Visiter Moscou

Dans cet article

Dans les livres d’histoire, Moscou est la mère patrie russe, des avenues gigantesques bordées d’immeubles staliniens, des écrivains, des artistes, des coupoles dorées, de sublimes Cathédrales, le Kremlin, la place Rouge, et la concentration de la démesure des anciens Tsars qui cohabite avec l’empreinte communiste. Mais voila l’Empire soviétique à fondu et aujourd’hui c’est le capitalisme qui fait la loi dans les rues de Moscou.

Moscou, ville tentaculaire, la plus peuplée d’Europe, où les hôtels de luxe poussent comme des champignons, où les restaurants de tous bords rivalisent d’originalité et de kitsh, et où les buildings pointent leur nez dans le nouveau quartier de la Moskva-City, est à la fois épuisante et excitante.

Quand partir à Moscou ?

En plein Russie occidentale Moscou, arbore un climat continental, et quelque peu tempéré, dû en partie à l’influence de la mer Baltique.

La neige et le gel sont importants, de novembre à avril, la capitale s’habille d’un manteau pour des hivers assez froids et des températures descendant jusqu’à -11°C en janvier. Pour les plus téméraires et les moins frileux, la beauté du blanc immaculé de la ville, sera vous réchauffer.

Avril est un mois de transition entre les saisons, c’est le mois de la fonde des neiges, les flaques d’eau et les rayons de soleil sont aux rendez-vous, pour un temps plus chaud mais toujours humide.

La meilleure période pour visiter Moscou, est celle qui se situe de mai à septembre, les températures y sont plus clémentes et agréables, aux alentours de 25°C. Cependant quelques pluies peuvent surprendre en juillet et août.

Que faire à Moscou ?

Étendue sur 2 510 km², Moscou est la capitale européenne la plus grande. Pour découvrir sa richesse culturelle et architecturale, comptez au moins une bonne semaine. Composée de 12 districts au total, constitués eux-mêmes d’une multitude de quartiers, la ville de Moscou est une floraison de centres-villes, avec des trésors éparpillés sur l’ensemble de la ville.

Découvrez, le district le plus important de Moscou appelé communément, le district administratif central, au centre de la ville il concentre, sur la Moskva, les quartiers primordiale de la ville qui seront enchanter votre visite.

Tverskaya-Kremlin

Vous ne pouvez pas être plus centre de Moscou. Considéré par beaucoup comme le meilleur quartier de Moscou, la rue Tverskaya, est un peu les Champs Elysées moscovite. Constituant une large avenue centrale pleine d’énergie, bordée par de larges immeubles avec des boutiques, des clubs, des cafés et des restaurants divers.
Juste en face, le Kremlin se dresse dominant la rive gauche de la Moscova. Cette véritable ville fortifiée organe du pouvoir, est une quasi cité interdite, sur 28 hectares de Cathédrales et de palais.
Vous y trouverez également, la place Pouchkine, un haut lieu de rencontres. L’une des plus majestueuses place de la ville, appréciée des jeunes, lieu de festivités en tout genre.

Kitai Gorod

Séparé du Kremlin par la place Rouge, Kitaï-Gorod est un quartier d’affaires situé dans une enceinte médiévale reconstruite. Aucun habitant permanent dans ce quartier, géré directement par l’administration du district. À la fois centre culturel et quartier animé, le traditionnel, l’Art Nouveau et l’imposante architecture soviétique se mêlent ici.

Arbat – Kropotkinskaya

Situé entre le vieux Arbat et Prechistenka, l’Arbat est le symbole vivant de l’ancien Moscou. Il est une exploration dans un monde de petites ruelles, parsemés de maison à l’image du Moscou d’en temps. En permanence animée la rue Arba, la plus populaire de Moscou, est une projection d’un Montmartre moscovite, pavé et bordé d’arbres.

Sans bruit ni l’affluence, Kropotkinskaya, est l’un des plus beaux quartiers de Moscou. Il abrite la Cathédrale du Christ-Saveur, copie de celle qui fut détruite par Staline en 1931. Prés de cette immense église russe symbole de l’orthodoxie, l’Art Nouveau du 20éme siècle, se mêle aux bâtisses modernes. Un mélange de modernité, et de patrimoine architectural, saisissant.

Chistie Prudy

Calme, propre, proche du centre historique, il est traversé par le grand boulevard Chistoprudny, où s’étend un étang entouré de vieux tilleuls, de châtaigniers, d’arbustes et de pelouses soignées, il conjugue authenticité et histoire. Loin de l’image des rues trépidantes et affairées de Moscou, coloré, l’étang et le parc adjacent, au milieu des bâtiments, sont source de détente.

Krasnopresnenskaya

Le quartier de la transition et de l’évolution moderne. Avec le développement de la Moskva-City,le centre d’affaires international de Moscou, prenant place sur la berge de Krasnopresnenskaya, sur d’anciens terrains industriels. De nombreux restaurants, bars, cafés et boutiques, se trouvent, tout prés. Vous y retrouverez également, le zoo de Moscou, la Maison Blanche et l’ambassade américaine.

