Tout savoir sur le Champagne

Dans cet article

578 bouchons de Champagne sautent chaque minute dans le monde. De renommé internationale, le plus pétillant des vins de France est devenu un incontournable.

Grandes Maisons vs Vignerons

On distingue deux styles : le Champagne des grandes maisons et le Champagne des vignerons. Le premier est produit par de grands domaines dans le but de retranscrire le goût de la maison. Le second est produit par des vignerons récoltant qui vont davantage travailler sur l’expression d’un terroir. La particularité du Champagne réside dans son assemblage. Le vigneron peut sélectionner différentes années pour la production d’une bouteille.

Il y a trois cépages de Champagne : Le Pinot Noir, le Meunier et le Chardonnay. Le Pinot Noir est un cépage mythique que l’on associe généralement à la Bourgogne, est le plus présent en Champagne. Le Meunier est un cépage vigoureux qui convient particulièrement aux terroirs plus argileux, comme ceux de la Vallée de la Marne. Le Chardonnay et pinot noir sont inséparables. En Bourgogne, ils s’opposent mais en Champagne ils s’épousent pour donner naissance aux plus belles bulles du monde.

D’où viennent les bulles du Champagne ?

Après les étapes classiques de production de vin, une seconde fermentation se fait en bouteille. Au moment de la transformation du sucre en alcool par les levures (la fermentation), ces dernières créent du gaz carbonique qui, prisonnier des bouteilles, se dissout dans le vin.

Les vignobles de Champagne

Vignoble de champagne
© fonciere-viticole.fr

Il y a quatre vignobles principaux qui composent la Champagne

La Montagne de Reims

Sur les coteaux de ce plateau boisé, aux portes de Reims, se trouvent quelques-uns des plus prestigieux terroirs de Champagne. Au sud de la capitale du Champagne s’élève la Montagne de Reims, qui culmine à 286 mètres. L’originalité de ce vignoble tient à son exposition : les coteaux sur lesquels s’étend la vigne sont majoritairement exposés plein nord. Ce microclimat particulier offre une maturité optimale des raisins.

La Côte des blancs

Cramant, Avize, Oger, Le Mesnil-sur-Oger… autant de noms qui font la renommée de la Côte des Blancs et qui célèbrent unanimement le chardonnay.

à Épernay, l’autre capitale du Champagne, le vignoble de la Vallée de la Marne se termine et laisse place à celui de la Côte des Blancs qui se déploie du nord au sud de Chouilly à Bergères-lès- Vertus. C’est, avec la Montagne de Reims, l’autre fleuron du vignoble champenois, l’un des terroirs les plus qualitatifs avec la reconnaissance de 6 Grands Crus et 6 Premiers Crus.

La Vallée de la Marne

À Une centaine de kilomètres seulement de Paris, la région offre un paysage de coteaux ondoyants où la vigne s’installe sur les deux rives. C’est à Hautvillers, à quelques encablures au nord d’Epernay, que Dom Pérignon aurait découvert l’art de l’élaboration du champagne. Très corsés, au bouquet délicat, les vins sont ici moins frais que ceux de la Montagne de Reims, ils apportent plus de corps aux assemblages.

La Côte des Bar

Le nom de l’appellation provient du celte Bar qui signifie «le sommet». Situé dans la partie la plus au sud de la région viticole de Champagne, le vignoble de la Côte des Bar est constitué de coteaux du jurassique, établi sur un calcaire du kimméridgien. Ici, les vallées verdoyantes et petits reliefs escarpés creusés par les différents cours d’eau, constituent une véritable mosaïque aux expositions multiples.

Shape

Expérience M

Inscrivez vous à notre newsletter et
recevez des inspirations et bons plans voyages

Retour haut de page