Casablanca, la belle ville

Dans cet article

Casablanca, couramment appelée Casa, est la plus grande ville du Maroc. Située sur la côte Atlantique à environ 80 km au sud de Rabat,

elle constitue la capitale économique du pays. Cette ville moderne mais authentique à la fois attire moins les touristes que des villes comme Fès ou Marrakech. Pourtant, elle regorge de richesses incroyables dont il serait dommage de s’en priver.

Découvrir Casablanca

La Mosquée Hassan II est l’un des monuments à visiter absolument à Casablanca : la plus grande mosquée d’Afrique, la troisième plus grande mosquée au monde et le plus haut minaret du monde (201 m de hauteur). Estimez-vous chanceux, car c’est la seule mosquée du Maroc à être ouverte aux touristes. Elle dispose d’un sol chauffant, de portes électriques et d’un toit coulissant, et elle peut accueillir un grand nombre de fidèles (25 000 à l’intérieur et 80 000 sur ses esplanades). Alors n’hésitez pas à vous inscrire à l’une des visites guidées, pour découvrir sa salle de prière et s’imprégner du lieu.

Impossible de séjourner à Casablanca sans passer par le quartier des Habous (également appelée la « Nouvelle Médina »). Ce quartier allie tradition de l’architecture musulmane et règles d’urbanisme moderne. Dans ce quartier, cafés, librairies et même souks s’y croisent dans la plus pure tradition artisanale marocaine. L’occasion de tomber sous le charme de tapis orientaux, de babouches ou encore découvrir diverses épices. Mais attention aux arnaques ! Les touristes se font souvent avoir, surtout lors de la négociation des prix. Pour éviter toute escroqueries et bien marchander, rendez-vous aux souks avec un marocain d’origine qui connaît bien la langue et les pratiques locales.

« Bab Marrakech » (littéralement, porte de Marrakech) est l’un des quartiers les plus vieux de Casablanca. Cette vielle médina de Casablanca tranche avec le reste de la ville, plutôt moderne et occidentale. Ses remparts, ses petites ruelles, ses arcades, nous donnent l’impression de revenir quelques siècles en arrière. Là aussi, nous sommes confrontés à des souks, des magasins traditionnels où l’on trouve de tout : Ferrailleurs, bijoutiers, libraires, brocantes…. dans une atmosphère populaire, bon enfant. Un véritable patrimoine architectural, avec de vieilles maisons encore solides, parfois surpeuplées. C’est la seule partie authentique de la ville, le reste est venu après, avec le protectorat. Vers la fin de journée, promenez-vous vers la corniche de Casablanca qui offre, sur plusieurs kilomètres, un beau panorama sur l’océan atlantique et dispose de plusieurs cafés, idéal pour prendre une collation à toute heure de la journée.
Le soir, mettez le cap sur l’un des plus beaux rooftop de la ville, située au 28ème étage du « Kenzi Tower », et profitez de la vue imprenable sur tout Casablanca. Pour les plus fêtard, direction le « Skybar » situé dans le complexe « Villa Blanca », non loin de la corniche. Un établissement branché où se rendent les habitants les plus aisés pour profiter d’un verre entre amis où danser jusqu’au bout de la nuit.

Que manger à Casablanca ?

On vous voit venir : Couscous, tajines… Certes, il est inimaginable de visiter Casa sans goûter aux fameux tajines ou à un couscous. Alors pour calmer vos ardeurs, rien de mieux que de se rendre dans un boui-boui place des Nations-Unies, le vendredi midi de préférence (le jour du couscous), et un verre de lait de caille pour accompagner votre repas.
Mais la gastronomie marocaine ne se résume pas uniquement à ces deux mets. Si vous vous trouvez dans la Nouvelle Médina, faites un crochet par la pâtisserie « Bennis Habous » pour y déguster de savoureuses douceurs marocaines (cornes de gazelles, biscottes aux amandes…) ou encore une très bonne pastilla au poulet.
Rendez-vous chez « Al Mounia », un restaurant typiquement marocain où serveurs en habits traditionnels vous feront découvrir la cuisine locale, fine, dans un cadre agréable, un havre de sérénité dans cette ville trépidante. Enfin, si vous souhaitez déguster poissons et crustacés, poussez la porte de « La Taverne du Dauphin », près de la corniche pour déguster des produits frais dans une salle très animée, à la bonne franquette.

Se déplacer à Casablanca

Casablanca est une ville assez étendue. Et même s’il est facile de s’y repérer, se déplacer à pieds n’est pas une mince affaire. Pour cela, les taxis restent le moyen de transport le plus utilisé. Les « Petit Taxi » (des taxis de couleur rouge) grouillent les rues. Il n’est pas difficile d’en trouver et permettent d’aller un peu partout dans Casablanca, pour une somme correcte (environ 2 ou 3 euros). Le tramway, est un autre moyen de se déplacer. Il est très pratique et moderne et vous emmènera dans les endroits les plus convoités de la ville.

Les incontournables

  • Promenade le long de la corniche
  • La mosquée Hassan II
  • Le quartier des Habous
  • Bab Marrakech

Liens utiles

A savoir

  • Monnaie : Dirham marocain (Dh)
  • Monnaie : 1,00 EUR = 11,191 Dh
  • Langues : Arabe, français, anglais
  • Nombre d’habitants : 2,95 millions
Shape

Expérience M

Inscrivez vous à notre newsletter et
recevez des inspirations et bons plans voyages

Retour haut de page