Hôtel Maison Souquet

Cette adresse magique fait chanter le coeur. Extraordinaire mélange de glamour belle époque, de luxe cinq étoiles et d’exubérance créative, la Maison Souquet est l’adresse des amoureux par excellence. Une certaine Madame Souquet y a dirigé une maison close de 1905 à 1907, d’où les deux lanternes rouges marquant l’entrée., En 2015, la maison de ville a rouvert ses portes en tant qu’hôtel de charme malicieusement fidèle à son illustre passé.

Le célèbre designer français Jacques Garcia a créé des intérieurs rouge sang envoûtants, tissés à partir de la soie la plus fine, de la dorure dorée, du verre vénitien et du bois sculpté. Il s’est procuré des panneaux arabesques antiques incrustés d’émaux précieux, de cuir et de bois polychrome pour orner le somptueux Salon de 1001 Nuits (Salon des 1001 Nuits), le salon où les mondains en quête de plaisir buvaient et discutaient de politique avant de passer au Salon des Petits Bonheurs (Salon des Petits Plaisirs) pour se faire courtiser par les courtisanes et, bien plus tard, se détendre dans l’après-chambre fleurie ou Jardin d’Hiver. L’attention portée aux détails, jusqu’aux meubles soigneusement conservés du XIXe siècle, aux chinoiseries originales et aux bougies parfumées scintillantes de rose, de tabac et de jasmin fabriquées par un artisan fabricant de bougies à Lyon, est tout simplement exquise.

Hotel Paris Maison Souquet : lobby

Un service hautement personnalisé s’apparente à avoir votre propre majordome et, franchement, une fois enregistré, vous ne devriez avoir aucune envie de partir. Un après-midi à simplement jouer aux échecs ou au backgammon autour d’un verre dans le magnifique trio de salons est un divertissement assez rare. Les livres d’art et les jeux anciens à apprécier y sont nombreux, et les clients peuvent réserver l’utilisation exclusive gratuite du Salon d’Eau, un spa intime et sensuel au sous-sol avec une piscine bien chaude de 10 m de long et un hammam en mosaïque. Des massages et des soins de beauté peuvent être réservés moyennant des frais supplémentaires.

Les chambres

Chacune des 20 chambres conçues individuellement par Jacques Garcia est aussi séduisante que les célèbres courtisanes de la Belle Époque dont elles portent le nom. De riches palettes exotiques – or et noir néoclassiques, turquoise et rouge opéra, marine riche, vert sauge – rehaussent un festin fascinant de somptueux murs doublés de soie, de têtes de lit capitonnées voluptueuses, d’abat-jour à franges et de luminaires en laiton sculpté. De grandes rayures audacieuses se mélangent à des motifs de joueur de cornemuse vintage ou à des imprimés floraux peut-être, tandis que les poufs en velours Napoléon III et les chaises longues parsemées de coussins encouragent la détente dans le style Belle Époque.

Hotel Paris Maison Souquet : chambre

Chaque chambre bénéficie d’une sélection soigneusement organisée de livres d’art et d’histoire d’époque (principalement en français), d’une machine à expresso, d’eau minérale gratuite et de chocolats de chevet avec service de préparation à la nuit. Les salles de bains en mosaïque disposent d’une douche à l’italienne ou d’une baignoire aux dimensions généreuses avec douche à effet pluie et de produits Orange Verte Hermès.

Hotel Paris Maison Souquet : salle de bain


Cuisine et restauration

Savourer un cocktail artisanal – une Dita drapée de ruban rouge mélangeant de la vodka infusée à la cardamome avec du champagne, du sirop d’hibiscus et de la chartreuse verte ardente peut-être ou une Leila aux pétales de rose (elle était une danseuse infâme du Moulin Rouge) – dans le sensuel, le velours rouge et Le bar en bois sombre est l’une des nombreuses indulgences très agréables de la Maison Souquet. La carte des cocktails de saison comprend des créations sans alcool, des cocktails au champagne, des cocktails aux noms de célèbres courtisanes et des cocktails follement séduisants évoquant la tarte au citron et autres classiques de la pâtisserie française. La carte invitante du bar est plus que suffisante pour un dîner léger (avec des accords cocktails sensationnels, naturellement) et comprend des délices tels que le foie gras, le caviar, le saumon fumé et les cœurs d’artichaut.

Le petit-déjeuner – continental, américain ou à la carte – est servi dans le romantique Jardin d’Hiver sous le regard séduisant de l’illustre danseuse et courtisane Liane de Pougy (1869-1950). Par temps chaud, accrochez l’une des deux tables du patio drapé de feuillage qui, malgré sa petite taille, relève facilement le défi très honorable d’être l’espace extérieur le plus romantique de Paris.

Comment s'y rendre

Dans le quartier chic du Sud Pigalle, au pied de Montmartre. C’est à la fois le Paris légendaire des cabarets et des peep-shows d’antan, et une partie avant-gardiste du Paris moderne regorgeant de bars à cocktails de nouvelle génération et de restaurants tendance en constante évolution. Le Moulin Rouge et la rue commerçante Lepic, qui monte jusqu’aux Abbesses et à la butte Montmartre, sont au bout de la rue. La station de métro Blanche (ligne 2) est à deux minutes à pied et la gare Saint-Lazare, plaque tournante des transports, est à 10 minutes au sud à pied.

Shape

via booking.com

Retour haut de page