dit à ce sujet est plus que vrai notamment à La Rambla, centre névralgique de la ville et fief des pickpockets. Ne vous arrêtez surtout pas lorsqu’une personne vient tourner autour de vous tout en vous parlant. Il s’agit d’une technique connue pour vous déconcerter et dérober votre portefeuille.

Faire son shopping dans des petites boutiques. Evitez pour cela les grands centres commerciaux. Vous n’êtes pas à Barcelone pour ça, d’autant plus que ces centres commerciaux ne reflètent pas l’âme de la capitale catalane. Barcelone compte un grand nombre de boutiques de petits créateurs indépendants dans des petites rues souvent cachées. Il suffit de s’y aventurer et vous pourrez tomber sur de bonnes affaires.

Don’ts :

dos-and-donts-barcelone-plage
Appeler les habitants de Barcelone « Espagnols ». Les habitants de Barcelone sont des « Catalans » et nous nous devons, en tant que visiteurs, de respecter la norme. Bien qu’il y ait toute une complexité politico- historique, la façon dont vous vous référez à eux n’est pas négligeable, certaines personnes pourraient en être offensés et même blessés si vous ne respectez pas cette distinction.

Acheter des cocktails et autres snacks à la plage. Même s’il fait 40° C et que vous avez envie de vous désaltérer, nous vous déconseillons fortement de succomber à l’appel des vendeurs qui arpentent les plages en vous proposant divers cocktails et snacks à bas prix. Leurs manières sont douteuses : Certains utilisent de l’alcool très bas de gamme, réutilisent sans les laver, les bouteilles ayant déjà servi et les glaçons traînent dans des glacières peu nettoyées. Il est préférable et plus sûr de se rendre dans des bars de plage, les « chiringuito » pour y déguster votre boisson préférée. Vous paierez peut-être plus cher, mais au moins l’hygiène sera respectée.

Aller dans les restaurants proposant plusieurs sortes de paëllas. Ce sont des pièges à touristes (notamment sur le Passage de Joan Borbo et à ​​Las Ramblas) qui prônent une carte longue comme un bras avec plusieurs types de paëllas (fruits de mer, viande, végétariens, poulet…). Vous les reconnaîtrez principalement par le logo « paëllador » estampillé sur la carte et qui est une marque de Paella congelée et prête à l’emploi. Dirigez-vous plutôt vers les rues cachées et les restaurant authentiques qui ne proposent qu’une version de paëlla, la vraie : celle aux fruits de mer.

Marcher dans la rue avec une bouteille à la main. Comme à New York, se promener une bouteille de vin ou de bière à la main dans les rues de Barcelone est interdit. La police vous sanctionnera d’une amende pouvant aller jusqu’à 600 € si vous consommez ouvertement de l’alcool dans la rue. Pensez-donc à bien protéger vos boissons à l’aide d’un sac en papier.

Office de tourisme de Barcelone.

Shape
Shape

Envie de partir ?

Découvrez d'autres endroits

Expérience M

Inscrivez vous à notre newsletter et
recevez des inspirations et bons plans voyages

Retour haut de page