10 endroits touristiques où les selfies sticks sont interdits

Dans cet article

Voici une nouvelle qui devrait attrister les touristes et ravir ceux qui trouvent son utilisation ridicule. Les selfies sticks ou perches à selfies sont désormais interdites dans certains endroits touristiques. Ces longs bâtons permettant de prendre une photo sur son smartphone grâce au système de bluetooth, gênent certains lors des concerts, d’attractions ou empêchent simplement d’autres de profiter pleinement de la vue. Voici les endroits touristiques où les selfies sticks sont désormais bannis.

Disneyland

selfies-sticks-interdits-disney
Le célèbre parc d’attraction avait, au départ, interdit l’utilisation des selfies sticks uniquement dans les attractions, mais ce n’était pas suffisant. Certains touristes se sont plaints de subir la vue de ces perches dans les queues ou les restaurants. Ainsi, le 1er juillet 2015, les parcs Walt Disney de Floride (sud-est des Etats-Unis), Disneyland de Californie (ouest), Disneyland Paris et Hong Kong Disneyland ont interdit l’utilisation de ces selfies sticks dans tout le parc.

Le château de Versailles

selfies-sticks-interdits-versailles
Les touristes devront désormais prendre leur selfies à l’ancienne. Les perches ne sont plus admises au sein du château de Versailles, pour la simple et bonne raison que les utilisateurs peuvent malencontreusement (ou volontairement) détériorer certains tableaux et objets de valeurs. Idem pour le Colisée de Rome !

Le MoMa

selfies-sticks-interdits-momajpg
Pour protéger ses œuvres d’art et ne pas gêner les autres visiteurs, le Museum of Modern Art à New York n’a pas non plus échappé à cette interdiction, tout comme le Guggenheim, le Boston’s Museum of Fine Arts ou encore le National Gallery à Londres.

Le Festival Coachella

165510712KS00198_2013_Coach
Vous pensiez que les festivals seraient la planque parfaite pour vos perches ? Détrompez-vous, elles sont persona non grata dans les plus gros festivals américains tels que Coachella et Lallalooza. En effet, à l’instar des bouteilles d’alcool ou d’objets dangereux, les selfies sticks sont catégorisés dans la section des objets prohibés lors de l’événement. La raison invoquée est simple : Prendre des photos oui, gêner la vue des autres pendant les concerts avec une perche non. Les organisateurs de Coachella ont usé du ton de l’humour pour annoncer cette décision : « Selfie Sticks / les narcissistes ne sont pas autorisés ».

La Cité Interdite


selfies-sticks-interdits-citéCe haut lieu du tourisme chinois, qui attire quelque 14 millions de visiteurs chaque année, a elle aussi décidé de bannir les perches à selfies. La Cité Interdite contient en effet  de nombreux passages étroits et escaliers, et l’utilisation de ces bâtons peuvent provoquer des « embouteillages » et gêner d’autres visiteurs.

La Corée du Sud


Selfies stickC’est l’ennemi public numéro 1 en Corée du Sud. Depuis le 21 novembre dernier, l’utilisation des perches à selfies y sont interdites car soupçonnées par le gouvernement sud-coréen de perturber le fonctionnement des appareils électroniques alentours, voire de nuire à la santé de ses utilisateurs. Les vendeurs écoulant des selfies sticks non homologués risquent même jusqu’à 3 ans de prison et 21.000 euros d’amende ! Autant dire que ça ne rigole pas en Corée du Sud !

Shape
Retour haut de page