Comment survivre à un long-courrier ?

Dans cet article

Les vols long-courriers sont souvent épuisants. Au-delà de 6 heures d’avion, la fatigue et l’ennui peuvent commencer à apparaître. Dans cet article, nous vous expliquons comment survivre à un long-courrier et vous donnons quelques astuces pour arriver frais et en forme à votre destination.

Survivre à un long-courrier : Bien choisir son siège

Avant toute chose, il est important de bien choisir son siège pour survivre à un long-courrier. Si vous n’avez pas eu la chance d’être surclassé en Première ou en Affaires, sachez qu’il est toujours possible de voyager confortablement en classe Économique. Pour cela, sélectionnez votre siège au moment où vous procédez à votre réservation ou au moment de faire votre enregistrement en ligne. Choisissez par exemple les sièges qui se trouvent près de la sortie de secours  pour plus d’espace pour vos jambes. Aussi, si vous craignez les turbulences, choisissez un siège côté hublot, vous les ressentirez moins.

S’habiller pratique

Pour survivre à un long-courrier, il est important de bien s’habiller. Le jour du voyage, portez des vêtements confortables et assez amples pour éviter de se sentir gêné dans vos mouvements. Pour les chaussures, évitez tout ce qui peut être difficile à enlever et à remettre (important lorsque vous passez le portique de sécurité), et munissez-vous de chaussettes fines ou de contentions pour la circulation sanguine.

S’hydrater régulièrement

A l’intérieur d’un avion, l’air est sec et le taux d’humidité, très bas. Il est donc important de s’hydrater régulièrement, même si la soif ne se fait pas ressentir. N’hésitez donc pas à demander de l’eau à des hôtesses et évitez les boissons sucrées, qui ne feront qu’accentuer la soif. Boire de l’eau régulièrement amoindrirait même les effets du jet lag. Autre conseil : Il vaut mieux éviter de porter des lentilles pendant un vol long-courrier car vos yeux risqueraient de s’assécher.

Bien préparer son sac cabine

Avant de prendre l’avion, veillez à bien préparer votre sac cabine et à y emporter tout ce qui peut vous être utile pour survivre à un long-courrier. Voici donc quelques accessoires pratiques à avoir sur soi : Un oreiller de voyage, un masque pour les yeux, un plaid confortable, des lingettes pour le visage, une brume pour se rafraîchir, une brosse à dent, de la crème hydratante, des écouteurs ou un casque antibruit, des vêtements de rechange (légers !), une bouteille d’eau, quelques en-cas, une petite trousse de médicaments, un livre ou une liseuse électronique et une batterie externe si l’avion ne possède pas des ports usb.

S’occuper

Enfin, pour survivre à un long-courrier, s’occuper est la meilleure des solutions. Ne fixez pas votre montre toutes les heures, mais profitez-en pour vous relaxer en essayant de dormir, de regarder des films que vous n’avez pas eu le temps de voir ou encore de terminer un dossier pour le travail. Vous ne verrez ainsi pas le temps passer, et serez peut-être moins stressés si vous avez la phobie de l’avion.

> Pour plus d’informations : Airfrance.

Shape

Expérience M

Inscrivez vous à notre newsletter et
recevez des inspirations et bons plans voyages

Retour haut de page