Où manger à Paris cet été ? 6 nouvelles adresses à tester

Dans cet article

Où manger à Paris cet été ? Voici notre  sélection de 6 tables qui viennent tout juste de voir le jour et qu’il faut à tout prix tester.

Où manger à Paris cet été : Poké Bar

ou manger a paris cet ete pokeIl faut pousser la porte de Poké Bar, au 3 rue Vignon, pour se croire à Honolulu. Elodie, l’une des co-fondatrice, a décidé de ramener un peu de Hawaï à Paris en important l’authentique poké, une sorte de salade de la mer, composée de poisson cru, riz vinaigré, légumes frais et marinade tropicale. Ce plat, qui a le vent en poupe dans notre capitale, est sain et savoureux, et peut même se composer de plusieurs manières. Ainsi, outre les Pokés Signature (qui se composent de thon, de saumon, de daurade ou de tofu), il est possible, chez Poké Bar, de composer son propre poké. A vous de choisir entre une base de riz vinaigré ou de salade, d’y ajouter du poisson cru (en provenance directe du marché de Rungis), des légumes frais (oignons frits, avocats, radis, coriandre, concombre, wakame…), et de marier le tout avec une marinade maison (soja-sésame, ponzu agrumes ou chili heat). Résultat ? Une assiette généreuse et colorée,  et une explosion de fraîcheur et de saveurs en bouche.
> Adresse : 24 Rue du 4 Septembre, 75002 Paris
Site Web

Le Caulaincourt

ou manger a paris cet ete caulaincourtParmi les nouvelles tables qu’il faut investir pour bien manger à Paris cet été, le Caulaincourt est en tête. Situé rue Caulaincourt (comme son nom l’indique), en plein cœur de Montmartre, ce restaurant sert une cuisine travaillée, composée de produits frais et de saison, sélectionnés par le Chef Julien Gasperi (ex Les Fauves et le Sergent Recruteur). Dans un cadre chaleureux et épuré, aux grandes baies vitrées, on se laisse tenter par une succulente salade César au bacon sur un lit de laitue, un merveilleux ceviche de mulet noir mariné dans du lait de tigre et accompagné de graines de grenade pour un côté frais et croquant, et on ne passe pas à côté des cannellonis de crabe et d’avocat accompagnés de jolies fleurs comestibles. Côté bar, on succombe au cocktail signature du Caulaincourt, à base de passion, rhum, sucre de canne infusé à la vanille, et citron vert. Pour un aller sans retour dans les tropiques.
> Adresse : 62 Rue Caulaincourt, 75018 Paris
Site Web

Yoom Dim Sum

ou manger a paris cet ete yoomSi Yoom Dim Sum n’est plus vraiment à présenter, sa carte, elle, ne cesse de se renouveler. Comme son nom l’indique, ce restaurant sert des dim sum divers et variés, sortes de bouchées asiatiques salés ou sucrés, cuits à la vapeur, pochés ou même frits. Ici, le fait maison est de mise, les produits sont frais, et les dim sum sont surtout pliés à la main selon la méthode traditionnelle chinoise. L’idée est de commander plusieurs types de dim sum à partager : l’idéal pour pouvoir goûter à tout. La carte met en avant ses classiques, tels que des dim sum juicy aux crevettes ou encore des dim sum de bœuf charolais épicé (une tuerie !), mais vous propose également des inédits, à l’instar des dim sum mozzarella et truffe noire qui sont super frais et qui sentent bon l’été.
Yoom Dim Sum propose également, en semaine, des Dim Sum Bowls : une base de chou chinois ou de quinoa accompagné de légumes crus et cuits vapeur et de dim sum de crevette ou poulet, sans oublier bien sûr une excellente sauce macanaise, curry ou cacahuète-citron vert. Très copieux et très sain ! Côté dessert, nous nous sommes laissé tenter par les raviolis grillés aux pommes et au caramel, régressif à souhait ! Mais notre coup de cœur a été les mochis glacés qui ont fait leur apparition sur la carte estivale. Trois saveurs différentes, à savoir passion, mangue et litchi, et trois explosions en bouche inédites. Mention très particulière pour le mochi au litchi où on a l’impression de croquer dans un véritable litchi glacé tant la texture et le goût sont identiques. Vous l’aurez compris, Yoom Dim Sum est une adresse à ne surtout pas rater, et vous aurez même l’impression de vous envoler pour la Chine tant la déco est travaillée.
> Adresses : 5 Rue Grégoire de Tours, 75006 Paris
20 Rue des Martyrs, 75009 Paris
et
59 Rue des Dames, 75017 Paris
Site Web