Zamoskvorechie

Zamoskvorechie, est un vieux quartier de marchands moscovites, qui abrite beaucoup d’espaces verts et moins de circulations. Véritable manteau vert de Moscou, la nature et le calme y règnent. Quartier branché de la capitale, une atmosphère bien particulière s’y dégage entre les rues étroites et les patios.

Siège social des banques russes, culturellement, ce quartier offre une concentration des grands musées du monde, comme la galerie Tretiatov, le Louvre russe, qui retrace toute l’histoire de l’Art russe et abrite la célèbre Trinité de Roublev; et la nouvelle galerie Tretiatov, située entre les deux rives dans un cadre spacieux et lumineux.

Comment se déplacer à Moscou ?

Métro
Construit sous Lénine, le métro devait constituer le palais du peuple, c’est pourquoi l’architecture y aller grandiose. Des œuvres d’arts à chaque station, du marbre, des mosaïques, des sculptures et des chandeliers. Prendre le métro à Moscou est une expérience en soi, et pas un simple mode de transport. Les stations Komsomolskaya et Novoslobodskaya, valent un arrêt obligatoire.

En ce qui concerne les déplacements, première utilité, le métro qui est composé de 12 lignes et de 186 stations, circule de 6h à 1h tous les jours. C’est la meilleure façon de se déplacer dans Moscou, où les distances sont grandes. Pour vous y retrouver dans les différentes lignes fiez vous plutôt à leur numéro qu’a leur couleur, si vous ne lisez pas le cyrillique. Pour acheter vos tickets rendez-vous au guichet de la station, la kassa, vous pourrez y acheter un ticket pour un trajet, des carnets de 10 tickets, ou des cartes pour le nombre de trajets que vous désirez, au jour ou au mois.

Bus
Le principal moyen de transport terrestre de Moscou est le bus. C’est l’un des moyens de transport le plus ancien : la première ligne de bus a été mise en service au mois d’avril 1924. Le réseau de bus de la capitale est constitué aujourd’hui de 660 lignes. Certaines d’entre elles vont même au-delà de la Voie périphérique automobile de Moscou (MKAD).
Les bus de Moscou ont des horaires variables selon les lignes et des quartiers. Généralement, ils comment leur circulation entre 5h et 6h, pour se terminer aux alentours de 1h30. Pour les tickets, leur fonctionnement est similaire à celui du métro de Moscou.

Que manger à Moscou ?

La cuisine russe moderne a su prendre ses marque depuis plus qu’un siècle, en préservant ses traditions et sont authenticité. Construites sur les différentes cultures et apport des pays constituant, l’ancien empire soviétique aux files des siècles, la gastronomie russe à su s’instaurer comme une cuisine innovante. Des plats et des habitudes alimentaires repris jusqu’aux clichés typiquement russes ; vodka et caviar en têtes d’affiches. La cuisine russe, est bien plus que ce minimalisme de clichés, elle regorge de mélanges originaux et de saveurs peu connues, hors de ces frontières.

Première institution culinaire à chaque repas : la soupe. Elle est incontournable en Russie, mangée souvent en guise d’entrée le midi et le soir, en hiver, pour se réchauffer et en été, savourée froide. Les piervoye, comme on les appelle en Russie, peuvent contenir toute sorte de choses et s’adaptent aux goûts de chacun. Les plus populaires auxquelles vous pourrez goûter sont : le chtchi, le borchtch, l’okrochka, la solianka, et l’ukha. Le très célèbre bœuf stroganof , est toujours apprécié et les brochettes aux teintes épicés sont elles aussi au rendez vous des repas familiaux.

Si la vodka est populaire, c’est le thé qui est en vedette à chaque fin de repas. Depuis des siècles, causé par le commerce et la traversée du thé d’Inde vers l’Europe, il est coutume de finir chaque repas par un verre.

Le pêché mignon des russes reste les douceurs sucrées, ils en raffolent, vous pourrez donc en trouver, à chaque coins de rue. Les nappages sucrés sont les suppléments stars des desserts, ils accompagnent blinis, syrnikis et oladii.

Les incontournables

  • Kremlin
  • Place Rouge
  • Cathédrale Saint-Basile
  • Théâtre Bolchoï
  • Cathédrale du Christ-Sauveur
  • Jardin d’Alexandre
  • Parc Gorki

Liens utiles

A savoir

  • Monnaie : Rouble russe (RUB)
  • Monnaie : 1 EUR = 47.19 RUB
  • Langues : Russe
  • Nombre d’habitants : 11 979 200
  • Nom historique : Matouchka Moskva
Shape
Shape

Envie de partir ?

Découvrez d'autres endroits

Expérience M

Inscrivez vous à notre newsletter et
recevez des inspirations et bons plans voyages

Retour haut de page