Ces plages colorées vont vous en mettre plein la vue

Dans cet article

Bien que la plupart des gens rêvent de plages de sable blanc, ce ne sont pas les seules couleurs paradisiaques. Dans le monde entier, des plages de sable, rose, rouge, vert, noir, ou encore orange nous éblouissent et prennent des allures de cartes postales insolites. De Santorin à la Nouvelle-Zélande en passant par le Portugal, voici neuf plages colorées dans le monde.

Plage rouge à Santorin

plages-colorees-santorinNotre tour du monde des plages colorées commence à Santorin en Grèce. La plage d’Akrotrion surprend par sa couleur rouge très prononcée. La raison de cette pigmentation ? Les roches de lave noires et rouges riches en fer qui ont déteint, des siècles auparavant, et ont donné naissance à ce sable rouge-ocre.

Plage rose en Sardaigne

plages-de-sardaigne-rosa
L’île de Budelli, privée et inhabitée, est célèbre pour sa belle plage de la couleur rose : Spiaggia Rosa, d’où son nom. Non seulement vous vous émerveillerez de la couleur du sable, obtenue grâce à des coquilles d’un micro-organisme  le Miniacina miniacea, mais vous aurez l’occasion d’y apercevoir des tortues marines : les Testudo marginata. Pour préserver sa beauté et son charme, elle ne peut être visitée que si vous êtes accompagné de gardes marins. Il existe aussi plusieurs autres plages colorées de rose dans le monde, notamment celle de Pink Sands Beach aux Bahamas ou encore celle de Balos en Crète.

Plage mauve en Californie

plages-colorees-big-surDirection Big Sur en Californie pour une plage de couleur mauve. Si c’est la Mecque du surf sur la côte Ouest, Big Sur accueille une plage au grain de sable mauve/violet. A Pfeiffer Beach, donc, on peut fouler ce sable coloré, encore plus beau vu d’en haut. Petite astuce, pour photographier la plage en hauteur, on se poste sur l’arc de pierre pittoresque pour capturer les stries violettes sur le sable.

Plage noire en Nouvelle-Zélande

plages-colorees-nouvelle-zelandeEn Nouvelle-Zélande, la plage de Muriwai située à Auckland, offre 60 km de sable noir et fait partie des beautés méconnues de notre planète terre. Il faut remercier le passé volcanique de l’île et l’éruption de ses volcans qui ont permis d’obtenir cette couleur provenant d’un mélange de fer, de titane et autres matériaux volcaniques.

Plage blanche en Australie

plages-colorees-australiePour un moment de pureté et de douceur, il faut poser sa serviette sur la plage blanche de Hyams Beach en Nouvelle-Galles du Sud, en Australie. Sable immaculé, doux et pur, il raffle la première place des plus belles plages du monde dans le Guinness Book of World Records. La raison de cette blancheur incomparable ? Les petites particules de quartz rendent ce sable plus blanc que blanc.

Plage dorée à Gozo

week-end-a-gozo-san-blasGrâce à une teneur élevée en fer dans son sable, la baie de Ramla sur l’île maltaise de Gozo accueille une plage aux grains dorés le long de sa côte. C’est l’occasion également d’explorer les ruines romaines dans la grotte Calypso voisine.

Plage orange au Portugal

plages-colorees-nouvelle-portugalUn petit ancien village de pêcheurs à environ 2 heures au sud de Lisbonne, accueille Porto Covo, une des plus belles plages colorées du monde. Non seulement cette plage phénoménale séduit par son sable couleur orange brûlée, mais elle fait le bonheur des surfeurs par ses superbes vagues tubulaires. Le must du must ? S’allonger sur ce sable coloré et admirer le coucher du soleil orangé, lui aussi.

Plage grise en Alaska

plages-colorees-alaskaLes rives du golfe d’Alaska surprennent par leurs kilomètres de sable gris, près de Yakutat, une ville isolée de seulement 700 habitants. La côte est également couverte de bois flotté qui tend à se lever pendant les violents orages d’hiver.

Plage verte en Guyane Française

plages-colorees-nouvelle-kourouIl serait bien dommage de ne pas se rendre à Kourou, en Guyane Française, pour une destination de voyage insolite, car elle compte l’une des plus belles plages colorées du monde. C’est en effet l’une des rares à compter une plage de sable vert !  Elle est due à l’olivine, une substance formée par le refroidissement de la lave par la mer.

Shape
Retour haut de page