Bistro Paradis

ou manger a paris cet ete bistroOù manger à Paris cet été ? Au Bistro Paradis, pardi ! Dans le 10e arrondissement, cette nouvelle adresse séduit pour son menu dégustation le soir et ses plats maison le midi. Si le lieu est simple avec son mobilier scandinave en bois clair, les plats eux, sont travaillés et raffinés. Le menu dégustation, qui change tous les jours, est à tester absolument, pour un aller sans retour au Brésil assuré. Le chef, Alexandre Furtado (ayant travaillé pour Alain Ducasse et Christian Constant) s’inspire de ses origines brésiliennes pour concevoir des mets raffinés et gourmands. On commence par une amuse bouche pour démarrer en douceur : un entremet de quinoa noir et riz noir, toast à l’huile de sésame, émulsion de romarin et crème légère à la tapenade. Le tout est léger, doux et nous met en appétit pour la suite. En entrée, nous est proposé un excellent carpaccio de saint Jacques poêlé au gingembre, accompagné d’une gelée de langoustine et d’une émulsion de kumbawa. Pour accompagner nos assiettes, on nous conseille un vin Minervois du Languedoc, très fruité et léger. La deuxième entrée est un œuf poché, accompagné d’asperges, de champignons boutons caramélisés, d’un crumble de safran chou oignons confits et d’une émulsion de lard fumé. Ces deux entrées sont légères, parfaites pour continuer sur le premier plat du menu : de la lotte et son écrasé de manioc et émulsion de citronnelle ; puis sur le deuxième : une pintade en deux cuissons et sa réduction de jus de volaille. On remarque que  les notes brésiliennes se font par petites touches, pour ne pas trop agresser le palais et revisiter la gastronomie française avec une pointe d’exotisme. Enfin, pour le dessert, nous avons eu la chance de savourer un très bon sablé à la coco, fruits rouges et crème passion, idéal pour terminer ce repas tout en légèreté.
> Adresse : 55 Rue de Paradis, 75010 Paris
Site Web

Nana Bistrot Fishbar

ou manger a paris cet ete nanaCet été, on mise tout sur NANA, nouveau repère iodé à Paris. Le credo de ce restaurant bistronomique ? Des produits de la mer mais aussi de la terre, un accueil chaleureux et un cadre très joli où la déco apporte son lot de convivialité. On s’y sent bien, et on aurait presque envie d’y rester un bon bout de temps. Mais pour l’heure, place à la commande. Nous commençons par deux cocktails, un Mai Tai et un « Champs-Elysées » (Cognac, triple sec, marasquin, citron jaune et cerise) que l’on accompagne d’olives des Pouilles, le temps de choisir nos entrées et plats. A la carte, des plats bistronomiques qui font la part belle au poisson. Des poissons uniquement issus de la pêche durable et française, dénichés grâce à Poiscaille (qui s’approvisionne directement auprès des pêcheurs), Tom Saveurs et Terroirs d’Avenir. On retrouve, dans chaque plat, un souci d’accord terre-mer où le poisson se marie parfaitement bien à la viande. La carte change deux fois par jour, gage de la qualité et de la fraîcheur des produits. Lorsque nous y sommes allés, nous avons opté pour les huîtres au ponzu et gingembre, ainsi que pour la burrata di Paisano, aux asperges vertes, serrano et poutargue : simple et délicieux. Côté plats, nous avons succombé au lieu jaune du Finistère, salicornes, miso et une aubergine toute fine, grillée à la perfection, ainsi qu’au carré de veau de lait, accompagné d’une crème d’anguille et de blettes (il fallait oser !).
Ce qu’on aime par-dessus tout ? Sa petite terrasse, qui donne sur une rue très calme, et que l’on peut même réserver (c’est même très conseillé). On sait où on va passer notre été….
> Adresse : 10 Rue Breguet, 75011 Paris
Site Web

Blueberry

ou manger a paris cet ete blueberrySi vous avez besoin de fraicheur cet été, poussez la porte de Blueberry, l’adresse japonaise à ne pas rater. Dans un cadre simple et coloré, on y déguste des makis revisités à l’instar du Little Miss Yuzu (tataki de saumon mariné au yuzu, framboise, mangue, ciboulette thaïe, coriandre et écorce de yuzu), du Shiso Bomb (saumon, avocat, radis jaune, feuille de shiso) ou encore de l’incroyable et osé Smokey, des makis de mozzarella fumée, concombre, panko, bonite fumée et sauce teriyaki. Mais nos deux coups de cœur vont à l’Unagi (gros maki à l’anguille grillée, tempura de gambas, avocat, concombre, œufs de poissons volants et bonite fumée) et au Rackham le rouge (tempura de gambas, thon mariné, carpaccio de truffe et mayonnaise épicée) : deux recettes élaborées et tellement gourmandes. La carte du Blueberry met également en avant des plats à partager, comme le délicieux tataki de bœuf, le ceviche de dorade ou encore la salade d’algues à la mangue fraîche et sésame : frais et simple.  Et pour accompagner les plats, ne passez pas à côté des cocktails nippons, comme le très bon « Tokyo dès l’aube » à base de saké, Martini blanc, myrtille, fleur d’oranger, sirop d’agave et shiso. Le résultat est surprenant, unique, frais, fruité et léger. Parfait pour cet été ! En bref, on ressort du Blueberry avec l’impression d’avoir traversé le Japon, découvert de nouvelles recettes et goûté à des créations audacieuses.
> Adresse : 6 Rue du Sabot, 75006 Paris
Site Web

Shape
Shape

Envie de partir ?

Découvrez d'autres endroits

Expérience M

Inscrivez vous à notre newsletter et
recevez des inspirations et bons plans voyages

Retour haut de page